MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le CRDVR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Le CRDVR   Lun 1 Fév - 23:23

dans le Courrier

source : http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=3569:cartel-pour-la-reconstruction-et-la-defense-des-valeurs-republicaines--une-nouvelle-plate-forme-en-gestation-crdvr&catid=34:politique&Itemid=60

Cartel pour la reconstruction et la défense des valeurs Républicaines : Une nouvelle plate-forme en gestation (CRDVR)
Lundi, 01 Février 2010 13:42
Face à la situation qui prévaut dans le pays aujourd'hui, des entités, organisations, individus de tous bords qui se sentent concernés par les événements, l'histoire politique de notre Pays, mais se souciant pleinement de l'avenir des enfants, des petits enfants, mobilisent toutes leurs énergies pour sauver ceux qui peuvent l'être et porter secours aux populations nationales et locales selon l'idéologie républicaine.

Une autre plate forme est ainsi en train de se former, dénommée,''Le Cartel pour la reconstruction et la défense des valeurs républicaines'' (CRDVR), appréciant les objectifs de l'appel de Bagneux initié par des organisations de la diaspora Malgache, appel dépassant les clivages politiques mais qui ne renient nullement leur filiation initiale, veulent ainsi conjuguer leurs efforts avec ceux qui militent réellement pour sortir Madagascar de cette impasse politique

En sus, le CRDVR pense qu'il est urgent de s'atteler à la reconstruction

Une reconstruction durable, matérielle et politique qui conjurera les démons et les calamités du passé et persuader .la communauté internationale notamment, les Etats-Unis, la France, l'Union Africaine, l'Union Européenne,…..à aider, le temps qu'il faudra, les Malgaches à rebâtir leur pays et à les convaincre non par des mots, mais par des actes, qu'ils ont un avenir et que cet avenir est entre leurs mains et ce dans le but d'éviter les dérives de certains nationalistes à enfoncer le pays dans une situation d'autarcie et d'isolement progressif comme c'est la tendance actuellement..

Cette crise politique, la plus terrible que Madagascar ait subie depuis l'indépendance, devrait obliger les élites, les cadres, les travailleurs, les paysans, à tout faire pour allouer à ce pays force et vigueur, à le reconstruire,car, malgré la misère, les difficultés, les errements politiques des partis traditionnels, Madagascar a tout pour réussir enfin sa mue et devenir une terre d'avenir.

Pour mieux aborder le deuxième cinquantenaire de l'indépendance, la Mondialisa-tion nous interpelle, mobilisons nous, avec les Nations unies et les ONG internationales, avec l'Union européenne, tous nos partenaires de solidarité, au premier rang desquels les Etats-Unis, la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire, avec surtout une population aujourd'hui en détresse mais décidée à vivre, pour aider notre pays à renaître. C'est quand tout est à terre que tout redevient possible. Le moment est certes difficile, mais il faut le saisir avec ténacité et sans peur, comme une main tendue vers l'espoir.

Pour le moment le CRDVR propose qu'une conférence à la hauteur de l'enjeu soit convoquée avec un calendrier d'actions à prendre, un catalogue de mesures crédible et accepté par tout l'ensemble des gens de bonne volonté en associant la diaspora malgache, les entreprises pour la reconstruction, l'instauration des valeurs républicaines et le développement de Madagascar indépendamment d'une recherche de sortie de crise qui est à sa phase d'aboutissement. Une réunion qui sera le point de départ du renouveau.

Dans le respect total de tout un chacun, cette conférence s'appuiera sur l'évaluation des préjudices politiques et économiques fournie par des autorités reconnues par la communauté internationale, ne souffrant d'aucune ambiguïté sur le plan de la moralité et des compétences

Cette conférence se fondera sur une analyse des besoins à long terme du pays pour lui proposer un ambitieux programme de reconstruction basée sur le renouveau de l'éthique, de l'idéologie républicaine, pour l'élaboration de la future constitution, pour les infrastructures, pour les nouvelles institutions, les relations avec la communauté internationale, la coopération régionale. Un vaste chantier où chacun est appelé à collaborer.

L'implication commune est d'aller au-delà de l'humanitaire d'urgence, reconnaît le CRDVR, auquel le peuple est confronté c'est à dire engager, mobiliser tout un pan des organisations, de personnalités qui se sentent et se veulent responsables, auprès du peuple Malgache, sur la voie d'un avenir inventif.

Ainsi le CRDVR participera en sus de ses devoirs citoyens aux différentes échéances électorales et propose déjà que le futur Président de la République soit élu au suffrage universel indirect, une aspiration légitime de notre jeunesse

Recueilli par Bonaventure
Cartel pour la reconstruction et la défense des valeurs Républicaines : Une nouvelle plate-forme en gestation (CRDVR)
Lundi, 01 Février 2010 13:42
Face à la situation qui prévaut dans le pays aujourd'hui, des entités, organisations, individus de tous bords qui se sentent concernés par les événements, l'histoire politique de notre Pays, mais se souciant pleinement de l'avenir des enfants, des petits enfants, mobilisent toutes leurs énergies pour sauver ceux qui peuvent l'être et porter secours aux populations nationales et locales selon l'idéologie républicaine.

Une autre plate forme est ainsi en train de se former, dénommée,''Le Cartel pour la reconstruction et la défense des valeurs républicaines'' (CRDVR), appréciant les objectifs de l'appel de Bagneux initié par des organisations de la diaspora Malgache, appel dépassant les clivages politiques mais qui ne renient nullement leur filiation initiale, veulent ainsi conjuguer leurs efforts avec ceux qui militent réellement pour sortir Madagascar de cette impasse politique

En sus, le CRDVR pense qu'il est urgent de s'atteler à la reconstruction

Une reconstruction durable, matérielle et politique qui conjurera les démons et les calamités du passé et persuader .la communauté internationale notamment, les Etats-Unis, la France, l'Union Africaine, l'Union Européenne,…..à aider, le temps qu'il faudra, les Malgaches à rebâtir leur pays et à les convaincre non par des mots, mais par des actes, qu'ils ont un avenir et que cet avenir est entre leurs mains et ce dans le but d'éviter les dérives de certains nationalistes à enfoncer le pays dans une situation d'autarcie et d'isolement progressif comme c'est la tendance actuellement..

Cette crise politique, la plus terrible que Madagascar ait subie depuis l'indépendance, devrait obliger les élites, les cadres, les travailleurs, les paysans, à tout faire pour allouer à ce pays force et vigueur, à le reconstruire,car, malgré la misère, les difficultés, les errements politiques des partis traditionnels, Madagascar a tout pour réussir enfin sa mue et devenir une terre d'avenir.

Pour mieux aborder le deuxième cinquantenaire de l'indépendance, la Mondialisa-tion nous interpelle, mobilisons nous, avec les Nations unies et les ONG internationales, avec l'Union européenne, tous nos partenaires de solidarité, au premier rang desquels les Etats-Unis, la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire, avec surtout une population aujourd'hui en détresse mais décidée à vivre, pour aider notre pays à renaître. C'est quand tout est à terre que tout redevient possible. Le moment est certes difficile, mais il faut le saisir avec ténacité et sans peur, comme une main tendue vers l'espoir.

Pour le moment le CRDVR propose qu'une conférence à la hauteur de l'enjeu soit convoquée avec un calendrier d'actions à prendre, un catalogue de mesures crédible et accepté par tout l'ensemble des gens de bonne volonté en associant la diaspora malgache, les entreprises pour la reconstruction, l'instauration des valeurs républicaines et le développement de Madagascar indépendamment d'une recherche de sortie de crise qui est à sa phase d'aboutissement. Une réunion qui sera le point de départ du renouveau.

Dans le respect total de tout un chacun, cette conférence s'appuiera sur l'évaluation des préjudices politiques et économiques fournie par des autorités reconnues par la communauté internationale, ne souffrant d'aucune ambiguïté sur le plan de la moralité et des compétences

Cette conférence se fondera sur une analyse des besoins à long terme du pays pour lui proposer un ambitieux programme de reconstruction basée sur le renouveau de l'éthique, de l'idéologie républicaine, pour l'élaboration de la future constitution, pour les infrastructures, pour les nouvelles institutions, les relations avec la communauté internationale, la coopération régionale. Un vaste chantier où chacun est appelé à collaborer.

L'implication commune est d'aller au-delà de l'humanitaire d'urgence, reconnaît le CRDVR, auquel le peuple est confronté c'est à dire engager, mobiliser tout un pan des organisations, de personnalités qui se sentent et se veulent responsables, auprès du peuple Malgache, sur la voie d'un avenir inventif.

Ainsi le CRDVR participera en sus de ses devoirs citoyens aux différentes échéances électorales et propose déjà que le futur Président de la République soit élu au suffrage universel indirect, une aspiration légitime de notre jeunesse

Recueilli par Bonaventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le CRDVR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******VIE POLITIQUE MALGACHE******** :: Les élections présidentielles en 2010-
Sauter vers: