MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE TRAVAIL A MADAGASCAR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chantal1303
Mbre TOP
Mbre TOP


Féminin Nombre de messages : 206
Localisation : Madagascar en pensées si non en gironde
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: LE TRAVAIL A MADAGASCAR   Dim 29 Juil - 20:16

Madagascar est un des pays les plus pauvres du monde mais ses habitants essaient de garder leur dignité en travaillant dur.

Cet article a pour objectif de faire connaître l’activité économique malgache et les conditions de travail pénibles car tout est réalisé manuellement : pas de tracteur, de tronçonneuse, peu de camions .

Les hommes et les zébus se chargent de tous les travaux et transports.

Ce sujet est principalement traité en images et sera alimenté après notre prochain voyage ;

Cependant si vous chers lecteurs madaladiens et amoureux de cette merveilleuse île rouge, vous souhaitez en rajouter pour agrémenter , merci.






L’ elevage et l'agriculture





Sur 18,5 millions d’habitants plus de 75% de la population vit en milieu rural, soit environ 12 millions.

L’agriculture et l’élevage constituent les activités économiques principales, et le plus souvent exclusives, de plus de deux millions de ménages.

Le secteur primaire occupe la première place dans l'économie nationale et emploie plus de 70% de la population active.

Il est à l'origine de 80% des recettes à l'exportations.


Elevage



L'élevage de bovins
est important ,principalement dans la partie occidentale de l'île qui est plus sêche, avec un cheptel de zébus de plusieurs centaines de milliers de têtes




L'île de Madagascar compte autant de zébus que d'habitants (17 millions). Le zébu, principale viande consommée dans le pays, est à la fois un animal sacré, un signe extérieur de richesse et un symbole de puissance, de sagesse et d'espoir en l'avenir.

Dans certaines tribus du sud du pays, on ne devient un homme que si on a volé des zébus et on n'est puissant que si on possède des centaines de têtes.



Elevage de zébu; cet animal est très important pour les vivants et les ancètres

Agriculture



Les surfaces cultivées occupent moins de 5% de la surface totale. Les sols deviennent de moins en moins fertiles; la dégradation de la couverture végétale a accéléré le phénomène d'érosion

Une famille paysanne malagasy ordinaire cultive en moyenne moins de deux hectares pour faire vivre 5 ou 6 personnes.

Travaillant encore majoritairement à la main, et encore trop rarement en culture attelée avec une simple paire de zébus, sur des parcelles extrêmement morcelées et de ce fait non mécanisables.

Les techniques culturales traditionnelles persistent et ne permettent que de faibles rendements.




Les riziculteurs représentent 60% des producteurs

la surface cultivée varie : les 30% de ménages ruraux les plus pauvres cultivent moins de 50 ares, dont moins de 30 ares en riz tandis que les plus riches cultivent plus de 5 ha dont plus de 2 ha en riz.

Le travail dans les rizières est dur pour bécher à la main, planter le riz, le désherber, pieds nus dans l’eau et la boue




Le moindre recoin de terrain est dédié au riz, une céréale omniprésente, qui marque les paysages de son empreinte. Le riz constitue, en effet, l'aliment de base. Le riz cultivé à Madgascar est un riz de qualité, plus onéreux que le riz asiatique importé que consomme la population.


Rizières en escaliers , difficiles à travailler



Les ressources principales sont le riz, mais il y en a d'autres
Les cultures d'exportation sont le café, la vanille (premier producteur), le sucre de canne, le clou de girofle, le cacao,le coton, sisal, noix de coco


Les autres Culture vivrières (dans les zones humides) sont le manioc, les haricots, bananes, maïs, atro, arachides



Les forets



La déforestation est importante à Madagascar et constitue un fléau important mais il faut construire les maisons, produire du charbon pour cuisiner (le gaz est trop cher) et se chauffer dans les hautes terres où les températures sont froides

Ainsi,
200 000 hectares de forêts disparaissent chaque année.



La tronçonneuse malgache




Sacs de charbon , au bord des routes



La pêche

Sur les cotes la pèche permet à la population de manger un peu mieux mais les embarcations sont le plus souvent rudimentaires et le danger omniprésent quand il faut franchir la barre







Photos prises à Mananjary . Ils partent souvent à plusieurs embarcations tellement le danger est grand
Les moyens de transport


Le train n’existe pratiquement pas à Madagascar à part la ligne Fiana Manakara ; la ligne tana tamatave, supprimée en 1994 va réouvrir .


Train de fiana à Manakara : 170 km en 10 heures au moins

Le réseau routier commence à se développer ( RN 2,6,7 refaites : 14 000 km en 5 ans ) mais il y a peu de camions ou de voitures malgré une ungmentation importante au cours de la dernière décennie;

De plus le carburant est hors de prix ( 1 euro le litre alors que le salaire d’un ouvrier est et 25 euros par mois)

Nous voyons donc des taxis brousse qui occupent et transportent pas mal de personnes : villageois et touristes qui se déplacent de ville à ville à moindre frais et partent quand ils sont pleins .


Dans certaines villes des pousse- pousse ou plutôt" tire- tire " devrait on dire.
Ce métier est difficile, nus pieds sur le bitume brûlant ou gelé suivant la saison, ou dans les rues en terre où la boue est là dès qu’il pleut ; les hommes reçoivent la pluie parfois battante sur le visage et sont trempés dès l’embauche.


Pousse pousse à Antsirabe : parfois 3 passagers et les bagages


Le taxi malgache existe aussi : un attelage de zébus





A Tuléar , les taxis attendent les personnes qui arrivent d' Anakao



A Ifaty , taxi malgache pour aller visiter la foret de baobabs et de plantes médicinales


L’artisanat

Pour subvenir aux besoins élémentaires certains produits sont fabriqués, parfois exportés ou vendus aux touristes

Broderies confectionnées en atelier ou à la maison

Vanneries











Objets en corne de zébus





A Antsirabe : je ne sais pas si les consignes de sécurité sont respectées


Fabrication et cuisson de briques qui serviront à construire les maisons



Petits métiers : vendeurs de tout





Vendeurs de nourriture le long du trajet du train


Marchande de galettes de riz

Egrainage du riz

Ramasseur de noix de coco : il avait 10 à 12 ans à peine

Le tourisme


Le tourisme est faible dans ce merveilleux pays car les infrastructures hôtelières ne sont pas développées ; en 2007 le pays espèrait 500 000 touristes (plus de 70 millions en France !!) mais il est à noter qu'en 2006 seulement 300 000 personnes sont allées à Madagascar

Mais des métiers se développent grâce au tourisme

Des pécheurs amènent des clients à la pèche ou en balade, comme à Ifaty, Anakao ou dans beaucoup d’autres endroits, je suppose


A Anakao , Ronaldo préfère amener les touristes à Nosy ve ou à Tuléar que la pèche, moins lucrative





A Ifaty, Daniel, le chef du village organise lui aussi des journées de pèche avec les touristes ; c'est mieux payé que la pèche de quelques poissons

Dans les parcs nationaux , l'ANDGAP a recruté de nombreux guides

Pascal, guide dans l'Isalo
Des guides conduisent les clients qui ne veulent pas prendre les moyens de transports locaux



Aurélien, de Marao Madatouring avec sa belle R25 rutilante, comme neuve , malgré son grand age , comme la touriste !!!



Des chambres d’hotes se multiplient et le personnel des hôtels ou restaurants augmente

L'industrie



L'industrialisation du pays est entravée par l'abscence de ressources énergétiques et l'insuffisance des voies de communication. L'activité industrielle, surtout limité à la transformation des produits agricoles est localisée dans le villes d'Antananarivo, de Majunga et de Tamatave (principal port de commerce).

L'industrie magache a connu une croissance de 4.7% en 1998 contre 4% en 1997.

Les ressources naturelles sont pourtant importantes : Graphite, chrome, sel, mica, quartz, pétrole, pierres précieuses, charbon, bauxite, minerai de titane.

Conclusion

La population semble avoir tous les atouts pour se développer et prospérer : ils sont travailleurs, ont une terre fertile et un climat favrable : tout pousse à Madagascar avec la chaleur et le soleil ( exepté le sud bien sur)

Malgré cela ils restent pauvres et ceci est certainement du aux régimes politiques qui se sont succédés .

Ci dessous un extrait de vikipédia :


"Comment expliquer que, dans un pays bien arrosé, où poussent de nombreuses cultures vivrières, où abondent poissons, zébus et animaux de basse-cour, 34% des enfants de moins de 5 ans souffrent d'insuffisance pondérale et 50% d'un retard de croissance modéré ou grave ?

Pour peu que vous empruntiez les transports en commun et parcouriez quartiers et villages, vous rencontrerez inévitablement un père agriculteur qui, à la période de soudure entre deux récoltes, n'a plus le moidre bol de riz blanc à offrir à ses enfants et est obligé de s'endetter auprès de l'usurier du coin pour survivre; ou un gosse sur une décharge publique, disputant - âprement - aux cochons quelques lambeaux de nourriture dénichés parmi les ordures.

Ailleurs en Afrique, en dehors des conflits et des grandes famines, il est rare de voir quelqu'un souffrir de la faim, même dans les grandes villes des pays les plus pauvres. La solidarité (familiale, ethnique, religieuse) y est encore bien vivante. A Madagascar, cela ne semble pas (plus?) toujours vrai.

L'état a engendré un endettement considérable, les circuits de commercialisation des produits agricoles fonctionnent mal et les paysans, découragés, decident de ne plus produire que pour l'autoconsommation, avec pour conséquence une baisse condidérable de la production de riz, base de la nourriture des Malgaches."


Dernière édition par le Lun 30 Juil - 13:15, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madagascarlabelle.uniterre.com/
jipi zanatany
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 770
Age : 68
Localisation : bordeaux leognan
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: jipi zanatany   Dim 29 Juil - 20:50

salut
je me permets de faire un ou deux correctifs a ton tour d horizon j espere que tu en prendras pas ombrage
les ressources principales apres le riz (la qualite superieure exportee) la vanille, l elevage de crevette ( a ete il y a deux ou trois la principale source de devises et aussi le poivre
pour le the c est juste la plantation de sambahavy (qualite mediocre)
le letchie tres important a l exportation
peut de camion ou voiture (le parc a ete quand multiplie par 5 an 18 ans) et le nombre de 4X4 commence a etre quand meme assez important
pour le trai jusqu en 1994 il y avait la ligne tana tamatave qui ve reouvrir bientot (elle a ete privatise) mais elle fonstionne episodiquement sur moramanga
pour le tourisme ne nous embalons pas trop vite en 2006 le nombres des 300000 touristes a ete a peine depasser en comptant les vacanciers gasy de france (tres nombreux)
voila les qqes precisions qu il me semble bon d apporter!
sorry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.abm.fr
chantal1303
Mbre TOP
Mbre TOP


Féminin Nombre de messages : 206
Localisation : Madagascar en pensées si non en gironde
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: merci   Dim 29 Juil - 20:57

Mais non JIPI je n'en prends pas ombrage et rectifierai l'article en ce sens mais ce n'est qu'une ébauche ; en plus je n'arrive pas à mettre les photos ( alors que je l'ai déjà fait sur d'autres sujets)
Alors est ce une " panne" du site et je l'espère , si non c'est Alzeimer qui me guette
De ttes façons pour ce soir j'abandonne et si je ne mets pas les photos, je supprime le texte.
C'était pour montrer qu 'à mada les gens bossent dur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madagascarlabelle.uniterre.com/
jipi zanatany
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 770
Age : 68
Localisation : bordeaux leognan
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: jipi zanatany   Dim 29 Juil - 21:03

cela est vrai il bosse tres dur
a propos de tourisme je viens de lire qu un hotel de 5 etoiles sud af va etre construit dans la baie de narindra ( pas loin d ansohihy)
le coin de ananalava va devevir tres a la mode il faut y aller d urgence ;toi qui va dans le nors je le conseille vivement si tu aimes aller hors des sentiers battus
pour les photos il a fallu que langevine les mettent pour moi je suis pas doue pour cela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.abm.fr
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: LE TRAVAIL A MADAGASCAR   Dim 29 Juil - 22:40

la vannerie est à l'honneur avec la fabrication des panniers et des sobika

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurentmazan
Mbre TOP
Mbre TOP


Masculin Nombre de messages : 342
Age : 52
Localisation : mazan - vaucluse
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: LE TRAVAIL A MADAGASCAR   Dim 29 Juil - 22:42

En parlant de tourisme, je suis assez étonné que la province de majanga soit si peu prisée par les touristes français, alors qu'apparement, elle est la destination estivale préférée des classes moyennes malgaches
Pourquoi?
Et quels désavantages a-t-elle par rapport à des destinations commes Sainte Marie ou Tuléar?
Est-ce qu'au niveau du travail, il n'existe pas plus de difficultés dans certaines régions que d'autres, peut-être plus enclavées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.new.facebook.com/profile.php?id=1280046024&ref=na
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: LE TRAVAIL A MADAGASCAR   Dim 29 Juil - 22:51

c'est le pays des petits métiers et des vendeurs ambulants à la sauvette


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
V.I.P.
V.I.P.


Féminin Nombre de messages : 463
Age : 51
Localisation : Dans le Sud !
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: LE TRAVAIL A MADAGASCAR   Lun 30 Juil - 7:33

Ce qui me surprend aussi, c'est que la majeure partie des logements touristiques (hotels...) soient tenus par des nons-Malgaches.... , éventuellement par des couples mixtes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipi zanatany
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 770
Age : 68
Localisation : bordeaux leognan
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: tourisme   Lun 30 Juil - 9:41

pour repondre sur majunga:pour les gasy c est la garanties du beau temps (par rapporta la cote ouest) une route bonne pas trop dangeureuse moins de poids lourds (tana-tamatave c est parfois hard) possibilite de se baigner pas loin de la ville
pour les vahiny a part la plage (il faut dire que l eau pas tres claire a cause de la betsiboka) cirque rouge et grotte (seulement en saison seche ) kapsety (on a vite fait le tour) a majunga ont est un peu dans un cul de sac
pour ma part j aime bien cette ville pour une ambiance nonchalante et les brochettes/thb le soir dans les petites gargottes improvisees :j aime un max et puis c est une bonne base pour la peche en mer bcp moins cher qu a nosy be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.abm.fr
jipi zanatany
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 770
Age : 68
Localisation : bordeaux leognan
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: pimprenelle   Lun 30 Juil - 9:45

si c est pas souvent les gasy qui sont proprio c est parce qu il faut avoir un apport financier consequent
puis a part qques un les gasy n etaient pas bcp attires par les metiers du tourisme surtout dans les hautes classes merina (celle qui ont du vola) qui consideraient cela un peu devalorisant (ceci m a ete dit par plusieurs familles merina aisees a tana)
cela commence a changer il est vrai que les mariages franco-malgache ont fait changer les mentalites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.abm.fr
laurentmazan
Mbre TOP
Mbre TOP


Masculin Nombre de messages : 342
Age : 52
Localisation : mazan - vaucluse
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: LE TRAVAIL A MADAGASCAR   Lun 30 Juil - 10:28

Merci Jipi
mais il paraît qu'au nord comme au sud de majunga, la côte est très belle, dépourvue de tourisme, alors que ça pourrait être exploitée comme base de tourisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.new.facebook.com/profile.php?id=1280046024&ref=na
pimprenelle
V.I.P.
V.I.P.


Féminin Nombre de messages : 463
Age : 51
Localisation : Dans le Sud !
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: LE TRAVAIL A MADAGASCAR   Lun 30 Juil - 16:43

"Les ressources naturelles sont pourtant importantes : Graphite, chrome, sel, mica, quartz, pétrole, pierres précieuses, charbon, bauxite, minerai de titane"

Oui...mais comme dans beaucoup de pays d'Afrique, ceux qui exploitent ces richesses sont rarement des gens du pays !
Donc malgré les richesses de Mada, ce ne seront pas les Malgaches qui vont en profiter ! (ou alors...les "politiques" qui vont s'en mettre plein les poches, mais pas le peuple)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipi zanatany
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 770
Age : 68
Localisation : bordeaux leognan
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: ressources   Lun 30 Juil - 17:27

avec les exploitations de minerais a fort dauphin et moramanga
et petroliere a maintirano on sera vite fixe
mais je me fais pas d illusion
une petite liste(non exaustive) de pays africains ou rien profite aux populations
petrole:cameroun (au top de la corruption) tchad,congo angola nigeria guinee equatoriale,RDC
minerai divers:sierra leone,guinee conacry,RDC,mauritanie, niger,afrique du sud
ressources vegetales:cote d ivoire,RDC;cameroun,
et j en passe et des meilleures
je crois avoir compris a la lecture des infos que Mr RA8 est en train de ce preparer un presidence a vie (depute fantome nouvelle constitution)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.abm.fr
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: LE TRAVAIL A MADAGASCAR   Lun 30 Juil - 17:34

au fait le smig , il est à combien en ce moment , un peu plus de 25 euros par mois ?



Les syndicalistes réclament au premier mai 2007 un Smig à 250 000 ariary

“Nous exigeons un salaire minimum 250.000 ariary, car actuellement, dans cetains secteurs, le Smig est encore à Ar 48.000, ce qui n'est pas convenable à la conjoncture actuelle. "


J'ai retrouvé des données de 2004 comme base :

http://www.madagascar-tribune.com/index.php?JOURNAL=344&ART=5564


et les dernières infos 2007

http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=6281&search=smig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE TRAVAIL A MADAGASCAR   Aujourd'hui à 4:12

Revenir en haut Aller en bas
 
LE TRAVAIL A MADAGASCAR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le travail des bulbes
» HE et le cheval au travail
» cherche travail fixe aupres musher pro scandinavie, canada
» chiot tervueren de travail à vendre!!!
» Le travail en longue renes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******DIVERS******* :: DE Tout et de Rien-
Sauter vers: