MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: 25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?   Mer 11 Aoû - 10:15

Une page des Nouvelles de Madagascar

source : http://www.les-nouvelles.com/spip.php?article2829

Citation :
ISALO
25 000 touristes attendus cette année
Mal au point après la crise politique de 2009, le tourisme est actuellement en plein redémarrage. Le parc national de l’Isalo est une référence en la matière.


Si le parc national de l’Isalo a résisté à l’usure du vent et du temps depuis des siècles, il a également su faire face à la crise politique qui touche le pays actuellement. Durant l’année 2009, plusieurs plans de relance ont été entrepris qui ne concernent pas seulement le parc national de l’Isalo mais le tourisme en général à Madagascar. Le ministère de tutelle, l’Office national du tourisme de Madagascar et les opérateurs du secteur, ont travaillé de concert dans le dessein de redorer le blason de ce domaine.

Du coup, la reprise du secteur est palpable dans cette région car le fait de croiser, non seulement dans la ville de Ranohira mais également à l’intérieur du parc, des groupes de touristes traduit que ce domaine se refait une santé. D’ailleurs durant la 4e édition de l’Isalo raid, presque tous les hôtels ont affiché complet. Et à ce rythme, le groupement des hôteliers et Madagascar national parc affichent leur optimiste. « Notre prévision pour cette année est d’attendre environ 25 mille touristes », a expliqué le directeur général du parc de l’Isalo, Aro Rajaonarivo.

Certes, on est loin de la saison faste de 2008 où 35 mille visiteurs ont été enregistrés. Mais la situation générale du tourisme à Isalo, à l’heure actuelle, est prometteuse. Car, en 2009, 14 mille touristes ont visité le parc alors que le dernier chiffre enregistré en juin dernier fait état de 12 mille touristes. « On n’est pas encore entré dans la haute saison mais ce chiffre annonce déjà que le tourisme prend petit à petit son allure d’avant à Ranohira », a continué Aro Rajaonarivo.

Pour le moment, les Français restent les plus nombreux à aller à la découverte de l’Isalo, puis suivent les Italiens, les Américains et les Anglais en deuxième position. Et force est de constater que les Chinois commencent aussi à s’intéresser à la destination Grand Sud.

Sécurité assurée

Les forces de l’ordre composées de gendarmes et de policiers assurent la sécurité dans la ville de Ranohira. D’après un inspecteur, « Par rapport à l’année dernière, la ville de Ranohira est maintenant plus calme. Le tourisme se conjugue avec la sécurité et, à ce sujet, on fait tout pour que les séjours des touristes se déroulent sans incident ». « Aussi bien dans le parc que dans la ville, je me sens en sécurité. Cela fait déjà trois jours que je suis arrivé à Ranohira et jusqu’à maintenant, mon séjour se déroule dans le meilleur des mondes possible », a souligné un touriste français.

Un nouvel hôtel a vu le jour
Dans quelques mois, l’Isalo Rock Lodge, un hôtel 4 étoiles, sera inauguré en fanfare. Situé à quelques kilomètres de la ville, cet établissement fait maintenant partie des 12 hôtels enregistrés à Ranohira. Avec ses 60 chambres luxueuses qui offrent une vue panoramique sur l’étendue du parc, Isalo Rock Lodge compte aussi participer au développement du tourisme dans cette région. A noter que cet établissement a été bâti par un opérateur italien en 2007 mais il est gérée par une firme sud africaine, « Signature Life ». « On travaille avec les tour opérateurs sud africains, américains et africains. Pour le moment, 51 employés font tourner l’hôtel mais, une fois que toutes les 60 chambres ainsi que la salle de conférence, l’une des plus grandes entre celles de la capitale et de Toliara, sont opérationnelles, au total 120 personnes travailleront à Isalo Rock Lodge », a expliqué le gérant Grégoire Girault. Dans quelques mois donc, cet hôtel tournera en plein régime. Isalo possède encore de potentiels en matière d’investissement car, outre Isalo Rock Lodge, un autre hôtel de taille est également en cours de construction.

Un projet de formation pour les guides
L’inauguration d’une maison de guides, l’année dernière a davantage aidé à la relance du secteur. 80 guides maîtrisant quatre langues travaillent maintenant à Isalo. Ils ont déjà bénéficié des formations mais Madagascar national parc compte encore organiser des stages dans les mois à venir. Ainsi, un projet de formation en partenariat avec la chambre de commerce est en train de prendre forme. L’objectif est donc d’offrir à ces guides plus de connaissances en la matière.

A titre d’information, aucun groupe de touristes n’a le droit de s’aventurer seul dans le parc sans être accompagné par des guides. « Dans notre métier, le recyclage est toujours nécessaire. Cela nous permet d’améliorer notre façon de travailler », a mentionné un guide.

Des manifestations à créer
Chaque année, le festival culturel et sportif « Karitaky » est célébré dans la ville de Ranohira. Et en parallèle avec cette manifestation il y a également l’Isalo Raid. La 4e édition de cette affiche s’est déroulée les 24 et 25 juillet et force est de constater que beaucoup de touristes ont fait le déplacement à Isalo, juste pour le raid. L’initiative de l’Office national du tourisme de Madagascar (ONTM) et le groupement des hôteliers de la ville a porté ses fruits même si beaucoup reste encore à entreprendre. « Lors d’un road show à La Réunion dernièrement, l’ONTM a fait la promotion de l’Isalo Raid. L’objectif est ainsi d’attirer plus de touristes et des coureurs chevronnés », a déclaré le président du conseil d’administration de l’ONTM, Joël Randriamandrato.

Faire de l’Isalo Raid une affiche incontournable au même titre que la « Diagonale des fous » à La Réunion où des milliers de participants sont enregistrés chaque année, est en quelque sorte l’ambition des responsables. A l’heure actuelle, on n’en est pas encore là, même si le Parc de l’Isalo possède toutes les caractéristiques d’une course de montagne.

En un mot, le fait d’organiser des manifestations dans une région à vocation touristique n’est pas seulement destiné aux touristes étrangers mais également aux touristes nationaux, c’est pour cela que des raids, réservés aux entreprises nationales, figurent dès maintenant au programme de l’édition 2011. D’ailleurs, le président de l’ONTM ainsi que le directeur général du parc, Aro Rajaonarivo, ont donné l’exemple en participant au mini-raid d’une distance de 15 km.

Information utiles
Créé en 1962 le Parc National de l’Isalo qui s’étend sur une superficie de 81.000 ha, se situe à 300km de Fianarantsoa et 240 km de Tuléar. En fait, il est le deuxième parc protégé au niveau national. L’Isalo offre des enchaînements de canyons, de pics de grès allant du rouge au rose, de masses de granit sculptées. Plusieurs circuits garantissent une évasion sans égale.
La Piscine naturelle : Circuit facile très apprécié des marcheurs. Un oasis alimenté par une cascade d’eau fraîche. m Namaza : des gorges profondes jusqu’à la piscine bleue ou la piscine noire, des flancs de cascade à escalader avec leurs colonies d’oiseaux rares…
Canyons des rats : Circuit très sportif au fief du dernier roi Barabe Ramieba.
Grotte des Portugais et Sahanafa : traversées de rivières, pentes raides, s’adressent aux bons randonneurs pas pressés et dotés d’une bonne condition physique.
Malaso : circuit facile avec pistes et sentiers aménagés. Parcourt toute la partie Sud du parc, le jardin botanique, les formes insolites sculptées par le vent. Un opérateur propose une formule équestre du parcours.

Reportage réalisé par Andry RABESON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?   Ven 17 Sep - 19:37




17/09/10 - 19H10: RESERVE NATURELLE : La réserve naturelle d'Isalo a pris feu depuis la matinée et selon les dernières informations reçues le feu n'est pas encore maîtrisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?   Lun 20 Sep - 11:11

dans la Gazette

source: http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=6275:parc-national-de-lisalo-incendie-enfin-maitrise-&catid=45:newsflash&Itemid=58

Citation :
Parc National de l’Isalo: Incendie enfin maîtrisé !
Lundi, 20 Septembre 2010 06:58


Vendredi dernier vers 16 heures, la gendarmerie et Madagascar National Parks (anciennement Angap) d’Ihosy sont alertés : un incendie s’est déclaré dans le Parc de l’Isalo. Sans être dramatiques, les dégâts sont importants et dès hier matin, selon nos sources, le sinistre est sous contrôle. Mais, au stade où en est actuellement l’enquête ouverte par la gendarmerie, la DREF et le chef du service de l’Environnement, la piste criminelle est à écarter.
Le dimanche matin, le ministre de l’Environnement et des Forêts, le général Herilanto Raveloharison accompagné du directeur général du Madagascar National Parks, Guy Suzon Ramangason, rejoignent les lieux du sinistre. Sur place, 600 pompiers amateurs composés de 100 gendarmes, de plusieurs éléments du MNP, de guides et d’employés des hôtels-restaurants ainsi que de centaines de villageois du Kalony (convention villageoise) ont lutté contre les flammes depuis vendredi jusqu’au dimanche vers 1 heure du matin, sous la houlette du lieutenant-colonel Reribake Jeannot, commandant du groupement de gendarmerie, secondé par son commandant de compagnie. Dès le dimanche matin, le chef de Région, Rakotovao Louis Joseph dit Ranary est venu prendre la direction des opérations.

Six véhicules 4x4 dont trois de la gendarmerie, et les autres respectivement de la Région, de la direction de l’Environnement et des Forêts (DREF) et du MNP ont été utilisés pour transporter les centaines de volontaires vers la ligne de feu. Plusieurs sites brûlaient alors ou commençaient à le faire : le circuit « Malaso » (bandits), épicentre des flammes, le site Namazaha où la lutte a été la plus dure, et la piscine naturelle qui, heureusement, n’a été que menacée. Selon nos informations, le feu qui a dévoré 6500 hectares sur les 81540 que compte le parc, est pratiquement maîtrisé dans la journée du dimanche où il est canalisé vers le canyon. Hier soir, tous les pompiers amateurs sont rentrés, à l’exception du personnel technique de la DREF et du MNP. Selon le lieutenant-colonel Reribake, trois suspects sont entre les mains des enquêteurs. Ils habitent deux hameaux de quatre et deux maisons accolés au plateau de l’Isalo.

Le premier est soupçonné de défrichement sans autorisation, suivi d’une mise à feu qu’il n’a pu maîtriser. Les autres ont fait un pare-feu, non avec des bêches mais à l’aide d’un feu qui a peut-être été attisé par le vent fort de vendredi. En dernière heure, on apprend que le parc pourra vite être rouvert aux touristes, après un sérieux nettoyage toutefois : de nombreux lémuriens et autres animaux ont en effet pu miraculeusement échapper aux flammes.

Saraléa Bernard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?   Mar 21 Sep - 11:17

dans Tribune

source : http://www.madagascar-tribune.com/Le-circuit-Malaso-fortement,14741.html

Incendie au Parc national de l’Isalo

Le « circuit Malaso » fortement endommagé
mardi 21 septembre 2010
Les dégâts sont importants suite à un incendie qui s’est déclaré vendredi 17 septembre dernier, dans le Parc national de l’Isalo mais le sinistre est actuellement sous contrôle ; c’est l‘appréciation de la situation de la part du ministère de l’environnement : 8% de la superficie du Parc national de l’Isalo ont été dévorés par le feu, c’est-à-dire 6 500 ha sur les 81 500 ha du parc.

Tôt dans la matinée de dimanche 19 Septembre 2010, le ministre de l’environnement et des forêts, le Général Herilanto Raveloharison, accompagné du directeur général du Madagascar National Park (MNP) Guy Suzon Ramangason, ont été sur le site pour coordonner la lutte. Sur place, plus de 600 personnes, composés d’une centaine de gendarmes, des éléments du MNP, de guides et d’employés des hôtels et restaurants sont déjà à pied d’œuvre tandis que 6 voitures 4x4 appartenant à la Direction régionale de l’environnement et des forêts (DREF), à la Région d’Ihorombe, du MNP et de la Gendarmerie, font la navette pour transporter les volontaires vers la ligne de feu.

Plusieurs circuits sont touchés par le drame dont le circuit « Malaso » traversant un site géologique dont les Tsingy de l’Isalo dans la savane, la falaise d’Ampasimaiky et le « Loup de l’Isalo » et enfin le point de vue « Top » à 975m d’altitude. Ce circuit tire son nom des voleurs de zébus, qui utilisaient le labyrinthe naturel de l’Isalo.

Rappelons que le parc national Isalo compte plus de 400 espèces floristiques dont beaucoup d’entre elles sont endémiques de Madagascar tel le Catharantus ovalis qui est une plante médicinale que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde que dans l’Ihorombe et sur la plaine du Zomandao. La savane de l’Isalo est colonisée par des palmiers typiques de cette région : le « Satrana » qui résiste au feu. Pour ce qui est de la faune, on compte 14 espèces de lémuriens diurnes, 77 espèces d’oiseaux et nocturnes dont 8 introduites et 7 endémiques de Madagascar. Reptiles, amphibiens, carnivores, insectivores et rongeurs complètent la liste.

Créé en 1962 et géré par Madagascar National Parks depuis 1997, le parc est connu pour son ensemble écologique et est sillonné de rivières.

Pratiquement maîtrisé dans la journée de dimanche, le feu est canalisé vers les canyons et tous les pompiers sont rentrés, à l’exception du personnel technique de la DREF et du MNP. Trois suspects sont aux mains des enquêteurs : le premier pour défrichement sans autorisation suivi d’une mise à feu qu’il n’a pas pu maîtriser et les deux autres pour avoir fait un pare-feu à l’aide de feu (non avec l’aide de bêches) qui a peut-être été attisé par le vent fort de vendredi dernier.

Pour le Parc, il sera rouvert aux touristes après un sérieux coup de nettoyage puisque de nombreux animaux ont pu miraculeusement échapper aux flammes.

Recueilli par Valis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?   Lun 4 Oct - 9:58

au 04 octobre dans la Gazette

source : http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=6701:opinion-interrogation-sur-lincendie-du-parc-disalo&catid=41:politique&Itemid=55

Citation :
Opinion: Interrogation sur l'incendie du parc d'Isalo
Lundi, 04 Octobre 2010 05:23
" Le noyau central " du parc d'Isalo est aussi en feu et les dégâts seraient bien plus graves qu'il y a quelques semaines. Si l'Isalo continue à se consumer, à Ankarafantsika, le drame serait loin de finir. Au quatrième jour de l'incendie qui était parti de plusieurs kilomètres du parc sans qu'aucune réaction ne soit observée, le feu se propage actuellement pour mettre en danger tout le parc d'Ankarafantsika.
La cause de l'incendie reste un mystère pour les responsables locaux qui sont sur les lieux. Tous ces incendies relèvent-ils de simple coïncidence, ou sont-ils d'origine criminelle ?

Nandrianina

( nandrianina1@yahoo.fr Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?   Mar 5 Oct - 10:32

démenti du jour

source : http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=6730:incendies-de-la-reserve-de-lisalo--pure-intox&catid=41:politique&Itemid=55

Citation :
Incendies de la réserve de l’Isalo : pure intox
Mardi, 05 Octobre 2010 05:22
Selon Guy Suzon Ramangason, directeur général de Madagascar National Parks, l’incendie qui aurait détruit 60% du Parc de l’Isalo, vendredi dernier, n’était que pure affabulation et le feu a été bel et bien éteint depuis dimanche du côté d’Ankarafantsika, contrairement à certaines rumeurs qui continuent d’affirmer au contraire une aggravation de la situation.
Vendredi, la nouvelle est tombée comme une bombe, perturbant les esprits de la délégation ministérielle venue pour le lancement officiel de la campagne nationale de lutte contre les feux de brousse à Belo-sur-Tsiribihina : le Plateau de l’Isalo serait de nouveau en flammes ! Si il y a quelques semaines, les dégâts étaient évalués à 8% de la superficie du parc, cette fois-ci, ils seraient de 60% ! Pure intox ! La vérification par satellite a permis de constater qu’il n’y a jamais eu de feu dans cette réserve naturelle la semaine dernière. Quant à Ankarafantsika du côté de la route nationale 4, le feu, qui a un moment menacé cette aire protégée, est également éteint. Actuellement, des militaires seraient toujours sur place pour sécuriser la zone. En effet, il a été constaté maintes fois par le passé que ces incendies intempestifs et traumatisants ont été allumés par des Dahalo (voleurs de zébus) en fuite, pour brouiller leur piste. Le travail consisterait à présent à inspecter les troncs d’arbre tombés par terre, car dans certains d’eux, un foyer couve toujours, pouvant se raviver au moindre souffle du vent.

En tout cas, depuis l’année dernière et bien plus encore ces dernières semaines, certains politiciens qui nagent à contre-courant du processus de changement en cours à Madagascar ont recours au langage de la désinformation pour perturber la quiétude de la population. Certains parmi les plus « illustres » d’entre eux ont eu dernièrement les honneurs de la presse, filmés en flagrant délit de mensonges et diffamations. Mais, du moins jusqu’ici, la population ne semble plus vouloir marcher dans de telles manipulations mesquines et cousues de fil blanc.

Saraléa Bernard

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?   Lun 21 Fév - 11:43

21/02/2011

dans l'Express

source : http://www.lexpressmada.com/parc-d-isalo-madagascar/21131-restauration-du-circuit-namaza.html

Citation :
Parc d'Isalo
Restauration du circuit Namaza




Le site d’Isalo est l’une des destinations prisées par les touristes.
Sauver les joyaux de l'Isalo. C'est l'objectif de l'association des Tours opérateurs (TOP) en inscrivant une campagne de reboisement dans le programme de célébration de son vingtième anniversaire. C'est un reboisement assez particulier car le site de plantations choisi est la fôret de Namaza, située dans le parc d'Isalo. Ce circuit a été victime d'une grave incendie en 2010, détruisant près de 6500 hectares de forêts et de savane.
« Les cascades ainsi que les piscines naturelles sont aujourdhui détruites suite à cet incendie. Il ne reste plus sur le circuit Namaza que quelques animaux à observer près du camping », témoigne avec tristesse Emmanuel, un guide spécialisé du parc d'Isalo. « Nous y effectuons souvent des opérations de nettoyage durant la période basse saison où les touristes se comptent avec les doigts de la main », poursuit-il.
Les membres de la TOP vont organiser une descente de trois jours à Isalo à partir du 26 février pour participer à cette opération. Une initiative logique étant donné que le site fait partie des produits dans le parc d'Isalo qu'ils vendent aux touristes.
Plantation
D'après les explications fournies par les gestionnaires du parc qui coordonnent la partie technique de l'opération, 300 jeunes plantes de tamariniers, ainsi que quelques variétés locales comme le Voandrika et le Lisaka seront plantées à cette occasion. Ce sont des plantes pionnières, adaptées au climat chaud et assez sec de cette partie du pays. « Ce sont toutes des plantes nourricières. Elles vont recréer une ambiance forestière
pour que d'autres variétés d'arbres puissent y être plantées plus tard », précise Aro Rajaonarivo, directeur du parc d'Isalo.
La superficie brûlée s'étale sur 6500 hectares. Ce qui représente 8 % de la superficie totale du parc estimée à 81 500 hectares. Malgré la superficie relativement petite de la zone incendiée par rapport à l'ensemble du parc, les guides locaux estiment que cet incendie a fait partir une grande partie de sa valeur à l'Isalo. Namaza était le circuit le plus prisé par les touristes car on y trouve les trois espèces de lémuriens qui existent au parc sans parler des piscines naturelles.
Mahefa Rakotomalala
Lundi 21 fevrier 2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?   Mar 1 Mar - 12:05

1er mars 2011 dans la Gazette

source : http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=10658:parc-de-lisalo-600-millions-dariary-de-budget-annuel&catid=42:societe&Itemid=57


Citation :
Parc de l’Isalo: 600 millions d’ariary de budget annuel
Mardi, 01 Mars 2011 05:27
C’est le parc national dont les recettes annuelles, fruits des billets d’entrée, sont les plus élevées sur les 46 parcs gérés par Madagascar national park (MNP). D’après Aro Rajaonarivo, directeur du parc, 40% du budget du parc sont consacrés aux charges du personnel et 60% à la protection et à la conservation. Si le parc d’Isalo doit compter sur ses propres recettes qui atteignent ou dépassent même les 600 millions d’ariary par an en période normale, il devrait être autonome sur le plan financier. Mais comme les parcs gérés par MNP sont en réseau, les recettes sont partagées entre les différents parcs. De plus, seuls 10 (dont Isalo, Andasibe et Ranomafana) sur les 46 parcs font rentrer de l’argent. Des réserves naturelles ne sont pas accessibles au public parce qu’elles sont destinées à la conservation et à la recherche. Sinon, des parcs sont handicapés par le mauvais état de la route. Pour toutes ces raisons, le parc de l’Isalo ne dispose pas du financement suffisant pour mener à bien ses activités. Il bénéficie du financement du Programme environnemental ou PE III. Avec ses 81 540 ha, l’Isalo est le parc le plus visité avec 34 900 touristes en 2008, contre 14 000 en 2009 et 25 910 en 2010.
Les Français arrivent en tête avec un taux de 40%. Ils sont suivis par les Malgaches (20%) et les Italiens (10%). Sinon, l’on compte aussi des Japonais, des Norvégiens… En 2008, le parc a enregistré l’arrivée de 8% d’Américains grâce au film d’animation « Madagascar » et à l’intensité des promotions menées en 2007 et en 2008. Le circuit de Namaza situé à 6km de la ville de Ranohira est très apprécié par les touristes : conclut en quelque sorte les différents circuits de l’Isalo. Il abrite les 3 espèces de lémuriens visibles dans le parc, compte un canyon, 2 piscines naturelles, une aire de camping pour 80 personnes. Ce circuit est également indiqué pour ceux qui n’ont pas beaucoup de temps, il se visite en 3h. Il faut pourtant une semaine pour boucler tous les circuits du parc. La reforestation initiée par le MNP et des partenaires comme l’association des tours opérateurs professionnels de Madagascar (TOP) permettra de remettre en état le circuit de Namaza non affecté par le feu depuis 18 ans durant. La végétation repousse rapidement dans le sens où l’Isalo est composé de 60% de savane et de 40% de forêt sclérophylle (forêt adaptée au feu). Mais la forêt ravagée par les feux de septembre dernier mettra 8 à 10 ans pour revenir à son état initial.

Malgré tout, l’on constate la repousse rapide de plants comme les tapia, là où se développent les vers à soie sauvage. Concernant la maîtrise des feux de brousse et de la conservation du parc, les villageois voisins du parc doivent se conformer à un cahier des charges élaboré avec MNP. Ils doivent mettre en place des pare-feux et ne pas utiliser du feu près du parc en dehors de la présence des agents de MNP. 14 villages entourent le parc. L’année dernière, 6 cas de feu ont été recensés dont 1 allumé par les bandits de grand chemin pour brouiller leur piste, 4 causés par la foudre et un autre a détruit 22 000 ha en tout. Ce dernier cas a été accidentel parce que l’incendie est venu d’un feu mal maîtrisé allumé en dehors du parc. En 2009, le parc a enregistré 16 cas de feu mais 6 000 ha partis en fumée.

Fanjanarivo


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: 25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?   Mar 1 Mar - 12:06

1er mars 2011

dans la Gazette

source : http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=10655:tourisme-la-securite-coute-cher-aux-guides-de-lisalo&catid=45:newsflash&Itemid=58

Citation :
Tourisme: La sécurité coûte cher aux guides de l’Isalo
Mardi, 01 Mars 2011 05:25
100 000 ariary par mois. C’est la moyenne perçue par un guide du parc le plus visité du pays d’après Noël Rakotomanga, président de l’association des guides de ce parc. Mais comme les guides ne travaillent que 3 mois sur 12, soit pendant la haute saison touristique, ils sont obligés de faire d’autres activités comme l’agriculture le reste de l’année. Malgré une rémunération modeste, les guides sont obligés d’acheter le carburant pour le contrôle du parc effectué par les forces de l’ordre. Car à chaque départ d’un groupe de touristes, un guide se doit d’amener avec lui des forces de l’ordre pour éviter toute attaque éventuelle. Certes, les touristes sont rarement attaqués mais toute précaution est utile en terme de sécurité. Ainsi, chaque guide qui amène un ou des touristes doit payer 20 000 ariary par camping par nuitée pour le carburant des forces de l’ordre. La patrouille quotidienne en moto effectuée par ces dernières coûte aussi 500 ariary par entrée dans le parc pour les guides. Ce montant sert encore une fois à l’achat de carburant. L’association lance donc un appel aux autorités pour voir de près ce problème, d’autant plus que ses membres paient un impôt de 50 000 ariary par an par guide. Ce dernier perçoit 32 000 ariary pour faire visiter le circuit de Namaza à un groupe de 4 personnes. Ce tarif est à 16 000 ariary pour la piscine naturelle.
Mais face aux dépenses pour la sécurité, les guides décident de revoir à la hausse leurs tarifs pour la prochaine haute saison. Ils en ont déjà avisé les professionnels du voyage. L’augmentation devrait se situer entre 25 et 30%. Le guidage pour le circuit de Namaza devrait donc se situer à 40 000 ariary et celui de la piscine naturelle à 25 000 ariary. Les questions de sécurité sont devenues primordiales depuis qu’un groupe de 22 touristes ont été attaqués près de la fenêtre de l’Isalo en 2009. Ce problème coûte cher aux guides qui doivent aussi payer le repas des forces de l’ordre qui les accompagnent lors du camping. Ces dernières manquent de moyens. A Ranohira, la police ne possède qu’une voiture en état de marche contre un véhicule sur cale trônant devant le commissariat et pour lequel des agents de la police vont jusqu’à menacer les journalistes qui veulent prendre des photos et témoigner ainsi de l’insuffisance de leurs moyens. Concernant les guides de l’Isalo, ils sont 80 dont 2 femmes à se regrouper au sein d’une association. Ils sont répartis en 3 catégories selon la note qu’ils ont obtenue lors des examens organisés par le ministère chargé du tourisme, il y a plusieurs années de cela.

Il y a les guides confirmés (ceux qui ont obtenu 15/20 et plus), les guides agréés (avec une note de 10 à 14/20) et les stagiaires qui n’ont pas obtenu la moyenne. Le dernier recyclage remonte à 2008. Il a porté sur l’histoire et la culture, la géologie de Madagascar. Le président de l’association relate ainsi les différentes hypothèses sur la formation du massif ruiniforme de l’Isalo et la présence de forêts de tapia liées à cette formation. Il en est de même des hypothèses sur l’origine du mot Isalo dont l’une viendrait du nom d’un chef portugais (Salomon) dont l’équipage a fait naufrage à Fort-Dauphin et rejoint l’Isalo en entendant parler de l’implantation de compatriotes dans cette zone. L’autre hypothèse vient du nom d’une plante endémique à l’Isalo, appelée salotse…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
25 000 touristes attendus dans l'Isalo ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hausse de 7% du nombre de touristes dans le monde
» Meurtre d'une touriste dans un hôtel de luxe à Maurice
» Pays-Bas : les touristes privés de coffee shops ?
» AIR DANS LE FILTRE (PROFI E900 JBL)- DEGAZAGE PERMANENT DANS LE BAC
» 42- Refuge affilié S.P.A. à Saint Chamond dans la Loire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******SEJOURS ET VOYAGES******* :: Pour ceux qui veulent y aller-
Sauter vers: