MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le GTT : Gasy Tia Tanindrazana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Le GTT : Gasy Tia Tanindrazana   Sam 25 Juil - 14:52

Voici la position du GTT SUR LA CRISE ACTUELLE

Citation :
COMMUNIQUE DU COLLECTIF GTT


23 Juillet 2009
Madagascar : La dictature montre son véritable visage






Depuis quelques jours, les arrestations arbitraires, déjà habituelles, se multiplient dans la Capitale Antananarivo. Les manifestants qui réclament depuis le coup d'Etat du 17 mars le retour à un Etat de Droit sont les principales cibles des milices putschistes. Mais bientôt toutes les personnalités plus ou moins proches de Marc Ravalomanana, le Président de la République en exil en Afrique du Sud, se retrouveront sous les verrous. Alors même que certaines d'entre-elles n'exercent aucune activité politique.




Le régime putschiste de l'ancien maire, Andry Rajoelina, montre désormais son véritable visage. Parti déguisé sous le masque d'une contestation populaire, Andry Rajoelina a vite fait de transformer son mouvement « pour une véritable démocratie » en prise de pouvoir personnel. Les membres de son club restreints ont braqué les banques centrales au lendemain du coup d'Etat et se servent depuis dans les caisses de l'Etat mais aussi dans celles des sociétés para-étatiques et des sociétés privées.




La dictature est maintenant consommée. Après avoir ravis l'exécutif au gouvernement et forcé le président à l'exil, Andry Rajoelina a dissout les assemblées législatives. Plusieurs députés et sénateurs sont par ailleurs sous les verrous. La justice n'est plus qu'un simulacre triste: en quelques heures des jugements tombent sans qu'on ait entendu de témoins, aperçus le moindre preuve et laisser la parole au moins aux avocats de la défense. Elle n'a même plus sa raison d'être car c'est le gouvernement puschiste qui l'exerce en condamnant tout de suite par voie de presse tous ses adversaires politiques, livrés en patures à des militaires qui procédent à des arrestations arbitraires et perquisitions sans mandats, au mépris des droits les plus élémentaires des êtres humains, à savoir, le droit de la défense, et la présomption d'innocence




Malgré les intimidations quotidiennes, les assassinats, les arrestations arbitraires, une censure exarcerbée de tous les organes de presse, La presse est muselée car les stations de TV et radios qui soutiennent le Régime Ravalomanana ont été incendiées et pillées tandis que ceux qui afichent leur indépendance en critiquant les dérives actuelles sont menacées d'arrestation par les militaires qui exercent le rôle dévolu à la police judiciaire. Ainsi ce que l'on qualifie dans les pays démocratiques de 4ème pouvoir est également contrôlé par ce régime puschiste à l'instar des trois autres (executif, legislatif et judiciare).



Ainsi tous les éléments constitutifs d'un régime dictatorial dirigé par un DICTATEUR sont réunis en ce moment à Madagascar, à savoir, un régime de CONFUSION DES POUVOIRS dirigé par le dictateur qui exerce tous les pouvoirs(executif, legislatif, judiciaire, et la presse) de manière arbitraire sans aucun contrôle démocratique.




Il est urgent aujourd'hui que toutes les organisations qui sont attachées au respect des droits humains se penchent sérieusement sur la question malgache et envisagent encore plus sérieusement de sanctionner les putschistes.




Sans défense, le peuple malgache est aujourd'hui à la merci d'une milice de quelques dizaines de personnes qui font la loi par le jeu de la violence.




Leur seules protections sont leur détermination et leur cris, notre seul devoir, les entendre et les aider à réduire au silence le bruits des bottes...




Collectif de la diaspora malgache GTT-SRA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le GTT : Gasy Tia Tanindrazana   Jeu 3 Sep - 19:55

dans l'Express du 03 septembre

source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=29256

Citation :
Pro-Ravalomanana
Le «Gasy Tia Tanindrazana» se manifeste


Les adhérents du Gasy Tia Tanindrazana (GTT International) font pression pour la concrétisation du plan de sortie de crise conclu à Maputo. Ils se mobilisent en vue des manifestations qui s'effectuent surtout dans deux villes françaises jusqu'à samedi.
Ces partisans de l'ancien président de la République, Marc Ravalomanana, se sont manifestés à l'ambassade de Madagascar à Paris, hier, pour la reprise du mouvement. «Nous prônons la légalité. Nous attendons la mise en œuvre des résolutions de Maputo. Nous espérons une résolution de la crise d'ici vendredi 4 septembre, date butoir», a soutenu, hier, à partir de Paris, Emile Ratefinanahary surnommé Vazaha, un des fondateurs du GTT.
Manifestation parallèle
Pour la suite du programme, le GTT organisera, demain à Genève, une manifestation parallèle au sommet des chefs d'État, sur les droits de l'Homme, du 3 au 4 septembre, en présence du secrétaire général des Nations Unies, Ban Kin Moon.
Dans sa déclaration, Emile Ratefinanahary a voulu, lier la manifestation du GTT au mouvement «légaliste» dans le pays. En effet, les pro-Ravalomanana d’Antananarivo ont repris la manifestation au Magro à Ankorondrano, depuis samedi, et s’attendent à un grand rassemblement, aujourd’hui.

Fano Rakotondrazaka
Date : 03-09-2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le GTT : Gasy Tia Tanindrazana   Lun 21 Sep - 23:35

communiqué du 20 septembre 2009

Citation :

Hier, dimanche 20 septembre 2009 vers 18 heures, une vingtaine de membres du collectif-GTT sont venus dire au putschiste Rajoelina qu'il n'est pas le bienvenu.

En effet, arrivé de Madagascar et de passage à Paris, sortant de son hôtel parisien, le putschiste qui s'accroche au pouvoir à Madagascar depuis le 17 mars, est tombé nez à nez avec les Patriotes malgaches. Ces derniers, tout en lui signifiant verbalement leur hostilité, ont en profité également de remettre à l'illégal "président" le dossier qui l'accable, dossier contenant les péripéties de son coup d'état sanglant à Madagascar.

Malgré son sourire, le putschiste était très décontenancé en voyant des membres de la diaspora, du collectif GTT en l'occurence, le suprendre en plein Paris, réalisant qu'il n'est pas apprécié du tout qu'il soit à Madagascar ou ailleurs !

la source : http://collectif-gtt.org/image/tid/13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le GTT : Gasy Tia Tanindrazana   Mer 24 Fév - 22:05

Tribune du 24 février 2010

source : http://www.madagascar-tribune.com/GTT-craint-une-intrusion-de-la-HAT,13608.html

Citation :
Service de consultance auprès du PNUD

GTT craint une intrusion de la HAT
mercredi 24 février 2010, par Rakotoarilala Ninaivo
Les membres du GTT International soupçonnent une manœuvre frauduleuse pour contourner la directive des Nations Unies concernant Madagascar. Ils demandent un blocage des collaborations entre les membres de la HAT et le PNUD jusqu’à ce que les relations entre Madagascar et la Communauté Internationale reviennent à la normale.

Selon l’affirmation du GTT, l’aile dure de la mouvance Marc Ravalomanana, parmi les consultants du PNUD Madagascar, figurent Deleau Razafimanantsoa, qui est ami de Fienena Richard, actuel ministre de l’économie de la Haute Autorité de la Transition (HAT), Herintsalama Rajaonarivelo éminence grise de TGV et Thierry Rajaona, associé fondateur de FTHM Conseils et aussi époux de Annick Rajaona, l’Ex-DG de VIVA et actuel conseillère de TGV.

Le GTT international tire ainsi la conclusion que le système des Nations Unies est tombé dans un piège sans le savoir.

OMD
Le PNUD collabore avec Madagascar pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Des objectifs visant à réduire de moitié la pauvreté d’ici 2015. Ce partenariat montre le rôle confirmé du PNUD en matière de dialogue politique, de conseil, de formulation de politiques et de stratégies nationales ainsi que de partenariat à Madagascar.

Un programme de coopération couvrant la période 2008 à 2011 a été signé le 31 janvier 2008 pour cadrer les appuis du PNUD au développement de Madagascar. Une suite à l’initiative du Système des Nations Unies à Madagascar en 2007 pour aligner son assistance au développement de Madagascar aux priorités du « Madagascar Action Plan » (MAP). Ce document cadre a relayé le Document de Stratégie pour la Réduction de la Pauvreté (DSRP) en novembre 2006.

Lettre ouverte
Pour interpeller le représentant du PNUD à Madagascar, les membres du GTT International ont adressé une lettre ouverte aux responsables du programme, ce dimanche 21 février 2010. Une lettre ouverte diffusée à la presse ce mardi 23 février 2010. « Afin de rassurer la population malagasy et les équipes internationales de médiation, nous demandons aux responsables du PNUD d’envoyer un message clair ». C’est ce qu’ont demandé les membres du GTT International.

Le message demandé par le GTT à l’endroit du PNUD est tout d’abord que cette institution restera toujours attachée au respect des décisions des instances de la Communauté Internationale. Puis elle ne saurait être un instrument utilisé par une quelconque entité dans un autre but que d’aider vraiment au développement des pays qui ont besoin de son soutien. Puis en dernier lieu qu’il n’a jamais été question de signature de programme pluri annuel qui serait contraire aux recommandations, ou à défaut de rectifier cette erreur en prononçant son annulation immédiate.

Union Africaine
Le Conseil de Paix et de Sécurité Africain a tenu sa 216ème réunion ce 18 février 2010 pour étudier la situation à Madagascar. Il a pris à cette occasion des résolutions fermes et extrêmement précises à l’encontre du pouvoir actuel à Madagascar. Le paragraphe 11 de ce communiqué appelle notamment tous les partenaires multilatéraux de l’Union Africaine, en particulier les Nations Unies, d’appuyer sans réserve la décision du Conseil de sanctionner les auteurs du blocage de la mise en œuvre de la solution élaborée par l’équipe de médiation internationale.

Programme
De sources diverses, les membres du GTT International viennent d’apprendre que des représentants du PNUD à Madagascar ont signé un programme pluriannuel de développement. « Le PNUD est un organe éminent des Nations Unies, agissant au nom de celles-ci, et dont l’œuvre bénéfique n’est plus à remettre en cause pour l’amélioration de la vie de la population en Afrique. Si cette information est avérée, ceci constituerait clairement une fin de non recevoir à la demande exprimée dans le paragraphe 11 du communiqué suscité du Conseil de Paix Africain ». C’est la conclusion à laquelle arrive le GTT.

Les membres du GTT redoutent que cette signature amoindrirait les effets de la pression que le GIC, avec l’appui de la SADC, de l’UA, de l’UAP-CP, de l’IPU, de l’ONU et de l’UE pourrait exercer pour contraindre Haute Autorité de la Transition (HAT) à respecter les accords de Maputo. En plus, cette signature pourrait conforter la mouvance Andry Rajoelina dans sa stratégie de maintenir l’élection législative en mai 2010.

Les membres du GTT réitèrent que les membres de la HAT cherchent par tous les moyens une reconnaissance de la part de la communauté internationale. Ils sont capables d’utiliser tous les subterfuges pour arriver à leur fin, selon le GTT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le GTT : Gasy Tia Tanindrazana   Mer 24 Fév - 22:14

Dans le Courrier du 24 février 2010


source :http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=4202:accusation-faite-par-le-gtt--le-pnud-garde-le-silence&catid=34:politique&Itemid=60

Citation :


Accusation faite par le GTT :

Le PNUD garde le silence


Écrit par Manjakahery Tsiresena
Mercredi, 24 Février 2010 13:36
Jusqu'à présent, le représentant de PNUD à Madagascar garde le silence face à l'accusation faite par la mouvance Marc Ravalomanana à son endroit. En effet, le dimanche 21 février 2010, le GTT International a demandé à la représentation du PNUD à Madagascar de faire une déclaration officielle d'attachement au respect des décisions des instances de la Communauté Internationale.

Une demande faite dans une lettre ouverte et diffusée à travers la presse ce mardi 23 février 2010. En d'autres termes, le GTT International demande au représentant du PNUD à Madagascar de faire pression sur la Haute Autorité de la Transition (HAT).

Cette lettre ouverte intervient après que le GTT ait soulevé l'existence d'une collaboration entre certains membres de la HAT et le PNUD Madagascar. Une collaboration qui se manifeste à travers des services de consultance. Ainsi selon le GTT International, le PNUD devrait déclarer qu'il ne saurait être un instrument utilisé par une quelconque entité dans un autre but que d'aider vraiment au développement des pays qui ont besoin de son soutien.

Signature

A part le service de consultance, le GTT International évoque aussi, d'après ses sources, la signature d'un programme pluriannuel de développement entre Madagascar et le représentant du PNUD dans la Grande Île. "Si cette information est avérée, ceci constituerait clairement une fin de non-recevoir à la demande exprimée dans le paragraphe 11 du communiqué du Conseil de la Paix de l'Union Africain", dixit les membres du GTT. Ce dernier demande ainsi une déclaration affirmant que cette signature de programme pluriannuel serait contraire aux recommandations de l'Union Africaine ou à défaut, de rectifier purement et simplement la position du PNUD en prononçant l'annulation immédiate du programme signé.

Le Conseil de Paix et de Sécurité Africain dans sa 216ème réunion ce 18 février 2010 pour étudier la situation à Madagascar, a demandé la collaboration de ses partenaires en cas d'application des sanctions sur les dirigeants de la HAT. La défaillance de cette collaboration sera un obstacle à l'efficacité des sanctions.

Ce qui n'arrange pas du tout l'affaire de la mouvance Marc Ravalomanana dont le GTT fait partie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le GTT : Gasy Tia Tanindrazana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le GTT : Gasy Tia Tanindrazana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renseignement orchidée malgache de petite taille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******VIE POLITIQUE MALGACHE******** :: Les élections présidentielles en 2010-
Sauter vers: