MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mystère après l’assassinat d’un Montpelliérain à Madagascar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Mystère après l’assassinat d’un Montpelliérain à Madagascar   Ven 4 Nov - 11:17

Citation :
Flash
Hérault Mystère après l’assassinat d’un Montpelliérain à Madagascar
FRANÇOIS BARRÈRE
04/11/2011, 06 h 00 | Mis à jour le 04/11/2011, 07 h 272 réactions



Jean Serres s’était investi dans des actions humanitaires à la retraite. (DR)
Jean Serres avait enseigné l’économie au lycée Nevers.

La nouvelle est venue lundi, par un coup de téléphone de l’ambassade de France à Madagascar. "On nous a appris la mort de mon oncle, qui a été assassiné le 27 octobre à son domicile", explique Thierry Serres, son neveu, qui exploite un bar PMU à Nîmes.


Jean Serres, 67 ans, aurait trouvé la mort dans des circonstances encore mal connues à Mahambo, une ville de 26 000 habitants, située sur la côte Est de l’île. "L’ambassade nous a dit que ce sont deux jeunes qui l’ont tué, et qu’ils ont été arrêtés. Depuis, on essaie d’en savoir plus, mais sur place, personne n’a l’air d’être au courant."

Une enquête judiciaire ouverte

Contacté, le consulat de France à Antanananarivo reste discret : "Nous pouvons vous confirmer ce décès. Une enquête judiciaire est ouverte, et nous faisons d’amicales pressions sur les autorités malgaches pour qu’elle se déroule rapidement."

Jean Serres vivait depuis plusieurs années à Madagascar, qu’il avait découvert jeune, à l’époque de son service militaire, accompli dans la coopération. Il était ensuite devenu professeur d’économie et de gestion au lycée privé de Nevers, à Montpellier.

Investi dans les activités humanitaires

"C’était un excellent professeur, très exigeant, qui essayait toujours d’amener ses élèves à l’excellence", se souvient Laurent Bonnet, le conseiller principal d’éducation de l’établissement. Avant sa retraite, en 2004, Jean Serres s’investissait déjà beaucoup dans des activités caritatives et humanitaires. "Quand il a cessé son activité, il est parti travailler là-bas dans une institution d’enseignement."

Ses neveux se souviennent qu’il avait ensuite participé à la construction d’un collège à Manbritsara. "Il était revenu en France au bout de trois ans, mais avait finalement décidé de repartir là-bas." Depuis, il avait adopté un jeune Malgache, dont il avait financé les études, et avait ouvert un hôtel-restaurant. Le crime a-t-il été commis pour des raisons crapuleuses, ou est-il dû à d’autres circonstances ? L’enquête judiciaire en cours devrait rapidement permettre d’en savoir plus.


source : http://www.midilibre.fr/2011/11/03/un-retraite-montpellierain-meurt-assassine-a-madagascar,412001.php


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1186
Localisation : France SUD
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Mystère après l’assassinat d’un Montpelliérain à Madagascar   Sam 5 Nov - 1:08

Mahambe, là où se trouve Langevine en ce moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/aquisianben06/
daniel261

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 66
Localisation : 17
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Mystère après l’assassinat d’un Montpelliérain à Madagascar   Dim 6 Nov - 9:50

Mystère ! li s’était marié avec une fille de 18 ans petite sœur de son fils adoptif tenancier d'un hôtel!l'ignorance des tabous et l'argent à suivre!!
http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/mort-violente-d-un-amoureux-madag-153764.html



Citation :
La mort violente d’un amoureux de “Madag”
Jean Serres, un enseignant retraité de Montpellier, avait choisi Madagascar. Il s’y était intégré, avait aidé les gens. Il est mort, poignardé, dans des conditions plutôt troubles.


Jean Serres est mort. Le 25 octobre, il a été tué chez lui à Mahambo, sur l’île de Madagascar, à l’est des côtes africaines DRSur Internet, ceux qui ont connu Jean Serres racontent, émus, un homme qui « aimait Madagascar et en parlait toujours avec passion ». Un « homme passionné, désintéressé, qui avait tourné sa vie vers les autres ». Un « excellent professeur », un « monsieur intègre » ou tout simplement un « bon type ». Jean Serres est mort. Le 25 octobre, il a été tué chez lui à Mahambo, sur l’île de Madagascar, à l’est des côtes africaines, et découvert dans la soirée par un gardien de nuit venu prendre son service. A l’arme blanche, par deux jeunes hommes qui, arrêtés, seraient passés aux aveux.

Un fils adoptif
L’homme avait élu domicile à Madagascar voilà quatre ans. Pas par hasard : cette île, il l’avait connue il y a longtemps, lors de son service militaire en tant que coopérant. Né en Algérie en 1943, Jean Serres a vécu la plus grande partie de sa vie à Montpellier (Hérault). Jeune homme, il quitte le séminaire pour choisir une autre voie, celle de l’enseignement. Il passe une grande partie de sa carrière au lycée Nevers, un établissement privé de la ville. Il y enseigne l’économie, la gestion, et des notions de droit. A la retraite depuis 2004, il file dans l’île qu’il aime et passe trois ans, de 2004 à 2007, à construire une école à Mandritsara, dans le nord de l’île. Hélas ! à la fin de ce séjour, il est agressé. « Il a été victime d’un braquage, mais il ne s’est pas laissé faire », raconte Thierry, son neveu nîmois. Il quitte l’endroit et s’installe à Fianarantsoa, au sud de la capitale, et y reste plus d’un an. « C’est là qu’il a adopté Oliva, un garçon qui a aujourd’hui environ 20 ans, poursuit Thierry. Il lui a payé ses études d’hôtellerie, a aidé sa famille… »

Il déménage ensuite à Antananarive, la capitale. Mais là, on lui empoisonne son chien. Qui ? Impossible de savoir même si, d’après ses proches, Jean soupçonne l’entourage de son fils adoptif. « Cette famille lui demandait beaucoup… Et, dernièrement, il avait confié à l’un de ses anciens collègues qu’il en avait marre, qu’il pensait rentrer en France », témoigne l’un de ces proches. En mars dernier, il s’était marié avec une jeune sœur d’Oliva. « Ce n’est pas un homme très porté sur les femmes, alors s’il a fait ça, c’est sans doute pour qu’elle ait la nationalité française », poursuit ce proche. Il avait enfin élu domicile à Mahambo, où il avait ouvert un restaurant.

Meurtre crapuleux ou assassinat minutieux ?
L’enquête, elle, suit son cours. Grâce aux aveux des deux jeunes meurtriers présumés, elle pourrait prendre fin bientôt… et laisser sans réponse de nombreuses questions. Cet acte est-il seulement crapuleux ou bien a-t-il été commandité ? S’agit-il d’un meurtre ou d’un assassinat préparé ? Cet homme, jugé « autoritaire », « pas facile à vivre » malgré sa foi et sa générosité, a-t-il refusé une faveur, a-t-il déplu ? Le ministère des Affaires étrangères assure, lui, être en contact à la fois avec la famille de Jean Serres et avec les autorités malgaches. « Nous leur faisons confiance pour traduire les auteurs en justice », assure un porte-parole du Quai d’Orsay.

La famille de Jean Serres aimerait avoir rapidement des réponses. « Nous aurions aimé faire rapatrier son corps, pour une autopsie sérieuse et l’enterrer en France mais, comme il s’est marié là-bas, c’est compliqué », déplore Thierry. Quant à se rendre sur place, Thierry redoute ce pays « à risques » depuis quelque temps. Jean n’avait peur de rien, fréquentait peu les Occidentaux habitant l’île. S’est-il brûlé à toucher de si près une île où il restait un étranger ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1186
Localisation : France SUD
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Mystère après l’assassinat d’un Montpelliérain à Madagascar   Mar 8 Nov - 17:30

Les journaux racontent n'importe quoi, ce monsieur serait décédé à Fiana' et non pas à Mahambe, ça change la donne et les ragots


Dernière édition par Robinson le Mer 9 Nov - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/aquisianben06/
pch56

avatar

Masculin Nombre de messages : 48
Age : 50
Localisation : Bondoufle
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Mystère après l’assassinat d’un Montpelliérain à Madagascar   Mer 9 Nov - 3:12

26 000 habitants à Mahambo, ça 'étonnait aussi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daniel261

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 66
Localisation : 17
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: deces!!   Ven 11 Nov - 0:54

Robinson a écrit:
Les journaux racontent n'importe quoi, ce monsieur serait décédé à Fiana' et non pas à Mahambe, ça change la donne et les ragots

adopter un enfant majeur lui payer des études hôtelières acheter un hôtel restaurant sans doute au nom de son fils adoptif et épouser la jeune sœur du garçon de 20 ans quelle aubaine un hôtel pour le fils et la pension de réversion pour sa sœur c'est fady à Mada ce qu'il a fait rien d’étonnant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mystère après l’assassinat d’un Montpelliérain à Madagascar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mystère après l’assassinat d’un Montpelliérain à Madagascar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» poisson mystère !!!
» après la mort...
» un chat qui court après sa queue
» Remise à cheval après accouchement?????
» Mes lapins meurent les uns après les autres !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******DIVERS******* :: ACTUALITES-
Sauter vers: