MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les présidentielles le 1er juin 2011 ? non le 4 mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Les présidentielles le 1er juin 2011 ? non le 4 mai   Mer 11 Aoû - 9:55

dans l'Express

source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=38707

Citation :
RÉUNION D'IVATO
Les présidentielles le 1er juin 2011
Les partis en réunion à Ivato veulent imposer des législatives avant les présidentielles censées se tenir avant le 26 juin 2011.

Et si la transition prévoyait le décalage d'un an? Après plusieurs heures de discussions, les représentants des 80 partis et ceux de la Présidence de la Haute autorité de la transition (HAT) se sont entendus sur la date qui devrait boucler la transition.
« Nous avons décidé de tenir les présidentielles le 1er Juin 2011», a déclaré Benjamina Ramanantsoa, co-modérateur de la réunion des formations politiques avec les autorités, hier à Ivato. « Si un deuxième tour était nécessaire, il devrait se tenir après le 26 Juin », précise-t-il. Le choix reporte d'une année, le souhait émis par Andry Rajoelina, président de la HAT, de voir un nouveau président avant la célébration du cinquantenaire de l'indépendance, puis la fin de la transition avant la fin de l'année.
Quant au choix de tenir les législatives avant les présidentielles, « sur ce point, la date du 13 avril 2011 a été retenu », soutient Benjamina Ramanantsoa. Les participants à la réunion décident ainsi d'avancer la consultation populaire, dans la mesure où ils avaient évoqué auparavant, la date du 4 mai. Lundi, les représentants des partis et ceux de la présidence de la HAT se sont entendus pour l'organisation du référendum constitutionnel le 17 Novembre 2010.
Le gros morceau à venir
La feuille de route des élections connue, la question qui se pose maintenant, concerne sa force exécutoire. « Les hommes politiques se sont mis d'accord sur la question. Les résolutions de l'accord politique seront encore soumises à la conférence nationale. Selon le code électoral en vigueur, la Commission électorale indépendante devrait également se prononcer sur les dates avancées. En tout cas, cet accord est déjà un pas important, car il émane des hommes politiques et des partis mais également des autorités », justifie Benjamina Ramanantsoa.
Après l'établissement du calendrier électoral, les participants devront attaquer ce jour, le plus épineux morceau, à savoir la gestion de la transition. Ce volet devrait concerner la définition des institutions transitoires à venir, avec au bout, la signature de l'accord politique, prévue cet après-midi.
Elia Ravelomanantsoa, présidente de Madagasikarantsika et présidente de commission de la communication au sein de l'« Espace de concertation», réfute également l'idée de « partage de gâteau » derrière les discussions autour de la gestion de la transition. « L'objectif est de mettre en place une gouvernance d'union nationale, matérialisant le principe de l'inclusivité, en instaurant, entre autres, une deuxième chambre pour valider les textes. Il s'agit d'une volonté de franchir un palier au niveau de la reconnaissance nationale, puis internationale, permettant de mettre fin aux embargos contre nous », soutient-elle.

Iloniaina Alain
Date : 11-08-2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Les présidentielles le 1er juin 2011 ? non le 4 mai   Jeu 12 Aoû - 1:34



changement de date


dans l'Express de ce matin : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=38737

Citation :
Accord politique
Les élections avancées
Coup de théâtre à la réunion des partis à Ivato où des participants ont validé un accord avec un calendrier électoral modifié.

De nouvelles dates pour les élections et des questions en suspens. C’est le résultat des trois jours de réunion entre une centaine de partis et les représentants de Andry Rajoelina, président de la Haute autorité de la transition (HAT).
À l’heure actuelle, les partis politiques se sont accordés sur de nouvelles échéances électorales. Après plusieurs heures de discussions hier à Ivato, ils sont parvenus à s’entendre pour tenir les élections législatives le 16 mars et les présidentielles le 4 mai. Les dates de la conférence nationale et le référendum constitutionnel, annoncées respectivement du 30 août au
3 septembre 2010 et le17 novembre, sont maintenues.
Les représentants des formations politiques présents sur les lieux ont paraphé le document, tard dans la soirée. Une cérémonie officielle serait organisée vendredi pour donner un aspect solennel à l’accord politique.
En l’espace de vingt-quatre heures, les représentants des partis et ceux de Andry Rajoelina, ont réussi l’exploit de réviser un accord conclu, il est vrai sans signatures, concernant les échéances électorales. Mardi, les participants avaient fixé les législatives au 13 avril 2011 et les présidentielles au 1er juin de la même année.
Crédibilité du calendrier
Selon certaines sources , dès l’ouverture de la réunion d’hier la présidence de la HAT a émis le souhait de voir les dates modifiées afin d'avoir un nouveau président de la République avant le 26 juin 2011. Aucune décision n’a été prise jusqu’en fin d’après-midi, d’où la convocation d’une délégation en vue d’une discussion. Finalement, les chefs de partis ont fait une concession.
Finalement, le principe tant défendu la veille pour éviter de tenir des élections durant la période des pluies tombe à l’eau. Le discours tenu par les participants aux assises nationales et régionales, au Teny ifampierana ou encore au Dinika santatra est également balayé d'un revers de la main au nom d’un « cas de force majeure »
Outre la crédibilité du calendrier modifié en 24 heures, l’une des questions qui se pose dans cet accord politique concerne la clé de répartition des institutions transitoires. Les signataires du document final prévoit l’octroi des prérogatives présidentielles à Andry Rajoelina qui désigne le Premier ministre et les membres du gouvernement sur proposition des partis. Mais aucune répartition n’a été effectuée au cours du rendez-vous. C’est également le cas concernant les deux chambres de la Transition.
Le brûlant sujet sur la répartition a été pourtant abordé après la reprise de la réunion en début de soirée. Mais il a été vite abandonné afin de ne pas hypothéquer l’accord minimal arraché difficilement, quitte à jouer la politique de l’autruche, tout comme la mise en œuvre du texte final. « L’un des objectifs est de mettre de côté tous les facteurs de blocage », a expliqué l'un des responsables de la formation politique du président à Ivato.

Iloniaina Alain
Date : 12-08-2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les présidentielles le 1er juin 2011 ? non le 4 mai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bourse d'oiseaux à Torhout 19 juin 2011
» Québec multiplants ouvert aux particulieurs 24 juin 2011
» Quelques photos de juin 2011
» Vos observations du samedi 11 juin 2011
» Vos observations du mercredi 8 juin 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******VIE POLITIQUE MALGACHE******** :: Les élections présidentielles en 2010-
Sauter vers: