MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Disparition du "made in Mada"?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Disparition du "made in Mada"?   Ven 29 Fév - 20:24

C'est le sujet du jour dans Tribune du 29 février 2008

source : http://www.madagascar-tribune.com/Disparition-du-made-in-Madagascar,5100.html


Citation :
Marché

Disparition du « made in Madagascar »
vendredi 29 février 2008, par Felana


Les produits importés accaparent une part importante du marché local. Les produits « made in Madagascar » se font actuellement rares. Les articles qui occupent les étals sont majoritairement importés. Analakely, Behoririka, Tsaralalàna et les avenues sont submergés de produits importés.

Les produits alimentaires, pour ne citer, entre autres, que la farine, les conserves, les biscuits, les fromages, voire le riz sont en totalité d’origine extérieure. Les jouets pour enfants, le textile, les effets vestimentaires, allant des habits aux chaussures, les produits cosmétiques, les meubles, les appareils électroménagers ou tout ce qui se vend sont effectivement importés des pays étrangers. Ils proviennent de la Malaisie, de la Thaïlande, de la Chine, de l’Allemagne, de la France et du Japon.

Il y a vingt ans de cela, la tendance était différente. Les consommateurs se jetaient encore sur les produits « Vita Malagasy » qui étaient les plus prisés, ou à la mesure de leur pouvoir d’achat. L’envergure prise par le grand marché du « Zoma » à l’époque était révélatrice de ce boum des micro et petits entrepreneurs malgaches en matière de confection. Les articles importés étaient en ces temps-là des objets de luxe et n’étaient pas à la portée de tous étant donné leurs prix. Ils étaient fabriqués dans les pays industrialisés, essentiellement de la France, ou de l’île Maurice. Dès lors, une minorité seulement des consommateurs y avaient accès. Les produits locaux ont été valorisés par les Malgaches qui y avaient, bon gré ou mal gré, recours.

Priorité aux moins chers

Depuis quelques années cependant, les importations ont connu une croissance vertigineuse. Le monde économique a changé. Aux anciens pays importateurs, se sont ajoutés de nouveaux pays, dont la Chine et la Thaïlande. Ils offrent non seulement des produits apparemment de qualité mais également à bas prix, concurrençant très rapidement les produits « made in Madagascar ». « Inimaginable », s’exclame le consommateur quand il voit dans les vitrines de Behoririka une série de linge de corps pour la modique somme de Ar.2000.

La libéralisation du marché y est pour quelque chose. La détaxation qui date de l’année 2003 a boosté les produits importés à Madagascar. Les consommateurs ont porté leur choix sur ce qui est moins cher, ou se réfèrent aux produits qui respectent l’équilibre qualité-prix. Et ils s’y sont attachés. Bien que certains articles soient des sous-produits d’une marque sous licence, ce qui est importé a gagné de plus en plus de notoriété pour les consommateurs malgaches.

Les entreprises malgaches souffrent de ce changement et sont en train de disparaître, sinon elles se sont déjà essoufflées. En tout cas, certaines ont déjà fermé leur porte, telle la société Ravandison. Les autres tiennent encore et s’apprêtent à nouveau à affonter la concurrence ou à conquérir de nouveaux marchés.


les Malgaches préfèrent les produits importés , il parait !

Citation :
Achat des produits importés,

Affluence des Malgaches
vendredi 29 février 2008, par Felana


Les Malgaches sont devenus des fidèles consommateurs de produits importés. Coût moins cher et prestation gratuite pour les uns, solidité du produit pour les autres, font de ces produits des atouts, en sus de leur abondance et de leur apparence qui sont attrayante. Par exemple, le même mobilier, une armoire à trois portes, fabriquée à Madagascar et une autre importée de la Malaisie ont des prix différents. Le premier, localement fabriqué coûte 800 000Ariary contre moins de 400 000Ariary pour le second, outre la livraison gratuite et l’installation. Et même les vendeurs sont fiers de l’origine des articles dans leur vitrine : « Nous ne vendons que des produits fabriqués par la Communauté Européenne », souligne fièrement une vendeuse au sein d’un magasin de jouets à Analakely.

Article neuf ou de seconde main, les Malgaches ont acquis une habitude de toujours acheter les « importations ». D’ailleurs, si ce qui est neuf est un peu cher, les consommateurs achètent les secondes mains. Pour s’offrir des habits et différents tissus dont des nappes de table, des draps, des serviettes, des chaussures, nombres de malgaches attendent le jour de grand marché, pour en acheter.

Le « Vita gasy », quasiment absents sur le marché est également taxé de ne pas atteindre les qualités exigées. Et dans le cas contraire, leur prix est trop cher.



Mais heureusement les touristes défendent le petit commerce local " vita malagasy"

Citation :
L’art malagasy

Apprécié par les étrangers
vendredi 29 février 2008, par Felana


Les étrangers apprécient les articles typiquement et d’origine malagasy, contrairement à la majorité des Malgaches. Selon une dame qui vend des nappes de table à Andravoahangy, les Italiens, les Allemands et les Français composent la majeure partie de la clientèle des arts locaux. Les Malgaches qui les achètent se comptent sur les doigts. Elle précise : « sur les dix clients qui achètent nos produits, un seul Malgache achète pour lui-même ou pour sa famille. Pour dire que nos articles ne nous intéressent que médiocrement. Le cas échéant, les prix dépassent nos faibles moyens. Ainsi, ces produits sont destinés directement ou indirectement aux étrangers. » Elle souligne cependant que ce choix est évident. « Les clients malgaches achètent les articles fabriqués en Chine ou ceux de seconde-main car leurs prix sont nettement inférieurs. Nous ne pouvons cependant pas sacrifier nos articles pour ne pas courir à la perte. Déjà, nous ne gagnons que 1000 Ariary de bénéfice par article pour les consommateurs locaux… Or, les étrangers osent dépenser des millions, rien que pour des articles de souvenirs », a-t-elle ajouté.La situation est la même pour les tee-shirts, les sacs, les sandales en cuir et les divers articles « Made in Madagascar ». Leur qualité est impeccable, mais le prix n’est pas accessible à tous les Malgaches.
.


on attend plus que votre avis à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 1186
Localisation : France SUD
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Disparition du "made in Mada"?   Sam 1 Mar - 17:38

Achetons local le plus possible, telle est ma devise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/aquisianben06/
Mena Orona
VAOVAO
VAOVAO


Masculin Nombre de messages : 10
Age : 46
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Disparition du "made in Mada"?   Lun 3 Mar - 19:48

Moi je n'ai qu'une remarque à faire...et c'est du vécu....chacun y verra sa morale...

Un français résident à Mada vends une bagnole et un malagache vends exactement la meme tuture :meme kilométrage,meme entretient...or il est à parier que ce sera la voiture du vazaha qui partira la premiere et pour plus chere en plus...don't acte et désolé si j'ai froissé des sensibilités car ce n'était pas le but.Veloma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Disparition du "made in Mada"?   Aujourd'hui à 2:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Disparition du "made in Mada"?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et le " made in Germany " ???
» Montres Schuhren "made in Germany"... des retours ?
» [Wilhelma Stuttgart] Première grue du Japon "made in Wilhelma"
» mon terrarium "made in Ikea" !!!
» Master L3 H2 120 Dci , " made in Dalton" .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******Rubrique spécial******* :: Affaires, Buisness & Arnaques-
Sauter vers: