MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Phénomène « Dahalo » : Des circuits touristiques suspendus »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SIFAKA



Masculin Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Phénomène « Dahalo » : Des circuits touristiques suspendus »   Mer 12 Sep - 0:42


Phénomène « Dahalo » : Des circuits touristiques suspendus »



Mardi, 11 Septembre 2012 00:00



Des touristes étrangers connaissent « Remenabila » mais ils sont plutôt effrayés de voir des forces de l’ordre portant des armes pour effectuer la sécurité routière.


Aucun impact. Telles sont les impressions des opérateurs touristiques concernant le phénomène « Dahalo » qui se produit dans la partie Sud de l’île. Au contraire, le nombre des touristes étrangers qui choisissent la destination Madagascar, notamment le circuit sur l’axe de la RN 7, y compris l’Isalo, est actuellement en hausse. « Nos clients ayant fait des réservations sont tous venus », confirme Mme Bakoly, une hôtelière à Ranohira. D’autant plus que c’est la haute saison. Néanmoins, « nous avons nous-mêmes décidé de suspendre certains circuits touristiques, et ce, par précaution compte tenu de la recrudescence de l’insécurité », a fait savoir Jimmy, un opérateur touristique. Il s’agit entre autres, du circuit desservant Toliara-Imanja-Belo/Tsiribihina jusqu’à Morondava ainsi que du circuit reliant Toliara jusqu’à Taolagnaro en passant par Andranovory.

Zone rouge. En fait, les touristes internationaux, surtout ceux qui sont moins informés sur le phénomène « Dahalo » dans la partie Sud de la Grande Ile, commandent d’effectuer ces circuits. « Mais je préfère plutôt les circuits classiques où toutes les routes sont goudronnées comme Tanà-Antsirabe-Fianarantsoa jusqu’à Toliara ou Tanà à Manakara, malgré la demande de mes clients », a expliqué Mahery, un loueur de voitures. Quant à Rivo, un guide touristique, qui est également du même avis que ces deux autres opérateurs touristiques, il a dénoncé que c’est une autre catégorie de « Dahalo » qui attaquent les touristes dans l’intention de voler leurs biens et leur argent. Mais ce n’est pas alarmant. « Par prudence, nous formons toujours un groupe de cinq 4x4 au minimum pour transporter les touristes à visiter la fenêtre de l’Isalo, qui est une zone rouge. Et nous ne voyageons jamais la nuit », a-t-il raconté.

Effrayés. De leurs côtés, les touristes étrangers aiment bien les aventures en allant jusqu’au fin fond de la brousse pour découvrir les villages. « Certains d’entre eux connaissent bien les actes de Remenabila et consorts via des médias mais apparemment cela ne leur fait pas peur. Nous leur expliquons en même temps qu’ils ne volent que des bœufs », a évoqué ce guide touristique. « Ils ne cessent également de nous poser des questions sur la destination de ces bœufs volés par centaines si c’est totalement consommé ou exporté alors que l’on ne trouve pas souvent leurs traces », a-t-il poursuivi. Par contre, les touristes internationaux sont plutôt effrayés quand ils voient des forces de l’ordre portant des armes qui effectuent la sécurité routière, a-t-on conclu.

Navalona R.

çà coule de source : http://www.midi-madagasikara.mg/index.php/component/content/article/4-economie/7105-phenomene-l-dahalo-r--des-circuits-touristiques-suspendus-r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipi zanatany
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 770
Age : 68
Localisation : bordeaux leognan
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Phénomène « Dahalo » : Des circuits touristiques suspendus »   Mer 12 Sep - 14:12

encore de la methode coue
quand je lis que les touristes continuent a frequenter la RN 7 il faut etre vraiment idiot
ce joursur orange.mg une baisse importanyte sur les parcs de l isalo et dans la region du sud de plus de source de guides sur Belo/tsiribina cela commence a sentir grave la fuite des touristes (baissent des reservations dans les hotels de bekopaka
a plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.abm.fr
SIFAKA



Masculin Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Phénomène « Dahalo » : Des circuits touristiques suspendus »   Mer 12 Sep - 14:52


une autre info

Citation :
Ranohira

Baisse importante du nombre de touristes




Une mauvaise saison. Des opérateurs touristiques de Ranohira sont déçus de l’année 2012. Contrairement à leurs prévisions, le flux touristique a chuté. De nombreux hôtels ont du mal à remplir, ne serait-ce qu’à moitié. Laï Antonio Nomenjanahary, président du conseil d’administration de l’Office régional du tourisme à Ihorombe, explique cette importante baisse par la conjoncture mondiale. Il a, par exemple, enregistré une baisse de 40 % de venues dans son propre hôtel.

« La majorité des touristes qui viennent à Ranohira sont des Européens. Etant donné la crise mondiale actuelle, il est normal que le nombre des touristes enregistre une baisse », explique-t-il. « Mais l’insécurité dans le Sud est également très véhiculé. Cela pourrait aussi en être la cause », poursuit-il.

Il soutient, cependant, qu’à Ranohira, il n’y a pas réellement de l’insécurité. Comme ce qui a toujours été le cas, il n’existe que des vols mineurs, pouvant être à l’encontre des touristes ou des locaux. « Les attaques de Remenabila se passent à 200 km de chez nous », souligne-t-il.

Judicaëlle Saraléa

Mercredi 12 septembre 2012
çà coule de source : http://www.lexpressmada.com/ranohira-madagascar/36975-baisse-importante-du-nombre-de-touristes.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Phénomène « Dahalo » : Des circuits touristiques suspendus »   Mer 26 Sep - 11:18

26 sept 2012

source : http://www.lexpressmada.com/tourisme-madagascar/37275-le-phenomene-dahalo-terrorise.html

Citation :
Tourisme

Le phénomène «dahalo» terrorise










Le bord de mer de Libanona est un site touristique très fréquenté à Tolagnaro

Les retombées négatives des événements se passant dans le Sud, et tant redoutées par les acteurs touristiques, se confirment. L'itinéraire du circuit Grand sud est réduit.


Précautions. Face à l'insécurité qui mine la partie sud du pays, les opérateurs intervenant dans le secteur touristique limitent les déplacements des touristes sur le circuit Grand sud. Les agences de voyages déconseillent formellement les voyages entre Toliara et Tolagnaro. «Jusqu'à présent, aucune attaque de dahalo à l'endroit des touristes n'a eu lieu. Cependant, nous, opérateurs, ne prenons aucun risque. Nous avons pris des dispositions pour asseoir la sécurité. Nous n'autorisons pas les déplacements entre Toliara et Tolagnaro. Nous évitons fermement Tolagnaro», souligne un responsable auprès d'une agence de
voyages.
Pour les opérateurs installés à Tolagnaro, sortir de cette localité demeure difficile. « Ici, tout est bloqué, y compris les hôtels et les maisons de location de voitures. À cause de l'insécurité, nous ne pouvons pas organiser des déplacements en dehors de Tolagnaro. Nous déconseillons les touristes de prendre le risque, mais les chauffeurs des voitures de location ont aussi peur de faire le voyage », se plaint Tinah Elisoa, propriétaire d'une maison de location de voitures à Tolagnaro.

Baisse du taux d'occupation

Les location de voitures pour touristes ne sont pas la seule branche à subir le phénomène. Dans les zones en dehors de Tolagnaro, une baisse de fréquentation des complexes hôteliers est ob-servée. «À cette même période, le taux d'occupation des hôtels s'établit entre 90 % à 100 %. Mais maintenant, ceci enregistre une légère baisse et s'affiche en moyenne à 70 %», note une source auprès de l'Office du tourisme de la région Ihorombe. Tout comme les opérateurs, les visiteurs prennent aussi leurs dispositions. Pour éviter Toliara, certains touristes ont profité de l'existence du vol de la compagnie Air Madagascar sur Ranohira pour rejoindre directement Morondava.
Concernant les déplacements sur la RN 7, les voyages de nuit sont interdits et les conducteurs sont sensibilisés à se déplacer en groupes. «Au niveau des réservations pour l'année 2013, aucune annulation n'est pour le moment relevée», déclare Jocelyn Ramanambohitra, vice-président de l'Office national du tourisme de Madagascar.



Lantoniaina Razafindramiadana

Mercredi 26 septembre 2012

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Phénomène « Dahalo » : Des circuits touristiques suspendus »   Aujourd'hui à 11:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Phénomène « Dahalo » : Des circuits touristiques suspendus »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le palmarès des « perles touristiques »
» Les brochures touristiques
» La campagne ''Virginia is for Lovers'' nommée une des meilleures campagnes touristiques
» Tornade de feu : un phénomène rare survenu au Brésil
» Phénomène ... étrange!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******SEJOURS ET VOYAGES******* :: Pour ceux qui veulent y aller-
Sauter vers: