MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Livre pour tous ceux qui aiment Madagascar et ses îles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
karim



Féminin Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Livre pour tous ceux qui aiment Madagascar et ses îles.   Mer 28 Sep - 16:37

Littérature > Roman > L’Île de Nosy-Bé et le Nord de Madagascar dont Diégo-Suarez rentrent dans la littérature française insulaire et dans l’Histoire maritime et culturelle de l’océan Indien.

Année 2043 : Autopsie D'une Mémoire.

http://www.thebookedition.com/annee-2043--autopsie-d-une-memoire-de-tamim-karimbhay-p-56300.html

Nosy-Bé et spécifiquement sa capitale Hell-Ville, ainsi que ses villages et îles satellites alentours rentrent dans la littérature française insulaire et francophone de l'océan Indien. Nosy-Bé côtoie alors les îles mythiques ou réelles comme la mystérieuse Atlantide, les îles des œuvres magnifiques comme Paul et Virginie de Bernardin de Saint-Pierre, Robinson Crusoé de Daniel Defoe, l'Île au trésor de Robert Louis Stevenson, le Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas, Sa Majesté des Mouches de William Golding et voyage en voguant avec ses belles plages de sable blanc et ses cultures ancestrales et légendaires, au Cœur de la Littérature, de la Culture et de l'Histoire. Nosy-Bé comme les îles entre mythes historiques et réalités romanesques dans l'Odyssée d'Homère, l'Utopie de Thomas More, Vendredi ou les limbes du Pacifique de Michel Tournier, L'Île mystérieuse de Jules Verne, La Tempête de Shakespeare fait aussi sa plongée géopolitique dans la continuité de son ouverture touristique sur la scène internationale.

Vous apprendrez des choses insolites sur Hell-Ville la capitale, son marché, sur les vestiges des quartiers coloniaux et ses rues historiques, découvrirez les villages traditionnels Dzamandzar, Ambatozavavy, Ambonara, Marodoka, les plages de Ambatoloaka, Maridokély, Ambaro, Andilana, visiterez des sites historiques comme la Baie des Russes, les vestiges du village indien karana de Ambanoro, le Fort des Portugais et organiserez des incursions vers la forêt de Lokobé et vers le Mont Passot et ses sept lacs, sans oublier de faire des excursions vers les îles Nosy-Iranja, Nosy-Komba, Nosy-Tanikély, Nosy-Sakatia, Nosy-Mitsio en lisant ce livre insolite qui met la culture, l’histoire et la littérature au Cœur de cette petite île malgache, ce bijou dans l’océan Indien et cette perle rare du canal du Mozambique unique au monde.

Un clin d’œil nostalgique est fait par l’auteur à l’école française Lamartine et au lycée Sadi-Carnot de Diégo-Suarez (Antsiranana) aussi qui sont rentrés à travers son livre culturel extraordinaire dans le décor romanesque de la Littérature française francophone et insulaire postcoloniale. Bonne lecture et bon voyage à tous...et devenez vous aussi les héros romanesques et les personnages historiques de cette île de Nosy-Bé, une perle dans l'océan Indien et un bijou dans le canal du Mozambique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Livre pour tous ceux qui aiment Madagascar et ses îles.   Lun 10 Mar - 11:55


« Jean Laborde, pour l'amour d'une reine », Éditions Orphie.

Le Gascon, amant de Madagascar, héros de roman


Publié le 09/03/2014 à 06h00 , modifié le 09/03/2014 à 09h28 par
gaëlle richard
Pierre Sogno narre l’histoire d’amour entre l’Auscitain Jean Laborde et la reine cruelle de Madagascar, Ranavalona.
Le Gascon, amant de Madagascar, héros de roman À Auch, on peut encore voir la maison dans laquelle Jean Laborde est né et la rue qui porte son nom. © Photo
photo michel Amat
A

Auch, quand on parle de Jean Laborde, d'aucuns pensent à l'ancien maire, qui débuta son mandat lors des meurtrières inondations de juillet 1977. L'écrivain et historien Pierre Sogno vient de publier un ouvrage sur « l'autre » Jean Laborde (né en 1805 à Auch, mort en 1878 à Tananarive). Celui qui, né à Auch, embarqua toute la diplomatie internationale dans son histoire d'amour avec la reine cruelle et tyrannique Ranavalona.

En 1990, l'auteur avait déjà publié un ouvrage sur la vie de la reine. En décembre dernier, il a publié « Jean Laborde, pour l'amour d'une reine » (1), axant son roman sur le lien entre les deux personnages et sur l'importance de l'action de l'Auscitain dans l'évolution industrielle, administrative, commerciale et économique de l'île. Jean Laborde a 30 ans, la reine 50. Le coup de foudre est immédiat au milieu des coups de canons.

« Je t'offrirai des canons »

Pierre Sogno s'est toujours passionné pour l'histoire de cette île. Il a fait son service militaire à Madagascar. « Le personnage de la reine et son amour pour un Blanc étonnent car elle était raciste et xénophobe. Elle n'hésitait pas à faire périr sa propre population pour crime de christianisme. Jean Laborde avait construit sa fortune en Inde. Il revenait pour ses affaires en France avant de retourner en Inde mais il a fait naufrage et son bateau s'est fracassé à Madagascar. Il est fait prisonnier par la reine. Il échappe à la mort mais, dix ans après, on le retrouve dans le lit de la souveraine ! En fait, il l'a aidée à repousser plusieurs tentatives de débarquement français. Chez la reine se juxtaposent deux personnalités très distinctes : la femme très sensuelle, très amoureuse de Jean Laborde, et une reine froide et géniale. Les deux ne se mélangent pas. En face, Jean Laborde présente, lui aussi, deux facettes : l'homme très attiré par la femme Ranavalona et l'homme d'affaires. Dans son cas aussi, ses deux facettes ne se mélangent pas. » Un complot contre la reine éclate et Jean Laborde est dénoncé par les Anglais. La reine est furieuse. Il doit s'exiler. À la mort de celle-ci en 1861, il revient à Madagascar et devient le premier consul de France, il aide alors les Français à s'installer à Madagascar. En avril 1862, Jean Laborde est nommé par Napoléon III consul et agent de la France à Madagascar. Pour le seconder, il fait venir d'Auch son neveu Albert Campan en tant que secrétaire.

Défense des intérêts français

Jean Laborde est d'une importance capitale pour l'histoire de l'île. Le Gascon s'est formé sur le tas à l'industrie et forme à son tour de nombreux artisans et ouvriers. Il fait ainsi entrer l'île dans l'ère industrielle. On dit de lui qu'il a créé Madagascar et l'a placée dans l'ère industrielle, commerciale et économique moderne. Il a séduit la reine en lui proposant de lui offrir une industrie guerrière pour maintenir son indépendance : « Reine, je t'offrirai des canons et des fusils. » Il défend l'île contre les Anglais, probablement pour mieux défendre les intérêts français. À Mantasoa, à 6 km de Tananarive, il crée une véritable cité industrielle avec des hauts-fourneaux, des ateliers de production de poudre, d'armes, de tuiles, de savon, une faïencerie, des forges, un élevage de vers à soie…

Son père était forgeron et horloger. Il avait deux frères, Clément et Jean-Louis. Il a eu des descendants franco-malgaches. À Auch, on peut encore voir la maison dans laquelle il est né et une rue porte son nom. Régulièrement, des élus auscitains se rendent à Madagascar pour visiter la maison de Jean Laborde. À Tananarive, tout le monde connaît l'histoire de cet Auscitain débarqué par le hasard de la vie sur les plages de cette île proche de Maurice.

Deux paquebots de Messageries maritimes ont porté le nom du fier Gascon. On dit que ce dernier a créé le lac d'Anosy, sur l'île, en forme de cœur pour sa sanguinaire bien-aimée.

(1) « Jean Laborde, pour l'amour d'une reine », Éditions Orphie.

Auch

source : http://www.sudouest.fr/2014/03/09/le-gascon-amant-de-madagascar-1485216-2277.php



Il existe une association "Les Amis de Jean Laborde" que vous pouvez me joindre au 06 89 29 15 11.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Livre pour tous ceux qui aiment Madagascar et ses îles.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit poème pour tous ceux qui aiment les mots et les rimes
» L'autonomie pour tous, eco-village
» gamelles pleines et veto pour tous
» livre pour enfant en japonais
» CLIN D'OEIL à tous ceux qui le reconnaitront...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******DIVERS******* :: DE Tout et de Rien-
Sauter vers: