MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 6 juillet 09 : Rajoelina va défendre sa cause devant l'UE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: 6 juillet 09 : Rajoelina va défendre sa cause devant l'UE   Dim 5 Juil - 10:15

un article de France 24

source : http://www.france24.com/fr/20090705-rajoelina-cause-madagascar-union-europeenne

[quote]

Dimanche 05 juillet 2009



Alors que de nombreux pays et organisations, dont l'Union Européenne, considèrent sa prise de pouvoir à Madagascar comme un coup d'Etat, Andry Rajoelina, va défendre la cause de son régime auprès de l'UE.


AFP -
Andry Rajoelina, président de la Haute Autorité de Transition (HAT), a quitté samedi Madagascar pour Bruxelles où il entend défendre la cause de son régime auprès de l'Union Européenne (UE), a-t-on appris de source officielle.

"La délégation conduite par le président est partie aujourd'hui (samedi) pour Bruxelles, où elle va exposer le cas de Madagascar avec toutes les preuves juridiques (concernant la légalité de la prise de pouvoir par M. Rajoelina) ", a déclaré à l'AFP le service de presse de la présidence.

Ce voyage entre dans le cadre de l'accord de Cotonou signé en 2000 entre la Communauté européenne, ses Etats membres et les pays Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP). L'accord prévoit que des consultations entre l'UE et un pays ACP peuvent se tenir lorsque ce pays est sorti des principes démocratiques.

Lâché par l'armée, l'ex-président malgache Marc Ravalomanana avait remis le 17 mars ses pouvoirs à un directoire militaire qui les avait immédiatement transférés à Andry Rajoelina, alors le principal opposant.

De nombreux pays et organisations, dont l'Union Européenne, considèrent cette prise de pouvoir comme un coup d'Etat.

La HAT fait valoir les deux ordonnances consécutives qui ont donné le pouvoir à M. Rajoelina et qui ont été validées par la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) malgache.

"Ce sera un dialogue à très haut niveau, avec des ministres européens et le commissaire Louis Michel ", déclarait mercredi à l'AFP Jean-Claude Boidin, représentant de l'Union Européenne à Madagascar.

"Les débats porteront sur les manquements intervenus depuis le 17 mars ", avait-il précisé.

"On verra comment la HAT pense sortir de la crise. L'Union Européenne parlera de sa propre feuille de route", avait-il ajouté. A l'issue de ce "dialogue" qui ne peut pas excéder 120 jours,

"L'UE devra réfléchir à des mesures appropriées qui peuvent être positives (aide pour le processus électoral par exemple) ou négatives", avait expliqué le diplomate.

L'UE a suspendu la signature de nouveaux contrats avec Madagascar, notamment les projets du 10e FED (Fonds Européen pour le Développement), mais continue "dans la mesure du possible" les projets en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 6 juillet 09 : Rajoelina va défendre sa cause devant l'UE   Mar 7 Juil - 18:45

dans l'Express du 7 juillet 2009

source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=27789

Citation :

Propositions de Rajoelina
L’Union européenne insatisfaite
La Haute autorité de transition a raté son examen de passage à Bruxelles. L’Union européenne a jugé insatisfaisantes les propositions de Andry Rajoelina, hier.

Copie à revoir. La délégation de la Haute autorité de la transition (HAT) n'a pas réussi à convaincre l'Union européenne (UE) de sa proposition de feuille de route pour gérer une transition consensuelle.
«L'Union européenne n'a pas noté de propositions satisfaisantes de la partie malgache», a indiqué l'UE dans ses conclusions après la réunion entre elle et la délégation malgache conduite par Andry Rajoelina, président de la HAT, hier à Bruxelles. La réunion entre dans le cadre d'un «dialogue» pour un retour à l'ordre constitutionnel prévu dans l'Accord de Cotonou, régissant les relations entre l'UE et les pays de l'ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique).
Selon les conclusions de l'UE, «les propositions et engagements de la partie malgache restent dans un cadre non constitutionnel, ne présentant pas de perspectives crédibles, pour le moment, pour un retour à l'ordre constitutionnel dans le court terme».
Stefano Manservisi, directeur général de développement à la Commission européenne, a expliqué l'appréciation de l'UE, rapportée par l'Agence France-presse. «Il y a même un pas en arrière par rapport à ce qui semblait agréer dans le groupe de contact international. Notamment sur une transition neutre, indépendante et inclusive pour préparer les élections dans un contexte correct», a-t-il souligné.
L'organisation des élections est évoquée comme un exemple concret du «pas en arrière». «La partie malgache nous a même fait part de l'idée d'organiser un référendum en septembre, pour changer la Constitution. Pourtant, elle semblait d'accord auparavant pour préparer un tel référendum plus séreinement dans un contexte élargi», a soutenu Stefano Manservisi.
Lâcher du lest
Le Premier ministre Monja Roindefo n'a pas pu être joint après le rendez-vous bruxellois. En tout cas, lors de son intervention, la délégation malgache à la réunion a «insisté sur la réelle volonté des autorités de transition d'instaurer un nouvel ordre constitutionnel et l'avènement de la quatrième République», selon le communiqué de la Présidence de la HAT. Pour ce faire, elle promet «la mise en place d'une commission électorale indépendante et l'élaboration d'un nouveau code électoral dans les plus brefs délais».
Mais la question de la participation de toutes les forces politiques pour gérer la transition pèse dans la balance. «L'Union européenne encourage la Haute autorité de la transition malgache de continuer leurs contacts avec les forces politiques malgaches, sous l'égide du Groupe de contact International. Cela afin d'arriver à un accord consensuel permettant un retour à l'ordre constitutionnel», toujours selon les conclusions de l'UE.
La réunion à Bruxelles constitue un signal d'alarme pour le régime de transition. L'UE fait partie des bailleurs de fonds du pays avec ses 630 millions d'euros dans le cadre du Fonds européen de développement (10e FED). Des pays membres de l'UE font partie du Groupe de contact international, qui va se réunir à la mi-juillet, pour évaluer la situation à Madagascar.
À l'instar de l'équipe de l'ancien président Albert Zafy, les autres mouvances engagées au dialogue en vue de l'adoption d'une charte de la transition se frottent les mains après la réunion. «Nous savons tous que la démarche de la HAT est unilatéraliste. Il faut qu'elle revienne à la table des négociations pour reprendre les discussions. Il faut qu'elle accepte de lâcher du lest», a soutenu Emmanuel Rakotovahiny, chef de délégation de la mouvance Zafy.

Encadré
Rencontre entre Rajoelina et Joyandet

Andry Rajoelina, président de la HAT, a rencontré Alain Joyandet, secrétaire d'État français à la Coopération, samedi à Paris, selon l'entourage du ministre français, rapporté par l'Agence France-presse (AFP). L'entrevue a eu lieu pendant le passage de la délégation malgache en transit à Paris, avant sa réunion avec les responsables de l'Union européenne à Bruxelles hier.
«Alain Joyandet a rencontré Andry Rajoelina samedi après-midi. Pendant une heure en tête-à-tête, ils ont discuté de la crise à Madagascar» , a déclaré Guyonne de Montjou, porte-parole du secrétaire d'Etat, à l'AFP.
Toujours selon Guyonne de Montjou, Alain Joyandet «lui (Rajoelina) a rappelé l'attachement de la France à la restauration rapide de l'ordre constitutionnel à Madagascar, à travers un processus consensuel impliquant l'ensemble des acteurs politiques malgaches».
Iloniaina Alain
Date : 07-07-2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 6 juillet 09 : Rajoelina va défendre sa cause devant l'UE   Mar 7 Juil - 19:13

un avis à lire dans l'Express du 07 juillet 2009

source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=27793

Citation :

Zeuro
Un cinglant revers pour la délégation de la HAT qui rentre de Bruxelles l'oreille basse.


Il fallait un peu s'y attendre. Vu la composition de la troupe on avait l'impression qu'elle partait en guerre la fleur au fusil avec cette fois un vice-amiral à la place des deux justiciers archi connus. Il faut dire que dans la capitale européenne, il s'agissait surtout de stratégie que de force et d'outrecuidance.
L'Union européene avait déjà fait savoir sa position et ses préoccupations lors du dialogue de l'Europe. Tout se résume dans le cadre de l'article 96 des accords de Cotonou. Elle attendait de la HAT des garanties allant dans ce sens pour le retour rapide à l'ordre constitutionnel. Le travail qui a été demandé et fait par les membres de la délégation ne répondait visiblement pas à ce souci.
Au lieu de montrer des prédispositions à organiser les choses avec les composantes du microcosme politique, qui sont ce qu'elles sont, la HAT semble donner l'impression de vouloir tout faire toute seule. Cela n'a pas convaincu l'UE même avec forces démonstrations de bonne foi. L'essentiel n'était pas d'accabler le régime Ravalomanana pour justifier que son départ était du pain béni pour le pays. L'UE attendait justement des signes forts que la HAT ne tomberait pas dans le même piège du monopole du pouvoir, premier pas vers la dictature et l'autoritarisme.
Il fallait aller à Bruxelles avec une délégation de spécialistes dans ce genre d'expédition, des commandos de la diplomatie, des équilibristes ou des jongleurs des archanges des relations internationales et non une armada de ministres aussi impressionnante qu'inutile.
Ce sont les pro-Ravalomanana qui mettront à profit cet amateurisme déplorable de la délégation de la HAT. L'ancien député Yves Aimé Rakotoarison avait mis à défi la HAT si elle remplit sa mission. Pour avoir vu juste, il risque de voir ses chefs d'inculpation rajoutés de « voyeurisme ».
Andry Rajoelina se trouve ainsi confronté aux dures réalités internationales. Le combat est autrement plus difficile que de se débarrasser de Dada. C'est d'autant plus ardu quand on est entouré de collaborateurs qui ne sont d'aucun recours au moment où il en faut.
Ce n'était pourtant que l'examen pour un certificat des études primaires élementaires. Il va encore falloir affronter les autres bailleurs de fonds qui sont d'un cran au dessus. Mais il existe des cours accélérés pour rattraper le temps perdu dans cette crise.
Sylvain Ranjalahy
Date : 07-07-2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 6 juillet 09 : Rajoelina va défendre sa cause devant l'UE   Mar 7 Juil - 19:18

dans Tribune du 07 juillet 2009


source : http://www.madagascar-tribune.com/Selon-la-HAT-elle-a-ete-comprise,12248.html

Citation :


Bruxelles
Selon la HAT, elle a été comprise


mardi 7 juillet 2009



/*
Open Centered Popup Window Script-
� DHTMLShock (www.dhtmlshock.com)
To add more shock to your site, visit www.DHTMLShock.com
*/
function centrarVentana(theURL,winName,features, myWidth, myHeight, isCenter) { http://v3.0
if(window.screen)if(isCenter)if(isCenter=="true"){
var myLeft = (screen.width-myWidth)/2;
var myTop = (screen.height-myHeight)/2;
features+=(features!='')?',':'';
features+=',left='+myLeft+',top='+myTop;
}
window.open(theURL,winName,features+((features!='')?',':'')+'width='+myWidth+',height='+myHeight);
}




Les consultations entre la délégation de la Haute Autorité de Transition (HAT) et la partie européenne, se tiennent à Bruxelles et ont commencé ce 06 Juillet 2009. Ces consultations sont co-présidées par le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Coopération au développement international de Suède, président du Conseil de l’UE, et le représentant du président du Groupe des pays Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP).
Selon le communiqué de la HAT, la délégation de la HAT dirigée par son président, Andry Rajoelina, a pu présenter l’historique des évènements survenus récemment à Madagascar, l’inclusion du processus de transition, les difficultés rencontrées pour la réalisation des différentes étapes. La partie malgache a insisté sur la volonté des autorités de transition pour l’instauration d’un nouvel ordre constitutionnel et l’avènement de la quatrième République. Elle a présenté sa feuille de route.
Ainsi, la délégation de la HAT a promis que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sera mise en place dans un bref délai et le nouveau code électoral sera élaboré dans les plus bref délais.
L’Union européenne (UE) pour sa part, selon le communiqué de la HAT, a attaché une grande importance aux questions jugées pertinentes et essentielles exposées par la partie malgache.
L’UE recommande


Les recommandations exprimées se rapportaient à la nécessité du caractère consensuel du processus, à l’organisation d’élections libres, crédibles et transparentes, à la mise en place des institutions de transition en respect du principe de séparation des pouvoirs.
Dans un esprit d’ouverture au dialogue et en pleine connaissance de la complexe situation politique malgache, l’UE réitère son souhait de rester à l’écoute de possibles développements positifs à Madagascar. L’UE a déclaré maintenir les mesures prudentielles (aides sociales) déjà en place. Les activités de coopération à caractère humanitaires et relatives à certains programmes et projets bénéficiant aux populations sont maintenues.
Le dialogue politique renforcé, dans le cadre de l’article 8 de l’accord de Cotonou, sera maintenu, comme moyen important de discussion avec les autorités malgaches, conclut le communiqué signé par le porte parole de la présidence de la HAT. Bref, la délégation de la HAT n’a pas été sanctionnée ; au contraire, l’UE l’aurait comprise. C’est l’impression qui se dégage de la lecture du communiqué fait à Bruxelles le 6 juillet 2009 et qui a été transmis à 20h à la presse.
Recueilli par Bill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 6 juillet 09 : Rajoelina va défendre sa cause devant l'UE   Mar 7 Juil - 19:27

dans le Monde

source : http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-39787386@7-60,0.html

Citation :


Madagascar: les propositions de Rajoelina pas satisfaisantes, selon l'UE

<table cellSpacing=1 cellPadding=0 width="98%" border=0><tr vAlign=top><td width=25>
</TD>
<td>es propositions d'Andry Rajoelina, président de la Haute Autorité de Transition (HAT), pour revenir à l'ordre constitutionnel à Madagascar ne sont pas "satisfaisantes", a estimé lundi l'Union européenne (UE), qui maintient donc la suspension de son aide de 630 millions d'euros.

"L'Union européenne n'a pas pu noter de propositions satisfaisantes de la partie malgache", a-t-elle indiqué dans une déclaration à l'issue de consultations avec M. Rajoelina à Bruxelles.
<table style="CLEAR: both; PADDING-RIGHT: 6px; FLOAT: left" cellSpacing=0 cellPadding=0 border=0><tr><td>




</TD></TR></TABLE>
"Les propositions et engagements de la partie malgache restent dans un cadre non constitutionnel, ne présentant pas de perspectives crédibles - pour le moment - pour un retour à l'ordre constitutionnel dans le court terme", a-t-elle ajouté.
"Les résultats aujourd'hui n'étaient pas satisfaisants du tout (...) en réalité, il y a même des pas en arrière par rapport à ce qui semblait agréé dans le groupe de contact" international, notamment sur une transition "neutre, indépendante et inclusive pour préparer des élections dans un contexte correct", a précisé Stefano Manservisi, directeur général Développement à la Commission européenne.
"La partie malgache nous a même fait part de l'idée d'organiser un référendum en septembre pour changer la Constitution" alors qu'elle semblait auparavant d'accord pour préparer un tel référendum plus sereinement "dans un contexte élargi", a-t-il regretté.
Cette réunion de lundi était organisée dans le cadre de l'article 96 de l'accord de Cotonou qui régit les relations entre l'UE et les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique). Cet article prévoit l'ouverture d'un "dialogue" pour un retour à l'ordre constitutionnel en cas notamment de coup d'Etat et la mise en place de sanctions en cas d'échec de ces consultations.
Malgré les critiques émises lundi, l'UE n'a pas à ce stade conclu à un échec du dialogue.
"On sait tous que la situation est complexe donc on est arrivés à une position négative mais on ne clôture pas les consultations, on va continuer à discuter, notamment dans le groupe de contact international" qui doit se réunir à nouveau d'ici fin juillet, a ajouté M. Manservisi.
"Nous avons à traiter un pouvoir putchiste, qui n'a pas sa légalité, mais on veut bien discuter pour voir si tous ensemble on peut rentrer dans la légalité", a-t-il encore indiqué.
"Actuellement, un porte-feuille de 630 millions d'euros est gelé", a précisé le responsable européen. Jusqu'à ce qu'une solution acceptable pour l'UE soit trouvée, la Commission a suspendu à titre conservatoire la coopération avec l'île, à l'exception de l'aide humanitaire et de certains projets en cours bénéficiant directement à la population.
</TD></TR></TABLE>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 6 juillet 09 : Rajoelina va défendre sa cause devant l'UE   Mer 8 Juil - 19:18

dans Tribune du 08 juillet 2009

source : http://www.madagascar-tribune.com/La-HAT-n-a-pas-echoue-a-Bruxelles,12257.html

Citation :


Monja Roindefo
« La HAT n’a pas échoué à Bruxelles »


mercredi 8 juillet 2009











Ce mardi 7 juillet, le Premier ministre de la Haute Autorité de Transition (HAT), Monja Roindefo, a essayé de dédramatiser les conclusions en interprétant le texte du communiqué officiel de l’Union européenne. Il a davantage insisté sur la deuxième partie des conclusions des consultations. « L’Union européenne nous encourage de continuer les contacts avec les forces politiques malgaches sous l’égide du Groupe de Contact International afin d’arriver à un accord consensuel permettant un retour à l’ordre constitutionnel », dit-il.
Et lui de continuer comme quoi : « un accord consensuel ne peut être le fait d’une seule entité. Les autres partis politiques ou mouvances politiques sont aussi concernés ». Le gouvernement en place, poursuit-il, « n’exclut personne, au contraire il est inclusif et il est ouvert à tout le monde ».
Le Premier ministre Monja Roindefo a toutefois noté que des problèmes de compréhension se posent car il a remarqué un recul dans l’appréciation et les comportements de l’Union européenne. Le président du parti MONIMA et Premier ministre de la HAT relève par exemple l’usage à nouveau du terme « retour à l’ordre constitutionnel » dans le communiqué de l’Union européenne. Or, depuis déjà plusieurs semaines, il n’était plus question de retour à l’ordre constitutionnel, soutient-il.
Il a par contre reconnu qu’il faut une charte mais que c’est le contenu de cette charte qui pose problème jusqu’à présent.
Pendant ce temps, la délégation de la HAT conduite par son président Andry Rajoelina est toujours en Europe pour mener campagne en faveur du « gouvernement de fait » auprès surtout de la diaspora. Cette diaspora malgache est en effet très divisée ; et les plus actifs sont les partisans de la « légalité » ou les partisans de Marc Ravalomanana, dont les membres ou sympathisants de l’association « Gasy Tia Tanindrazana ».
Recueilli par Valis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 6 juillet 09 : Rajoelina va défendre sa cause devant l'UE   

Revenir en haut Aller en bas
 
6 juillet 09 : Rajoelina va défendre sa cause devant l'UE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chiots doberman volés jeudi le 17 juillet
» Arrêté article 12 modifié le 15 juillet 2009
» Expo de Pierrelatte - 5 juillet
» Popov le chien du mois de Juillet
» jeune chat perdu devant ma porte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******VIE POLITIQUE MALGACHE******** :: Les élections présidentielles en 2010-
Sauter vers: