MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des observateurs étrangers pour le référendum ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Des observateurs étrangers pour le référendum ?   Mer 17 Nov - 13:03



dans Les Nouvelles

source : http://www.les-nouvelles.com/spip.php?article5576

Citation :
Selon la Ceni
« Des observateurs étrangers pour le référendum »
Au cours d’un point de presse tenue, hier dans les locaux de la Ceni à Alarobia, le président de la commission, Hery Rakotomanana, a fait savoir que des observateurs électoraux internationaux seront présents lors du scrutin référendaire qui se tiendra demain.


« Malgré les réticences de certains, il y a quand même eu une manifestation d’intérêt remarquable », a-t-il indiqué. Deux délégations européennes sont donc présentes au pays dans le cadre du référendum, respectivement composées de trois et quatre personnes. Elles sont constituées de sénateurs, de députés, d’anciens membres de gouvernement, de juristes spécialisés dans l’observation électorale et d’anciens juges d’une haute cour constitutionnelle d’un pays européen.

A eux s’ajoutent des responsables de la Ceni du Niger qui débarqueront ce jour. D’après Hery Rakotomanana, des représentants des Ceni du Sénégal et des Comores ont également prévu d’observer le déroulement du référendum constitutionnel mais, jusqu’à maintenant, rien n’a été confirmée quant à leur venue. Au niveau national figurent quatre groupements d’observation électorale : le Malagasy miray tanindrazana mandroso (MMTM), le KMF/Cnoe, l’UNMDH et une organisation malgacho-italienne. Le président de la Ceni de noter que l’agrément qui leur a été délivré couvre tout le territoire national.

« Tout est prêt »

A propos des préparatifs du référendum, Hery Rakotomanana souligne que tout est maintenant en place. Selon lui, les listes et cartes électorales seront disponibles dans tous les fokontany au plus tard ce jour. Mais, au cas où il existerait des imperfections concernant les cartes, que ce soit au niveau des impressions ou de leur distribution, il rappelle que les électeurs inscrits dans les listes peuvent voter avec leur carte d’identité nationale. « Pour ce qui est du matériel électoral, tels que les imprimés, urnes, isoloirs… il n’y a aucun problème. Tout le mécanisme pour la tenue du référendum est en place et toutes les mesures ont été prises afin que cette élection soit neutre », a soutenu le président de la Ceni.

En ce qui concerne la collecte des résultats, les installations informatiques au niveau des commissions électorales de district sont d’ores et déjà opérationnelles. Et, « pour encore plus de transparence », la Ceni d’Alarobia a mis en place une centrale de traitement de l’évolution des tendances qui seront comparées aux résultats confinés dans les PV lorsque ceux-ci parviendront à Antananarivo.

Pour le grand public, un tableau sera installé sur le portail de la Ceni et relatera l’évolution des tendances toutes les trois heures.

Nasolo R.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Des observateurs étrangers pour le référendum ?   Mer 17 Nov - 13:06



ET DANS LA GAZETTE

SOURCE : http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=7969:des-deputes-francais-viennent&catid=41:politique&Itemid=55



Citation :
Des députés français viennent…
Mardi, 16 Novembre 2010 06:10
Des parlementaires français seront dans nos murs pour observer les opérations du référendum de demain. Il s’agit de Jean-François Mancel, député UMP du Val d’Oise et ancien président du conseil général de l’Oise, et de Cécile Dumoulin, députée UMP des Yvelines et adjointe au maire de Mantes-la-Jolie. Ces deux parlementaires de la région parisienne sont membres du groupe d’ami-
tié France-Madagascar à l’Assemblée nationale française. Le premier, d’ailleurs, a reçu Andry Rajoelina dans les locaux du Palais-Bourbon, à Paris en février dernier, à la tête d’une délégation de ce groupe d’amitié, et a manifesté son soutien au chef de la transition malgache.

On apprend, par ailleurs, que deux députés communistes de l’île de la Réunion seront aussi présents et vont former une petite mission d’observation. On chuchote notamment le nom d’Elie Hoareau, ancien député-maire communiste de Saint-Pierre qui est aujourd’hui député de l’île de la Réunion au Parlement européen. Il est venu à Madagascar en juillet dernier au sein d’une délégation paritaire de cinq membres de l’UE-ACP, laquelle fut reçue par Andry Rajoelina au palais d’Ambohitsorohitra. L’autre élu pourrait être Huguette Bello, députée communiste de Saint-Paul à l’Assemblée nationale française, mais rien n’est encore sûr à ce sujet. La venue de ces deux parlementaires pourrait résulter des liens anciens entre le Parti communiste réunionnais et l’Akfm, l’équivalent du parti communiste malgache, intégré dans l’actuel régime de transition avec son secrétaire général Jaozandry Philippe qui siège au sein

du Conseil supérieur de la Transition (CST) après avoir été membre de la HAT. Ces quatre députés français ne sont mandatés par aucune instance liée à l’Etat français. D’autres « observateurs », africains cette fois, sont attendus également ce jour. Ils viennent du Sénégal et du Niger.

Signalons, néanmoins, qu’une authentique observation des élections (surtout menée par des étrangers) ne se contente pas de suivre les opérations de vote le jour du scrutin. Elle surveille l’ensemble du processus électoral (inscription sur les listes électorales, déroulement de la « propagande », acheminement des plis électoraux, etc.) et en fait un rapport détaillé.

Mais la présence de ces « observateurs » étrangers, est un début, bien que timide, de la reconnaissance de la HAT…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Des observateurs étrangers pour le référendum ?   Ven 19 Nov - 12:27

dans les Nouvelles


source : http://www.les-nouvelles.com/

Citation :
Référendum
Les observateurs européens rentrent satisfaits
Peu avant leur embarquement pour le retour vers leurs pays respectifs, les membres de la délégation d’observateurs européens du référendum constitutionnel du 17 novembre dernier ont donné un bref point de presse, hier à l’aéroport d’Ivato. D’après ce qu’ils ont pu constater, ils déclarent en chœur être satisfaits de leur « mission ».


Ces observateurs, selon leurs explications sont venus à Madagascar à titre purement indépendant mais n’ont pas reçu de mandat officiel émanant de leurs gouvernements ou des entités dont ils sont issus. Ce sont des parlementaires français, un avocat britannique plus un membre de la Ceni du Niger qui, lui aussi, est venu à titre indépendant. Leur point commun est qu’ils ont tous été invités spécialement par la Ceni de Madagascar.

Durant leur séjour malgache, la délégation s’est d’abord rendue à Mahajanga où elle a observé le déroulement du scrutin dans une vingtaine de bureaux de vote. De retour dans la capitale, ils ont continué avec une trentaine de bureaux de vote.

Désinformations

Selon le député français Jean-François Mancel, « Nous avons été très surpris par l’engouement des citoyens malgaches pour ce référendum. Partout où nous sommes passés, nous avons été en présence d’une longue file d’électeurs devant leurs bureaux de vote. Cela est très important car cela montre que les Malgaches sont décidés à prendre en main leur avenir. Cette participation massive est aussi due à la prorogation du délai de fermeture des bureaux de vote. Ce n’est pas très pratique mais il fallait que les responsables prennent cette décision pour permettre à tout le monde d’exprimer son choix.

« Mais il y a quand même des améliorations à apporter, notamment au niveau des listes et des cartes électorales… Cependant, nous avons constaté que dans l’ensemble, le scrutin s’est déroulé dans le calme et dans la sérénité. Contrairement à certaines informations qui sont diffusées dans la presse internationale, insinuant qu’Antananarivo est à feu et à sang actuellement. Nous tous, ici présents, avons reçu des sms de nos familles respectives qui semblent s’inquiéter de nos vies et nous demandent des informations sur les réalités qui prévalent… En tout cas, nous allons faire un petit compte-rendu de tout ce que nous avons vu et enregistré autour de ce référendum.

« Nous allons saisir le Parlement européen et toute la communauté internationale qui semblent déphasés par rapport à ces désinformations qui circulent en Europe et ailleurs. La communauté internationale doit se rendre compte des réalités et bénéficier d’un éclairage réel du déroulement du scrutin. Nous espérons qu’à partir de cet éclairage, la communauté internationale revoie sa position pour accompagner tout le processus électoral à Madagascar… ». Notons que la veille, le président de la Transition Andry Rajoelina avait aussi fermement dénoncé ces désinformations dans la presse internationale, alors qu’il assistait au dépouillement des bulletins de vote dans le bureau où son épouse et lui ont voté dans la matinée.

Recueillis par Miadana Andriamaro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Des observateurs étrangers pour le référendum ?   Ven 19 Nov - 12:32

autre son de cloche dans le Courrier


source : http://votemfm.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=10940:observateurs-europeens--une-ingerence-douteuse&catid=43:a-la-une


Citation :
Observateurs européens : Une ingérence douteuse
Ces parlementaires non mandatés ne parlent qu’en leur nom personnel. (Photo Liva)
La population malgache se demande, qui a envoyé ces observateurs européens pour surveiller, semble-t-il, le déroulement des opérations électorales. Notre journal a posé la question à la présidence de l'Assemblée Nationale française et au Conseil de l'Europe, mais la réponse est unique : aucun mandat officiel n'a été donné à ces missionnaires bénévoles.

Que sont-ils venus faire dans notre pays alors, si ce n'est pas faire une opération de lobby en faveur de certains hommes politiques du CST et de la Présidence, rien qu'à voir la composition de la délégation ? Les connaisseurs se demandent que pèse un Jean François Mancel ou un Eric Raoult connus en France pour avoir tenu des propos racistes, et qui ont aussi eu maille avec la justice française sur diverses affaires.

Non, le pays ne mérite pas les commentaires de ce genre de personnages qui veulent mystifier notre pays en faisant miroiter qu'avec ce référendum où beaucoup d'anomalies se sont produites et des fraudes ont été commises, ils vont pouvoir faire agir leur lobby, et donc, ils pensent au nom d'un intérêt personnel parler au nom de la communauté internationale.

Ce qui a été très vite démenti car, d'après le représentant de l'Union Européenne, aucune reconnaissance ne sera donnée pour ce scrutin nonobstant le sursaut des militaires et que, d'après le Quai d'Orsay (le ministère français des Affaires étrangères), tous ces parlementaires non mandatés ne parlent qu'en leur nom personnel et ne font que des ingérences manifestes dans un pays en transition. Ils perturbent et gênent les efforts de la diplomatie officielle au nom de certaines amitiés douteuses avec des hommes d'affaires locaux. Donc leurs déclarations n'ont aucune portée et ne portent pas à conséquence pour les futures relations Européano-Malgache, notamment française

Mais bon sang, quand est-ce que les hommes politiques malgaches vont cesser de cirer les chaussures des personnalités étrangères qui prétendent avoir une petite parcelle de pouvoir en France, en Europe, et que ceux qu'ils affirment sont parole d'Evangile. Ah néocolonialisme quand tu nous tiens !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des observateurs étrangers pour le référendum ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des observateurs étrangers pour le référendum ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi pour faciliter le mariage des touristes étrangers en Polynésie a été adoptée
» Des Russes en minijupes balaient la neige pour attirer les étrangers
» Quel mode de paiement pour l'acompte de réservation de clients étrangers?
» Les Pays-Bas veulent interdire les coffee shops aux étrangers
» Comment faire pour que mon chien de garde accepte les étrangers ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: ***Elections Présidentielles 4 MAI 2011*** :: référendum-
Sauter vers: