MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 " Grogne contre Air Madagascar "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: " Grogne contre Air Madagascar "   Mar 18 Déc - 13:55

18 décembre 2012

source : http://www.lexpressmada.com/transport-aerien-madagascar/39422-grogne-contre-air-madagascar.html

Transport aérien

Grogne contre Air Madagascar




Des passagers faisant la queue au siège d’Air Madagascar à Analakely

L’irrégularité des vols intérieurs d’Air Madagascar commence à irriter sérieusement les voyageurs. Les opérateurs touristiques tirent la sonnette d’alarme sur les impacts de cette situation.

Le problème semble prendre de l’ampleur. L’irrégularité des vols intérieurs de la compagnie Air Mada­gascar pénalise considérablement. Retard, changement d’horaires fréquents et souvent au dernier moment, annulation et surbooking deviennent presque des faits habituels pour les usagers de la compagnie nationale de transport aérien. Les opérateurs touristiques sont les premiers à être concernés par la situation et tirent la sonnette d’alarme.
Si ce problème perdure, leur secteur d’activités va subir de plein fouet les impacts de cette mauvaise publicité.
« Prendre les vols Air Mada­gascar devient très aléatoire. Les informations vont se propager très vite avec les innombrables touristes victimes de ce problème. Air Madagascar, mais aussi les opérateurs doivent trouver une solution au plus vite », a déclaré Éliane Andrianjatovo, présidente du Groupement interprofessionnel du tourisme et de l’hôtellerie de Toamasina (GITH).
Les exemples sont nombreux concernant la mésaventure des passagers d’Air Madagascar, aussi bien sur le réseau national que régional et même sur le long courrier. Certains ont vu leurs vols annulés sans en être prévenus, avec les conséquences que cela entraîne sur les correspondances et le travail. Des vols qui sont programmés le matin et qui sont finalement reportés au dernier moment pour le soir. Parfois, l’heure de départ peut changer quatre fois en une heure, et les passagers sont obligés de faire des allers et retours à l’aéroport.
Embouteillage
Dans certains cas même, une partie d’un groupe de touristes n’a pu embarquer parce que l’avion était plein. Dimanche, des passagers en provenance de Tolagnaro qui devaient partir à 16 heures n’ont finalement pu embarquer qu’à 21h30, alors que le vol de lundi a déjà été déclaré annulé.
«Je pense que le plus grave c’est le cas de ceux qui ont des correspondances internationales à prendre à Antananarivo. Air Madagascar et même les autorités doivent revoir leur copie au plus vite», a souligné de son côté Françis Rama­nantsoa, président de l’Office régionale du tourisme de Toliara.
Selon les explications d'un responsable au sein d'Air Madagascar, l’indisponibilité de certains appareils pour cause de maintenance ex­plique cette instabilité du programme des vols. «Les petits pépins techniques sont les lots quotidiens des compagnies aériennes. Nous plaçons la sécurité avant toute autre chose », a-t-il avancé. Un autre responsable pointe du doigt l'exiguïté de l'espace alloué par l'aéroport de Madagascar (Adema) pour les comptoirs d'enregistrement à Ivato, provoquant un véritable embouteillage et retarde les vols.


Mahefa Rakotomalala

Mardi 18 decembre 2012


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SIFAKA



Masculin Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: " Grogne contre Air Madagascar "   Ven 21 Déc - 12:17

260 passagers de la compagnie Air Madagascar cloués au sol
Publié : vendredi 21 décembre 2012 à 08:15 - Modifié : 21/12/2012 à 08:26
--------------------------------------------------------------------------------




La compagnie Air Madagascar a annulé plusieurs de ses vols depuis mardi. Conséquence : 260 passagers sont cloués au sol. Ils ont décidé de manifester leur mécontentement à l’aéroport Roland Garros ce matin.



Depuis mardi, c’est le même scénario qui se répète. La compagnie Air Madagascar a annulé plusieurs vols à destination de Diego Suarez et de Tananarive. Résultat : les passagers qui devaient se rendre dans la Grande Île sont cloués au sol.

Ce sont pas moins de 260 voyageurs qui sont concernés à la Réunion. La compagnie malgache, qui figure sur la liste noire des compagnies aériennes - évoque des problèmes techniques et des interdictions de vols pour justifier cette situation problématique.

Ce matin, de nombreux passagers excédés se sont réunis en collectif. Furieuses de voir leurs vols sans cesse reportés, ces personnes ont décidé d’opérer une action coup de poing afin qu’une solution soit trouvée au plus vite. Ce vendredi matin, à l’aéroport Roland Garros, les passagers mécontents ont donc bloqué plusieurs guichets des autres compagnies.

Un vol à destination de Madagascar est prévu en milieu de journée. Les passagers qui sont bloqués à la Réunion depuis le début de la semaine espèrent qu’ils pourront rejoindre la Grande Île aujourd’hui.

Une réunion est prévue à 9 heures entre les représentants de la compagnie Air Madagascar et les responsables de l’aéroport.


çà coule de source : http://www.linfo.re/-Societe-/260-passagers-de-la-compagnie-Air-Madagascar-cloues-au-sol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SIFAKA



Masculin Nombre de messages : 342
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: " Grogne contre Air Madagascar "   Lun 7 Jan - 14:08

07/01/2013

Citation :


HUGUES RATSIFERANA



« Air Madagascar est confrontée à des problèmes multiples »


Le directeur général d'Air Madagascar s'exprime sur les déboires de la compagnie nationale de transport aérien, depuis quelque temps. Un jeu de la vérité à un moment où la société se trouve dans une situation plus que critique.
• Retard quasi systématique, grosse perturbation, annulation de vols, panne d’avions, la situation semble se dégrader davantage…

- Entendons-nous bien. À chaque vente, nous nous engageons à transporter le client en temps et en heure à sa destination finale, en toute sécurité. En cas d’incident technique, nos équipes interviennent immédiatement selon les strictes procédures en vigueur. Or, ces temps-ci, il arrive que la résolution de certains incidents techniques exige plus de temps que d’habitude en raison, notamment, de l’âge de certains appareils. Ceci a perturbé l’exploitation alors que le programme de vols est établi suivant le nombre d’avions disponibles. Malgré cela, nous avons tout fait pour honorer nos engagements, quoi qu’il advienne, comme la prise en charge des passagers ou l’affrètement d’aéronefs d’autres compagnies. En outre, le système de transmission d’informations de la compagnie doit être renforcé afin que les usagers soient mieux informés.

• Justement, n'y a-t-il pas un moyen d'anticiper ces problèmes ?

- Je vais vous donner un exemple pour mieux illustrer mes explications. Un avion est préparé pour effectuer un vol, une panne survient subitement avant l’embarquement. Pourtant, tout est déjà engagé, les passagers se trouvent à l’aéroport… c’est là que le bât blesse. En raison de l’enchevêtrement des événements, la circulation de l’information n’est plus fluide. Pour nous, tout est question de sécurité
des passagers, avant tout ! D’autres facteurs exogènes comme la vétusté des infrastructures et du matériel, le stress, ralentissent le traitement des passagers.

• Comment notre compagnie nationale en est-elle arrivée à ce stade ?

- En réalité, force est de constater qu’Air Madagascar est confronté, depuis un certain temps, à de multiples problèmes. Ceci est lié à beaucoup de facteurs : infrastructures, finances, structures et autres ressources. En conséquence, une profonde restructuration de la compagnie a été mise en place et en fait partie la délibération du Conseil d’administration de procéder à une augmentation de capital. Et ce, en cohérence avec le business plan qui vise à un retour à l’équilibre, d’ici 2014. De nouveaux investissements accompagnent cette restructuration de la compagnie, avec le renouvellement de la flotte en tenant compte des normes requises en termes de compétitivité, mais aussi des besoins de la compagnie et ceux du marché.

• Ces problèmes ont toujours existé, pourquoi n'arrive-t-on pas à les solutionner définitivement ?

- Vous savez, Air Mada­gascar a connu des moments difficiles depuis des années. Les dirigeants successifs ont fait ce qu’ils pouvaient, toujours est-il que certains problèmes restent d’actualité, malheureusement. Depuis plus d’un an, maintenant, nous avons commencé à restructurer. Nous avons fait l’acquisition des deux Airbus 340 avec nos propres financements. Des efforts importants ont été pris pour maintenir à flot la compagnie. Les choses ne sont pas faciles mais cela n’empêche pas certaines mauvaises habitudes de revenir en force. Certains essayent de déstabiliser la compagnie, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les facteurs de blocage sont multiples, comme la réticence face aux changements, alors qu’on est obligé de faire avec la mondialisation et la modernisation d’un côté et la concurrence régionale et internationale de l’autre. Il y a aussi les dettes héritées depuis longtemps, qui demeurent lourdes de conséquence pour la compagnie, actuellement, avec ce risque important de perdre la confiance des partenaires.

• Et au niveau du personnel ?

- Des difficultés existent au niveau des relations à l’interne. Autrement dit, je reconnais qu’il y a un malaise dans les relations interpersonnelles entre les membres du personnel de la compagnie, des simples agents aux dirigeants. Ceci résulte, probablement, de l’insuffisance des échanges et nous sommes en train d’y remédier en mettant en place un système de dialogue permanent avec le personnel. Le but est de trouver ensemble le meilleur moyen de redresser la compagnie.

• Des situations comme celle survenue à La Réunion risquent, donc, de se reproduire ?

- Depuis les événements survenus sur l’île de La Réunion, récemment, j’ai décidé de mettre en place, avec mon équipe, un système de suivi journalier des opérations, appelé Cellule de veille Info, ou CELVI. Dorénavant, toutes les opérations de suivi des vols, y compris les correctifs éventuels, ainsi que le traitement des informations chez Air Madagascar passent par cette cellule jusqu’à ce que la situation revienne à la normale, c'est-à-dire jusqu’à ce que le mode de fonctionnement et de réactivité soit automatique. Nous avons, par ailleurs, mis en place le système de « back up », aussi bien en avion qu’en ressources humaines, pour pallier aux défaillances éventuelles d’un appareil. Et ce, jusqu’au renouvellement de la flotte. Certes, nous avons eu des difficultés dont la résolution de certaines a pris plus de temps que d’ordinaire.

• On peut donc espérer un retour à la normale, bientôt…

- Nous allons mettre en place une nouvelle structure fonctionnelle qui a pour objectif de raccourcir la chaîne de prise de décisions et qui sera opérationnelle à partir du 15 janvier. En novembre 2012, nous avons obtenu le renouvellement des deux certifications de notre atelier de maintenance EASA part 145 et IOSA (agrément sur la qualité de la sécurité et sûreté des opérations aériennes et au sol). Depuis la mise en place de ces deux systèmes, le trafic est revenu pratiquement à la normale. Notre objectif, pour ce mois de janvier, c’est d’atteindre la régularité des vols à 80 %, la ponctualité à 70 % et relever le niveau de service au seuil attendu par les usagers.

• Et quelle perspective pour la compagnie ?

- Aujourd’hui, notre priorité est de retrouver la confiance de nos clients, de nos partenaires et de tous les Malgaches. Nous avons beaucoup à miser sur le retour de partenariats gagnant-gagnant, ceci pour trouver un équilibre de la gestion globale de l’entreprise. Nous avons un défi à relever dans le renouvellement de notre flotte et dans l’ouverture d’autres destinations avec nos propres équipages.

• Qu'en est-il de la sortie d'Air Madagascar de la liste B de l'Union européenne ?

- La sortie de l’annexe B dépend de plusieurs paramètres, dont une bonne partie est extérieure à Air Madagascar. En ce qui nous concerne, les recertifications IOSA et EASA part 145 démontrent que nous correspondons au standard de sécurité. Toutefois, la sortie de la liste B revient à l’ensemble des partenaires du secteur aérien malgache, mais non exclusivement à Air Madagascar.

Mahefa Rakotomalala
Lundi 07 janvier 2013
çà coule de source :http://www.lexpressmada.com/hugues-ratsiferana-madagascar/39871--air-madagascar-est-confrontee-a-des-problemes-multiples-.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipi zanatany
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 770
Age : 68
Localisation : bordeaux leognan
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: c est la cata   Dim 3 Fév - 11:41

durant mon sejour oct a janvier 3 mois
sur les vols interieurs d air mad je suis alle plusieurs fois accompagnes des amis a l aeroport (mananara , diego, majunga, morondava) a chaque fois il y a eu des retards , annulations
tout ceci sans compensation durant les attentes (plus de 5 heures) et sans aucune infos il faut aller au comptoir demander de multiples fois pour enfin avoir qqes infos partielles
air mad est au fond du gouffre avec un personnel au sol totalement hors du coup (ils se prennent pour des grands privilegies) et totalement incompetent meme pour acheter des billets c est galere !!!
hors une privatisation partielle je ne vois pas comment ilvont s en sortir !!
pour les vols internationaux (pour ma part il y longtemps que j ai abandonne) une amie a eu 8 changement d horaires en deux mois plus retard aller et retour superieur a 4 heures
il faut absolument que d autres compagnies desservent mada meme en vol interieur
Comment se fait il qu avec les salaires de mada une compagnie d aviation a des prix de billets plus chers qu en europe : corruptions!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.abm.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " Grogne contre Air Madagascar "   Aujourd'hui à 2:12

Revenir en haut Aller en bas
 
" Grogne contre Air Madagascar "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mon chien grogne contre mes enfants
» Grogne contre les personnes agées
» argi grogne contre mes enfants quand ils s'approchent de sa gamelle
» Mon chien grogne contre mon mari...
» Mon chien grogne contre mes enfants, que faire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******SEJOURS ET VOYAGES******* :: Pour ceux qui veulent y aller-
Sauter vers: