MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des Dahalo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dad Cool
Mbre TOP
Mbre TOP
avatar

Nombre de messages : 244
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Des Dahalo   Mer 4 Nov - 10:21

Dans le quotidien: LA VERITE le 2/11/09

http://www.laverite.mg/actualites-a-madagascar/attaques-sur-les-routes-nationales-un-chauffeur-decapite-des-passagers-mutiles.html

Citation

Les routes nationales sont devenues de plus en plus dangereuses. Les attaques et les braquages contre les taxis - brousse y sont fréquents, provoquant des pertes en vie humaine, des blessés et des objets de valeurs, sans compter l’argent subtilisé par les coupeurs de routes.
La semaine dernière, des bandits ont dépouillé un minibus en provenance d’Antsiranana. Ils ont décapité le chauffeur et presque la totalité des passagers a été mutilé. Dans la ville de Morondava, des hommes, armés ont braqué une bijouterie, samedi dernier, blessant le chauffeur d’un véhicule. Les assaillants ont lancé des grenades et ont tiré sur les curieux.
L’insécurité règne sur l’ensemble du territoire national. Mis à part les « dahalo » qui sèment la terreur dans les zones pastorales, les bandits ont désormais pris les taxis - brousse pour cibles. Ces derniers temps, les coupeurs de routes se multiplient sur les axes principaux. Les routes nationales, reliant la Capitale à Mahajanga (nationale 4), Antsiranana (Rn 6), Ambatondrazaka (Rn 44) et Toliara (Rn 7), sont devenues dangereuses, notamment la nuit. Pas plus tard que la semaine dernière, des hommes armés ont braqué un mini bus en provenance d’Antsiranana. Selon les victimes, l’attaque s’est déroulée à l’entrée de la ville d’Antsohihy, non loin du barrage érigé par les forces de l’ordre. Ce crime abominable a été minutieusement préparé par les assaillants. Vers 19h, deux (faux) gendarmes, munis de Kalachnikov et vêtus de gilet fluorescent, ont arrêté le taxi – brousse pour un contrôle de routine. Dès que le minibus s’était arrêté, les hommes en treillis ont mis des cagoules pour cacher leurs visages et d’autres, armés de sagaies et de haches, étaient apparus de chaque côté de la route. Pris au dépourvu, les passagers ainsi que le chauffeur n’ont pu rien faire. Pour immobiliser la voiture, les assaillants ont pris le chauffeur par la tête et l’a décapité.
Le deuxième chauffeur a été également grièvement blessé. Peu de temps après, ils ont dépouillé les passagers et n’ont pas hésité à tabasser ceux qui ont essayé de résister. Et pour s’approprier des bagues et des bracelets en or, les bandits ont tout simplement… coupé les mains des passagers. Après leur coup, ils ont renversé le véhicule sur le bas côté de la route. D’après les témoins, presque la totalité des passagers a été grièvement blessée.
Le chauffeur, quant à lui, n’a pas survécu à ses blessures dès son arrivée à l’hôpital d’Antsohihy. La population de la Région Sofia, ainsi que les usagers de la nationale 6, sont actuellement sous le choc, pour ne pas dire le pire.
Pour l’instant, les forces de l’ordre n’ont pas encore procédé aux arrestations des présumés auteurs de ce massacre odieux. Toutefois, des témoins ont signalé la présence d’un taxi roulant à vive allure vers Ambanja. Une piste sérieuse à exploiter !
Des grenades à Morondava…
Grosse frayeur dans la ville de Morondava, samedi dernier vers le début de la soirée. Des hommes armés ont braqué une bijouterie, en plein centre ville de la Capitale du Menabe, plus précisément, près du bazar. Vers 18h30 au moment de la fermeture de la bijouterie, juste à la sortie de la gérante, les gangsters se sont présentés en pointant leurs armes sur la dame.
Ils ont fait exploser des grenades (apparemment lacrymogènes) pour terroriser les riverains, ainsi que les occupants des lieux, afin de faciliter leur opération. Les malfrats ont tiré sur le chauffeur d’un bus, garé devant le lieu du drame. Il a reçu une balle en plein front et, selon le médecin, le projectile est bloqué dans sa boîte crânienne. Grièvement blessée, la victime a été évacuée d’urgence vers Antananarivo. Par ailleurs, la gérante a été également légèrement blessée à la cuisse par le ricochet d’une balle. Selon cette victime, les bandits ont emporté un sac contenant divers bijoux d’une valeur totale de 60 millions d’Ariary et une somme d’argent, en liquides, de 1,3 million d’Ariary.
Quelques minutes seulement après l’opération, le Chef de District, ainsi que les patrons de la Police locale, ont été présents sur le lieu du drame. Des douilles et des fourchettes de grenades ont été récupérées sur le lieu. A noter que les auteurs du crime sont encore en cavale, mais deux présumés complices sont désormais gardés à vue.
L’Omc (Organe mixte de conception) a tenu une réunion d’urgence juste après l’attaque. Les enquêtes sont confiées à des éléments mixtes. Par ailleurs, des mesures de sécurisation de la ville ont été prises, après concertation des autorités locales et des hauts responsables des forces de l’ordre. « La population de Morondava n’a jamais connu un tel incident depuis 5 années », selon un notable local. La situation a besoin de mesures draconiennes et urgentes de la part des autorités compétentes pour éviter le pire.
On est au bord du chaos !
Alphonse Maka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Des Dahalo   Mar 10 Nov - 22:40

pour le moment j'ai roulé de Tana à Ambalavoa sur la rn7, et de Fianar à Manakara , Farafangana et route de Vangaindrano


rien à signaler , des barrages à chaque entrée et sortie de ville , seulement 2 routes à péages , entre Vohipeno et Faraf et sortie de Faraf vers Vangaindrano , péage gasy c'est à dire que les policiers ont froid au bord de la route et il faut penser à les réchauffer avec un peu de rhum ou djama !!

mais c'est vrai qu'il y a beaucoup de piétons sur les routes et que les paysans marchent tous avec la machette ou la bêche gasy sur l'épaule

j'ai crevé 2 fois hier , les pas de vis des goujons étant foirés en plus sur mon minibus , et ce matin c'était le tour du 4x4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des Dahalo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******DIVERS******* :: ACTUALITES-
Sauter vers: