MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   Jeu 6 Aoû - 18:48

iune info de l'Express du 06 août 23009

source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=28586

Citation :


Parti du Premier ministre
Le Monima défend Monja Roindefo


Le bureau national du parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima) renouvelle son adhésion à la cause de son président devenu Premier ministre de la Transition, Monja Roindefo. Il a mis au clair sa position favorable à la collaboration avec le président de la Haute autorité de la transition (HAT), Andry Rajoelina, le lendemain de la déclaration d'entente faite par ce dernier, lors de son départ pour le Sommet de Maputo à l'aéroport d'Ivato, mardi.
Gabriel Rabearimanana, secrétaire général du Monima, a voulu mettre fin à la polémique autour de l'état de la relation entre les deux pièces maîtresses du régime transitoire. Il a taxé les adversaires du changement de tenter d'opposer le président de la HAT au Premier ministre, afin de fragiliser le pouvoir actuel.

Fano Rakotondrazaka
Date : 06-08-2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   Jeu 6 Aoû - 19:14

Et dans le journal Tribune

SOURCE :http://www.madagascar-tribune.com/Guerre-impossible-entre-Monja-et,12451.html

Citation :
MONIMA

« Guerre impossible entre Monja et Andry »
jeudi 6 août 2009, par Rakotoarilala Ninaivo
Face à la conjoncture difficile que traverse le mouvement populaire pour l’instauration de la démocratie, le Monima a tenu à s’exprimer ce mercredi 5 août 2009, à l’hôtel La Rotonde Besarety. Ce parti politique du premier ministre, chef du gouvernement de transition, a fait une conférence de presse portant sur quatre faits de l’actualité politique malgache actuelle. Il y a la relation entre Andry Rajoelina et Monja Roindefo, puis les actes terrorismes, ensuite la discussion à Maputo et enfin, le projet de charte sorti du conclave de Panorama.

Le parti se félicite du succès de la transition dirigée par le président Andry Rajoelina et le premier ministre Monja Roindefo. Il remercie aussi les forces de l’ordre qui ne ménagent pas leurs efforts face aux menées terroristes des poseurs de bombe qui ont fait des victimes innocentes.

Indissociable
Le Monima a aussi parlé d’un autre genre de terrorisme, celui qui consiste à mettre en conflit Andry Rajoelina et Monja Ropindefo. « L’opinion est témoin des activités de déstabilisation menées par les adversaires du changement qui tentent d’opposer le président de la Haute Autorité de la transition (HAT) le numéro un, et le premier ministre, le numéro deux, afin de fragiliser le pouvoir actuel. » Telle est la déclaration du parti lue par son secrétaire général, Gabriel Rabearimanana. Le Monima estime que l’avis émis par la Haute Cour Constitutionnelle le 31 juillet 2009 est objectivement important car il confirme que les deux responsables que la lutte populaire a placés à la tête de l’Etat forment un bloc indissociable.

Le Monima affirme qu’ils sont les garants de la poursuite de la lutte pour l’installation de la IVème République. Le Monima affirme solennellement qu’il a travaillé et continue de travailler au renforcement de la solidarité entre le président et le premier ministre. Car toute autre configuration mettra le pays en danger. À l’occasion, il demande publiquement à ces deux leaders, de renforcer la collaboration et la cohésion avec toutes les organisations qui ont participé à la lutte et qui constituent actuellement l’épine dorsale de la transition.

Maputo
Troisièmement, à propos du dialogue des quatre mouvances politiques malgaches, que la communauté internationale organise ce jour à Maputo et des tentatives pour élaborer une charte pour la transition, le Monima fait deux affirmations sans détour. D’une part, dès le début, ladite communauté internationale a fait fausse route. Il ne lui appartient pas de s’ingérer dans les problèmes des malgaches même avec la bonne intention de rechercher une solution à la crise. Les quatre mouvances qu’elle a montées de toutes pièces ne correspondent pas aussi à la réalité sur le terrain. Ainsi, le Monima estime qu’aucune solution favorable à nos aspirations ne sortira de la rencontre de Maputo.

Avec le projet de charte élaboré par les forces politiques, économiques et sociales malgaches à l’issue du conclave excellemment organisé par la Médiature de la république de Madagascar, les malgaches discutant entre eux sans aucune ingérence étrangères ont avancé sur la voie de la résolution de la crise. Le Monima est confiant car le projet de charte a été dûment signé par les participants, et en plus il reste ouvert aux mouvances, absentes, mais attachées à la réconciliation nationale et à la démocratie.

Officialisation de la charte de Panorama
Quatrièmement, le Monima, en synergie avec tous les partis regroupés au sein de la « mouvance de la transition », tient à exprimer une double demande. D’une part, il souhaite que le président de la Haute Autorité de la Transition (HAT), Andry Rajoelina, soumette le projet de charte sus mentionné à l’appréciation de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) afin qu’elle donne son avis. Si cet avis confirme la conformité de cette charte aux valeurs d’un Etat républicaine, et aux principes fondamentaux de la constitution malgache, il pourra être mis immédiatement en application en tant que loi constitutionnelle du régime de transition.

D’autre part, il souhaite aussi que le premier ministre, Monja Roindefo, continue et renforce les actions du gouvernement. Cette action vise avant tout à défendre et aider les entreprises existantes, notamment celles relevant du secteur industriel de transition. Cette action vise aussi à alléger les grosses difficultés que rencontre l’ensemble de la population sur le plan social en mettant en œuvre un programme concret.

Cinquièmement, le Monima soutient et encourage les responsables de la transition à poursuivre les initiatives déjà entamées afin de trouver de nouveaux partenaires économiques et financiers sur la scène internationale. Une telle orientation permettra à notre pays d’échapper au chantage, aux pression et aux menaces que fait peser sur le pays cette partie de la Communauté Internationale dont malheureusement nous dépendons largement jusqu’à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   Lun 17 Aoû - 20:07

dans l'Express du lundi 17 août 2009

source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=28779

[quote]
Citation :
Le Monima propose l'amendement de la Charte de Maputo. Le Monima demande à ce que certains points de la Charte de Maputo soient amendés pour se conformer réellement à l'aspiration du peuple malgache avide de changement, de paix et de démocratie. Si jamais la communauté internationale refuse, le Monima propose que les gouvernants optent pour une autre solution, entre autres la création d'un fonds souverain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   Mar 29 Sep - 19:00

29 septembre dans l'Express

source : http://www.lexpressmada.com/display.php?p=display&id=29874

Citation :
Affaires nationales
Le Monima durcit le ton


Le parti Madagasikara otronin’ny Malagasy (Monima), du Premier ministre Monja Roindefo, prépare sa défense. Cette formation politique met en garde contre un éventuel départ contre son gré du chef du gouvernement.
«Monja Roindefo est le garant de la continuité de la lutte qui n’est pas encore finie. Son éviction constitue une trahison contre celle-ci et pourrait avoir des conséquences dommageables», a indiqué, dimanche, Rainidina Rajoharison, coordinateur national du Monima, en marge d’un rassemblement à Isotry.
Rainidina Rajoharison est allé plus loin dans sa logique de conséquences dommageables. Il a évoqué «la possibilité pour la population de prendre des mesures qui s’imposent si cela arrive (le limogeage du chef du gouvernement)». Il relaye en même temps l’attaque contre les médiateurs, cette fois-ci, concentrée sur ceux de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), près d’une semaine avant la réunion du Groupe international de contact (GIC).
Au moment où Andry Rajoelina multiplie les contacts à l’extérieur, Monja Roindefo et son équipe préparent le terrain pour parer à toute éventualité.

Iloniaina Alain
Date : 29-09-2009


le même jour , toujours dans l'Express
source : http://www.lexpressmada.com/display.php?p=display&id=29870

[quote]
Citation :
Le Monima face aux habitants de la capitale. Le parti du Premier ministre Monja Roindefo a tenu une réunion publique à la Tranompokonolona Isotry, dimanche après-midi. La démission de Madagascar de la SADC, l'opposition de la venue des médiateurs du GIC au pays, ainsi que le renforcement du tandem Andry Rajoelina-Monja Roindefo ont été recommandés lors de cette rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   Mer 2 Déc - 21:07

dans Tribune du 02 12 2009

source : http://www.madagascar-tribune.com/Le-MONIMA-se-range-dans-l,13144.html

Citation :
Vie de parti

Le MONIMA se range dans l’opposition
mercredi 2 décembre 2009
Le Secrétaire général du parti MONIMA, Gabriel Rabearimanana, entouré des cadres du parti, a déclaré devant la presse ce mardi 01 décembre 2009 au restaurant La Rotonde à Besarety que le MONIMA s’oppose à cette Transition qui s’est détournée de l’esprit des résolutions de la lutte menée depuis la Place 13 mai. C’est une Transition imposée par le Groupe international de contact souligne-t-il. Depuis que Andry Rajoelina a accepté de se rendre à Maputo et signé les Accords tout en proposant la Charte des valeurs, l’esprit de la lutte « populaire » s’est évanoui et l’échec a commencé. La suite de la démarche est jalonné pour ne pas dire constitue une suite d’échecs, fait-il comprendre, car le pouvoir que le « peuple » a remis à Andry Rajoelina et confirmé par la Haute Cour constitutionnel lui a échappé progressivement.

En fait, de l’avis du MONIMA, le régime de Transition est invivable et ne peut aboutir qu’à l’échec. Le MONIMA est très critique par rapport à l’esprit de consensus et d’inclusivité adopté à Maputo, permettant aux autres chefs de file d’intégrer le pouvoir. La solution que le MONIMA propose est d’une part, de mettre un terme au processus de Maputo et d’autre part de revenir aux structures et à l’esprit de la lutte. Car poursuit Gabriel Rabearimanana, des acquis ont déjà fait leur preuve et défini la démarche et la conduite des affaires nationales. Et l’homme de rappeler les Assises nationales qui ont engendré les conférences régionales ; où en est-on aujourd’hui de la Conférence nationale ?

L’autre issue rapide recommandée par le MONIMA est l’organisation d’élections dans les plus brefs délais et que le gouvernement Monja Roindefo soit rétabli pour ce faire. En tout cas, le MONIMA réitère que son président national, Monja Roindefo va se porter candidat à l’élection présidentielle.

Recueilli par Valis






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   Jeu 3 Déc - 22:03

ce jour dans l'Express

source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=31723

Citation :
Gouvernement
Le Monima relance Monja Roindefo


Le parti Madagasikara otronin’ny Malagasy (Monima) pêche en eaux troubles. La formation politique de l’ancien Premier ministre Monja Roindefo profite de la tension politique née du blocage dans la formation du gouvernement, pour se faire entendre. Le Monima, par l’inter- médiaire de Gabriel Rabearimanana a proposé deux scénarios «pour la sortie de crise», à Besarety. La première consiste à abandonner le processus actuel pour «revenir à la transition que le mouvement populaire à mise en place», selon le communiqué qu’il a lu. Le retour des dignitaires de la transition de fait, dont Monja Roindefo, fait partie des mesures d’accompagnement.
La formation politique suggère en même temps une seconde voie, celle menant aux élections. La deuxième option reprend l’une des suggestions du président du parti, Monja Roindefo, quand il avait fait l’objet de forte pression pour quitter son poste de chef du gouvernement. Le Monima fait ainsi une concession, pour la poursuite du processus consensuel en cours, avec des mouvances «qui ne géreront que les affaires courantes», toujours selon Gabriel Rabearimanana. Ce dernier insiste pour l’instauration d’un débat «sur les voies et moyens pour réaliser les élections».
Au cours de leur intervention, les membres de l’état-major politique du Monima n’ont pas ménagé Andry Rajoelina à qui ils reprochent l’initiative de signer les accords de Maputo. Ils s’efforcent en même temps de gommer l’image collée à Monja Roindefo selon laquelle ce dernier avait constitué le blocage dans le processus de transition. Pendant ce temps, l’ancien Premier ministre, lui, a brillé par son absence au rendez-vous. «En tant qu’homme d’État, il a une obligation de réserve à observer. Mais il va s’exprimer plus tard», a promis le SG du parti.

Iloniaina Alain
Date : 03-12-2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   Jeu 4 Mar - 20:59

brève du 04 mars dans l'Express

source : http://www.lexpressmada.com/display.php?p=display&id=34274

Citation :
Le Monima décline la responsabilité. Le parti Madagasikara Otronin' ny Malagasy (Monima) ne veut pas s'impliquer dans la prise de décision lors de l'atelier consensuel des 4 et 5 mars à Ivato. Il ne participera pas au vote malgré sa présence au Centre de conférences international.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   Ven 12 Mar - 21:12

brève du 12 mars dans l'Express

source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=34545

Citation :
Le Monima non partant. Le parti de Monja Roindefo ne participera pas au gouvernement d'Union nationale en gestation. Selon l'ancien ministre de l'Intérieur, Masimana Manantsoa, l'ouverture ne consiste qu'à gratifier les participants à l'atelier national de concertation. Il rappelle que le gouvernement en place, désigné du temps de l'ancien Premier ministre, Monja Roindefo, peut déjà être qualifié d'Union nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   Mar 6 Avr - 19:31

6 avril dans le Courrier de Mada

source : http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=5175:monja-roindefo--qnon-a-lescroquerie-politiqueq&catid=43:a-la-une

Citation :
Monja Roindefo : "Non à l'escroquerie politique"
Écrit par Fano Rafilipo
Mardi, 06 Avril 2010 14:04

c1199
"Ne détournez pas le choix du peuple sinon il le réclamera d'une manière ou d'une autre". Cette déclaration est de Monja Roindefo Zafitsimivalo lors de l'inauguration du siège du secrétariat général du parti MONIMA, ce 3 avril à Anatihazo Isotry. L'ancien premier ministre de la HAT a fustigé l'atelier sur la préparation des élections organisé à Ivato en début du mois de mars par la transition. Il s'agissait d'une pseudo-consultation durant laquelle on a fait valider par des associations fictives les idées préalablement proposées par la HAT. Monja Roindefo s'est révolté contre cette "escroquerie politique". Dans la même foulée, il a égratigné la CENI (Commission Nationale Electorale Indépendante) mise en place unilatéralement par le régime de fait. D'après lui, la structure de cette entité ne garantira pas la fiabilité et la transparence des futures élections. Bref, Monja Roindefo ne croit pas que l'approche de la HAT sortira le pays de la crise.

La cérémonie du 3 avril avait une triple signification pour le MONIMA. Outre l'inauguration du secrétariat général, l'occasion a été choisie par le parti de commémorer le 29 mars 1947 ainsi que l'insurrection d'avril 1971. Deux événements importants dans la lutte pour l'indépendance du pays et pour une souveraineté nationale effective. En effet, l'insurrection d'avril 1971 dont l'illustre Monja Jaona a réclamé la paternité a été le précurseur de la lutte contre le néo-colonialisme sous régime PSD qui tombera après les événements de mai 1972.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   Mar 29 Juin - 23:46

dans le journal Midi

source : http://www.midi-madagasikara.mg/index.php/component/content/article/1-politique/3084-monja-roindefo-a-paris--26-juin-a-la-memoire-des-soldats-malgaches

Citation :
Monja Roindefo à Paris : 26 juin à la mémoire des soldats malgaches
Mercredi, 30 Juin 2010 00:00
Soucieux d'apporter sa contribution au règlement de la crise actuelle qui hypothèque toute action de développement, le Monima tient à clarifier sa position en trois points. Primo, pour ce parti et son président national, Monja Roindefo, « la démarche de la coalition des organisations de la société civile et des « Raiamandreny Mijoro » qui l'accompagnent, s'inscrit nettement dans une logique de simple validation de la feuille de route décidée unilatéralement par la seule mouvance Rajoelina en mai 2010 ». Une démarche « exclusive » dénoncée par le Monima qui estime que « cette alliance ne représente qu'une partie de la société civile qui ne pourra pas sortir le pays de la crise par l'instauration d'une IVe République stable et démocratique ».

Conférence nationale. Secundo, le Monima réaffirme que « seule la tenue d'une conférence nationale crédible, parce que conçue, préparée de manière inclusive par toutes les forces vives de la Nation, peut aboutir à des solutions consensuelles, aptes à résoudre la crise politique ». Dans les conditions présentes, le parti de l'ancien PM de la HAT pense que « pour réussir, le dialogue ou la conférence nationale ne peut être initiée ni par le pouvoir d'Andry Rajoelina ni par les seules 4 mouvances signataires des accords de Maputo et d'Addis-Abeba, ni par une fraction de la société civile. Pour pouvoir mobiliser toutes les forces vives, elle doit être l'oeuvre commune de l'ensemble de la société civile sans exclusion ». A cette fin, le bureau central du Monima propose que la conception, la préparation et la réalisation de la conférence nationale soient confiées à toutes les composantes de la société civile. Du KMF/CNOE au CSR-AN, en passant par la Plate-forme nationale des organisations de la société civile et autres.

Méthodologie. Selon le Monima, pareille option « inclusive et strictement malagasy », renforcera l'unité et la solidarité nationales. « C'est aussi la seule voie qui permet de dégager, après débats sur toutes les questions fondamentales, les solutions consensuelles pour régler la crise politique qui n'a que trop duré ». Monja Roindefo est « convaincu que cette méthodologie ne laissera pas indifférent la communauté internationale qui insiste sur l'inclusivité et la consensualité ». Le président national du Monima est d'ailleurs actuellement à l'extérieur pour des raisons familiales. Mais cela ne l'a pas empêché de célébrer à sa manière le 50e anniversaire de l'Indépendance, en déposant dans le Jardin tropical du Bois de Vincennes près de Paris, une gerbe au pied du monument dédié aux soldats morts pour la France pendant la Première Guerre.

Patriotes. Il a souligné que « le sacrifice de ces jeunes combattants ne doit pas être oublié car ils devaient inspirer par la suite les patriotes malgaches. Et que les survivants devaient même participer à la lutte de libération nationale ». Ce monument à la mémoire des soldats malgaches érigé à l'initiative des anciens combattants et des amis de Madagascar, est à l'image d'un tombeau Mahafaly, c'est-à-dire du Sud. Le hasard faisant bien les choses, outre le fait d'être le fils d'un ancien nationaliste, l'ancien PM est originaire du Deep South.

Recueillis par R. O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   Mer 30 Juin - 10:24

dans la Gazette du 30 juin 2010

source : http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=3799:monima--denonciation-et-propositions&catid=41:politique&Itemid=55

Citation :
MONIMA : dénonciation et propositions…
Mercredi, 30 Juin 2010 06:26
La position du MONIMA que le secrétaire général de ce parti, Gabriel Rabearimanana, a fait parvenir à la Rédaction hier se résume en trois points. Dénonciation de la coalition des organisations de la société civile et des « Raiamandreny Mijoro », proposition d’une nouvelle démarche jugée inclusive et strictement malgache et affirmation de sa disponibilité pour la réussite d’une Conférence Nationale souveraine : tels sont les points forts de ce message dont nous relatons la teneur ici.
Pour le MONIMA donc, « la démarche de la Coalition des organisations de la société civile et des “Raiamandreny Mijoro” qui l’accompagnent, s’inscrit dans une logique de simple validation de la feuille de route, décidée unilatéralement par la seule mouvance Andry Rajoelina en mai 2010. » Selon ce parti, « cela ne saurait sortir le pays de la crise, par l’instauration d’une IVème République stable et démocratique. » Par conséquent, la seule alternative possible demeure la tenue d’une Conférence Nationale crédible car conçue par toutes les forces en présence, sans exception. La mouvance Rajoelina, les quatre mouvances ou encore une partie de la société civile ne pourraient assurer le succès d’une telle entreprise.

Le MONIMA demeure ainsi prêt à participer à l’élaboration d’une telle rencontre exclusivement entre Malgaches, pour sortir d’une crise politique malgache se passant sur le sol de Madagascar.

S. B.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le parti « Madagasikara otronin'ny Malagasy » (Monima)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ange est parti au paradis
» Notre petit Edjy est parti au paradis
» petit ange parti trop tot
» Chantier parti isolation toiture (29) paille 15/08 à 15/09
» parti rejoindre les Anges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******VIE POLITIQUE MALGACHE******** :: Les élections présidentielles en 2010-
Sauter vers: