MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 « Arrêtez de vendre Madagascar ...." le malentendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: « Arrêtez de vendre Madagascar ...." le malentendu   Mar 7 Déc - 11:13

dans Tribune :

source : http://www.madagascar-tribune.com/Arretez-de-vendre-Madagascar-avec,15176.html

Citation :
Dr. Bernardin Solonandrasana

« Arrêtez de vendre Madagascar avec seulement la faune et la flore »
samedi 4 décembre 2010, par Mona M.
Au salon du tourisme « Enjoy Madagascar 2010 », le professeur Bernardin Solonandrasana, chercheur et maître de conférences à l’Université de Perpignan, s’est illustré par son approche du tourisme à Madagascar, qu’il a présentée durant une conférence sur le thème « Comportement des clientèles touristiques ».

Selon lui, Madagascar fait fausse route en axant sa communication sur les découvertes que les touristes peuvent faire sur la Grande Ile, en termes de faune et de flore. « Si on attire les gens par des attractions-découvertes, ils vont venir une fois, dire que c’est magnifique, puis repartir chez eux pour ne plus revenir », a-t-il expliqué. Une étude que son laboratoire de recherche à Perpignan a effectuée va dans ce sens, car elle indique que seuls 14% des touristes qui repartent à l’aéroport d’Ivato expriment leur intention de revenir à Madagascar. Or, selon lui ce type de clientèle, qui vient découvrir une fois pour ne plus revenir, est le plus difficile à satisfaire et à encadrer. « Quand on sait qu’on ne va pas revenir, c’est tentant de jeter un papier par terre », a-t-il expliqué.

Pour le professeur Solonandrasana, Madagascar a donc commis une erreur stratégique en 2007, quand elle a convenu avec Maurice la spécialisation dans la faune et la flore pour Madagascar, et dans la détente pour Maurice : « On a toujours besoin de se détendre, tandis qu’on découvre une fois la faune et la flore ». Madagascar devrait donc revenir sur cette décision, d’autant plus que les huiles essentielles utilisées à Maurice pour les massages sont d’origine malgache. Outre ce côté détente, le professeur estime que Madagascar pourrait inciter les touristes à revenir de façon récurrente en misant sur le sport ou sur… les filles. Un propos vivement désapprouvé par M. Pierre Surot, du syndicat national des agents de voyage en France, qui venait de faire une conférence sur le tourisme responsable, et qui avait évoqué la lutte contre le tourisme sexuel.

Pour le professeur Solonandrasana, les filles sont un argument comme un autre dans l’incitation à revenir. « Or, les touristes qui reviennent veulent retrouver le pays en bon état, ils sont donc plus faciles à dresser, à maîtriser sur le sol national ».



Dernière édition par R@koto le Mar 7 Déc - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: « Arrêtez de vendre Madagascar ...." le malentendu   Mar 7 Déc - 11:16

dans Tribune du 07/12/2010

source : http://www.madagascar-tribune.com/Arretez-de-vendre-Madagascar-avec,15184.html


Citation :
« Enjoy Madagascar »

« Arrêtez de vendre Madagascar avec seulement la faune et la flore »
mardi 7 décembre 2010, par Mona M.
Suite à des incompréhensions et aux multiples réactions provoquées par l’article sur la conférence donnée par le Dr. Bernardin Solonandrasana au salon international du tourisme « Enjoy Madagascar », article dont le titre était « Arrêtez de vendre Madagascar avec seulement la faune et la flore », nous publions en droit de réponse le commentaire qu’il a mis en ligne dans les réactions :

« Je viens d’apprendre l’existence de cet article en arrivant chez moi à Perpignan il y a un instant. Quelle fut ma surprise en le lisant. Ce journaliste n’a apparemment pas compris les différents exemples de la conférence et s’est livré à donner sa propre interprétation et, peut-être, sa propre opinion dans la dernière partie de son article. Afin d’apporter une certaine précision, je vais être le plus simple et le plus concis, en évoquant les quatre points suivants : Premièrement, j’ai toujours dénoncé vigoureusement et avec force le tourisme sexuel. Ma conviction est que l’être humain ne doit pas, pour quelque motif que ce soit, être une attraction touristique ou faire l’objet d’une attraction, bien que le phénomène existe. Je suis même contre les lancers de nains dans les foires ou l’installation des minorités dans les parcs nationaux ouverts au public etc… Deuxièmement, en entendant ce propos, qui ne sera pas choqué ? Or, cette conférence a été donné à deux reprises : une première fois devant tous les directeurs de tous les O.R.T. (Offices régionaux du Tourisme) et la deuxième fois, une conférence publique devant quelques centaines de personnes, présidée par le Directeur de l’Office National du Tourisme de Madagascar en personne. Pour ces deux conférences, j’ai dû répondre à une vingtaine de questions, sauf oubli de ma part, personne n’a posé de question sur ce thème (ni même mon co-conférencier Pierre SUROT) j’ai donc le droit d’en déduire que l’auditoire a bien compris le message qui n’est pas celui que ce journaliste relate dans son article. Troisièmement, en annonçant que mon propos était vivement contesté par M. Surot, ce journaliste a dû l’interroger en privé car durant la conférence, c’est-à-dire, devant l’auditoire et moi-même (publiquement) en aucun moment, mon co-conférencier n’est intervenu sur le thème du tourisme sexuel. Pour écrire un article sur mon intervention et me citer plusieurs fois, ce fameux journaliste aurait dû m’interroger au lieu d’interviewer M. Surot pour lequel seul le titre de sa conférence est mentionné. Mais bon !pour certains, je comprends que cela fait classe d’interviewer un vrai « vazaha ». Enfin, je citerai même la dernière question qui m’a été posée : « D’après vous, quel type d’activités faudrait-il proposer pour faire revenir assez souvent les touristes à Madagascar ? » Ma réponse à cette question était simple : c’est à vous Professionnels de proposer des activités mon rôle en tant que chercheur consiste à vous décortiquer le comportement des clientèles touristiques. En aucun moment, je n’ai proposé ni le sport, ni les …filles. »

B. SOLONANDRASANA solo@univ-perp.fr

MDLR : Il est vrai en effet qu’à aucun moment de la conférence, le professeur n’a suggéré de baser la promotion du tourisme à Madagascar sur « les filles », ni sur quoi que ce soit d’autre : il estime en effet que c’est aux professionnels de trouver le meilleur moyen de vendre la destination Madagascar de manière à en faire une destination récurrente pour les touristes.

Il a cependant bien cité « les filles », comme un argument qui pousse certains touristes à revenir, citant le cas d’un de ses amis, « venu à Madagascar pour découvrir, et qui depuis revient très régulièrement, parce qu’il a rencontré une fille ». Un tel propos pouvait donc porter à croire que le professeur, sans cautionner cette pratique, en constatait la banalité. « Je condamne fermement le tourisme sexuel, mon parcours et les conférences que j’ai données partout dans le monde prouvent mon implication dans la lutte contre cette pratique », a-t-il précisé par téléphone lundi 6 novembre 2010, en appelant la rédaction pour réagir à l’article. « Il est vrai que des touristes reviennent à Madagascar pour les filles, on ne pourra pas l’empêcher, mais c’est une mauvaise chose, et il faut autant que possible réduire ce phénomène », a-t-il encore indiqué.

À l’adresse des internautes et du professeur, nous espérons que le malentendu est dissipé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Arrêtez de vendre Madagascar ...." le malentendu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promod arrête de vendre des articles en fourrure
» Pour que Kaporal 5 arrête de vendre de la fourrure
» vend lot d'insectes de madagascar
» 03/09/2011: 93 tortues interceptées à l’aéroport de Mahajanga (Madagascar)
» 17/02/2012: A Cuppulata refuge pour cinq tortues de Madagascar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******DIVERS******* :: DE Tout et de Rien-
Sauter vers: