MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cyclone à Morondava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dad Cool
Mbre TOP
Mbre TOP
avatar

Nombre de messages : 244
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Cyclone à Morondava   Jeu 22 Jan - 11:15

Source : LES NOUVELLES DU 22.01.09 http://www.les-nouvelles.com/

APRÈS « FANELE »
La ville de Morondava dans la désolation

Morondava est détruite à 80%, d’après les estimations provisoires du chef de région du Menabe, Mamy Elisée Andriamasiarison. Le passage du cyclone tropical intense a causé des dégâts considérables et fait 167 sinistrés selon la Croix-rouge locale. Pour le moment, aucun mort ni blessé n’a été déclaré.

«Fanele» a fait son entrée en force à Morondava la nuit du mardi vers 22 heures et a ravagé la ville jusqu’à hier matin à 8 heures avec un lent déplacement d’une vitesse de 15km/h. Les premières estimations des responsables de la région du Menabe avancent une destruction de la ville de Morondava à 80%. «La plupart des maisons d’habitation et des bâtiments publics, entre autres les écoles, le trésor, la résidence et le bureau de la région, ont été décoiffées. En outre, la ville souffre également d’inondations notamment dans les bas quartiers comme Avaradrova et Sans fil où le niveau des eaux est monté jusqu’aux genoux», a expliqué le chef de région, Mamy Elisée Andriamasiarison.

Ni électricité ni eau potable

La ville de Morondava se trouve dans le noir depuis hier. Les infrastructures comme les poteaux et les câbles ont été détruites à 90%. L’approvisionnement en eau potable de la Jirama a également été coupé car le groupe qui alimente la station de pompage a été endommagé. Le secteur santé a déployé ses efforts pour résoudre ce problème dans les plus brefs délais afin d’éviter les incidents sanitaires chez les groupes vulnérables.

Pour le moment, il s’avère difficile d’estimer les dégâts, notamment le nombre des victimes car l’équipe du comité local de gestion des risques et des catastrophes est en train d’effectuer le recensement au sein des fokontany où les maisons ont été détruites. En outre, «les sites d’hébergement prévus pour accueillir les sinistrés et les sans-abri ont aussi été endommagés par le cyclone. D’où la nécessité de trouver un autre endroit pour installer les tentes à partir de ce jour pour les prendre en charge», toujours selon ce premier responsable de la région. En attendant, ils ont été logés provisoirement dans des écoles, églises et hôpitaux surtout pour ceux qui n’ont pas été accueillis par les familles et sont pris en charge par les groupes sectoriels santé et habitat.

«Et c’est l’intérêt de la mise en place des stocks de prépositionnement dans les régions des mois à l’avance en prévision des cyclones», a souligné le secrétaire éxécutif du BNGRC, le colonel Jean Rakotomalala, «les stocks permettant de sauver immédiatement les victimes en attendant les aides provenant du centre». En ce moment, la région du Menabe dispose encore de 5 tonnes de riz, 40 cartons de savons, 40 cartons de vêtements, 100 moustiquaires et de 10 sacs de légumineuses face aux urgences.

Noro Niaina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dad Cool
Mbre TOP
Mbre TOP
avatar

Nombre de messages : 244
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Cyclone à Morondava   Ven 23 Jan - 14:52

Source : LES NOUVELLES DU 23.01.09

CYCLONE 794 familles hébergées à Morondava

2.684 personnes, soit 794 familles, ont été installées dans les 12 sites d’hébergement mis en place dans des endroits sécurisés à Morondava. Près de 100 personnes soit 25 familles accueillies dans trois sites d’hébergement à Bemanonga. Tel est le bilan provisoire émanant du secrétaire exécutif du bureau national de gestion des risques et catastrophes, le colonel Jean Rakotomalala, à l’issue de la première évaluation des dégâts par hélicoptère, effectuée hier par tous les intervenants en catastrophes.

«Les dégâts matériels sont considérables et ont touché la ville de Morondava, Belo sur Mer et Manja. Tous les anciens bâtiments administratifs ont été décoiffés et endommagés car ils n’ont pas pu résister à la force du vent, sans oublier le bureau de la région de Menabe, les écoles, les hôpitaux, le bâtiment de la gendarmerie», a expliqué le SE Jean Rakotomalala. Quoi qu’il en soit, le comité local du GRC a maîtrisé la situation grâce à l’application de la matrice de réaction rapide mise en place, il y a quinze jours.

Les habitants participent à la reconstruction de leurs villes. À Manja, par exemple, les intervenants ont organisé des travaux communautaires «Vivres contre travail» pour motiver la population de participer à la réhabilitation et à reprendre leur vie normale. Les habitants auront droit à cinq tonnes de riz et deux tonnes de légumes secs en guise de rémunération. Belo sur Mer dont le nombre de personnes sinistrées s’élève à 2.000, sera également dotée de 8 tonnes de riz et 2 tonnes de légumes secs. Actuellement, la situation redevient normale à Morondava et les interventions d’urgence s’intensifient, notamment le rétablissement de la station de pompage.

Noro Niaina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cyclone à Morondava
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Madagascar frappé par le cyclone Ivan
» CYCLONE M. labrador noir 10 mois (50) Cherbourg
» Cyclone Sandy USA - frankenstorm
» Aspirateur collecteur bidon/cyclone
» Mon aspirateur à cyclone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******DIVERS******* :: ACTUALITES-
Sauter vers: