MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Défense de l'artisanat malgache

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SIFAKA



Masculin Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Défense de l'artisanat malgache   Sam 21 Jan - 21:40

21 janvier 2012


Citation :
Artisanat: A relier plus étroitement avec le tourisme
Samedi, 21 Janvier 2012 07:17
Les produits de 14 artisans de Mahajanga sont labellisés « Angaya ». C’est grâce à une coopération entre l’Office régional du tourisme (ORT) de Boeny, l’IRCOD (coopération décentralisée Alsace, France), la commune de Mahajanga, le Centre d’information technique et économique (CITE) et l’ONG Tourisme sans frontières. D’après le dernier numéro du magazine Infotourisme de l’Office national du tourisme de Madagascar (ONTM), un show-room au sein de l’ORT Boeny permet d’admirer les travaux de ces artisans. Ces derniers travaillent dans plusieurs filières dont le cuir, la vannerie, la broderie, la peinture, la joaillerie. De plus, l’association Rouge beauté organise chez les artisans labellisés des visites d’ateliers situés à proximité de la petite plage d’Amborovy les lundi et vendredi. Ce lien créé entre l’artisanat et le tourisme devrait être développé. En effet, les artisans ont souvent du mal à écouler leurs produits et font ainsi une proie facile pour les intermédiaires et commerçants âpres au gain. Le secteur est pourtant porteur avec 15% du PIB. Il emploie plus d’un million de personnes mais dans la plupart des cas, les artisans sont pauvres.
Certains se font toutefois une bonne réputation grâce à des formations techniques dispensées par des associations, des ONGS et projets de développement. Ces formations sont souvent liées à la culture d’entreprise, la gestion et la comptabilité simplifiées, le marketing, la culture du crédit et de l’épargne, le design, etc. Les travaux de ces artisans sont très appréciés par le marché. Pour l’heure, rares sont les artisans qui disposent d’un show-room ou qui écoulent directement leurs produits sur le marché. Ils passent souvent par des intermédiaires et des commerçants. Mais lorsqu’ils ont reçu des formations, ils sont plus aptes à négocier et ne se font plus spolier. Comme le secteur du tourisme est appelé à se développer et à atteindre même la performance de 2008, il ne peut être que bénéfique à l’artisanat. Pour ce faire, le pays devrait développer une stratégie pour relier ces deux secteurs à l’image de ce qui se fait dans la région Boeny.
Des artisans avancent d’ailleurs que cette stratégie leur permettra de contourner la concurrence déloyale des Chinois. Ces derniers collectent et exportent à tour de bras les matières premières de qualité (corne, raphia, bois précieux…) et pénalisent ainsi les artisans. Ceux-ci sont doublement victimes car le marché local est inondé d’articles chinois à des prix bradés. L’on peut citer les accessoires de mode, de décoration, l’habillement… Tous ces produits font partie des filières de l’artisanat malagasy.
Fanjanarivo

çà coule de source : http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=19004:artisanat-a-relier-plus-etroitement-avec-le-tourisme&catid=45:newsflash&Itemid=58
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Défense de l'artisanat malgache
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le chien et la légitime défense
» Renseignement orchidée malgache de petite taille
» achat artisanat
» 1er Grand marché d'art contemporain Parvis de la Défense
» oasisdumonde.com artisanat ethnique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******Rubrique spécial******* :: Affaires, Buisness & Arnaques-
Sauter vers: