MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vivre dans une société à somme nulle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dad Cool
Mbre TOP
Mbre TOP
avatar

Nombre de messages : 244
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Vivre dans une société à somme nulle   Jeu 18 Déc - 19:49

http://www.madagascar-tribune.com/Vivre-dans-un-societe-a-somme,20582.html

lundi 15 décembre 2014, par Soamiely Andriamananjara

Sommes-nous coincés dans le cercle vicieux d’un jeu à somme nulle et à croissance nulle ? Personnellement, je ne le pense pas. Mais qu’en pensez-vous ?

Un de mes amis (qui restera anonyme afin de protéger le lascar) m’a récemment raconté une blague qu’étrangement, j’ai trouvé à la fois drôle et offensante. Cela se passe un peu comme ça. Il était une fois un homme politique mauricien qui a été approché par un mpamosavy malgache qui lui a offert de réaliser gratuitement un voeu, mais à une condition : quelle que soit sa demande, son principal rival politique obtiendrait le double. Après réflexion et consultation d’un grand nombre de personnes, l’homme politique dit au sorcier : « j’accepte, donnes moi s’il te plaît 100 millions de dollars et 200 millions de dollars à mon adversaire. Nous avons conclu un accord et avons convenu de partager l’argent ». Quelque temps plus tard, le même mpamosavy a rendu visite à un politicien malgache et lui a proposé la même affaire : un souhait accordé gratuitement, mais son principal rival obtiendrait le double de ce qu’il demande. Après réflexion et consultation de ses conseillers les plus fiables, notre politique a accepté et a dit au mpamosavy : « S’il te plaît, j’aimerais que tu me coupes la main gauche. »

Après m’avoir raconté cette histoire, mon ami a fait la remarque que beaucoup de Malgaches avaient une « mentalité à somme nulle » et que Madagascar était en train de devenir une « société à somme nulle ». Comme tout Malgache qui se respecte le ferait en entendant de telles allégations, je me suis mis sur la défensive et l’ai accusé d’être offensant et rempli de préjugés. Comme je commençais à livrer mon coup de gueule « Masina ny Tanindrazana », j’ai réalisé que je n’avais pas idée de ce que ces expressions signifiaient exactement. Donc, j’ai arrêté mon monologue et lui ai demandé de m’expliquer ce qu’il entendait par « mentalité à somme nulle » et « société à somme nulle ».

Selon mon ami, une personne avec une mentalité à somme nulle se comporte comme si chaque interaction qu’elle a avec les autres était un jeu à somme nulle. C’est à dire, toute interaction déboucherait ​​soit sur « je gagne et vous perdez », ou sur « vous gagnez et je perds ». Une telle personne ne croit pas à l’existence de situation « gagnant-gagnant » résultant d’accords de coopération mutuellement bénéfiques. S’il est impliqué dans une transaction donnée et voit que l’autre partie se porte bien, il pense automatiquement que c’est à ses dépens. Une mentalité à somme nulle peut rendre une personne défensive, méfiante, et même paranoïaque. Sa principale préoccupation est d’empêcher les autres de profiter de lui (« dominer ou être écarté »). Il essaie de deviner les motivations cachées de l’autre, estimant que celui-ci essaie d’abord de l’avoir. Dans certains cas, il empêchera activement quiconque d’avancer trop loin, estimant que l’on ne peut prospérer qu’au détriment des autres. Mon ami prétend connaître beaucoup de Malgaches, y compris des politiciens, qui correspondent à cette description. Et vous ? J’en connais peut-être quelques uns.

Le vrai problème, c’est que cela peut effectivement conduire à un cercle vicieux et méchant, dans lequel une mentalité à somme nulle est à la fois la cause et la conséquence des perspectives de croissance zéro (ou faible). D’une part, un climat de méfiance et de concurrence destructrice peut facilement émerger dans une société où ce type de mentalité domine. Cela risque d’étouffer les initiatives personnelles, de décourager la coopération mutuellement bénéfique, et de freiner la croissance économique. D’autre part (en supposant que cette part n’a pas encore été coupée par le mpamosavy), une société à somme nulle et une mentalité à somme nulle sont davantage susceptibles d’émerger dans un environnement de pénurie où les perspectives de croissance sont perçues comme étant limitées. L’accent est mis sur la course pour obtenir une plus grande part du gâteau (« plus de gâteau pour vous signifie moins de gâteau pour moi »), et non pas sur comment augmenter la taille du gâteau.

Alors, que pensez-vous ? Madagascar est-elle vraiment en train de devenir une société à somme nulle, comme mon ami (qui est en fait un type très sympa) l’a affirmé ? Devenons-nous coincés dans ce cercle vicieux « somme nulle, croissance nulle » ? Personnellement, je ne le pense pas - il y a dans notre société beaucoup de collaborations mutuellement bénéfiques qui se passent. Mais si je me trompais, nous aurions vraiment besoin de nous sortir de ce cercle. Nous avons besoin de nous sortir de la mentalité « votre gain est ma perte » pour adopter une attitude « vous gagnez, je gagne, et nous avons tous à gagner ». Nous devons croire en l’existence d’une complémentarité positive entre les membres de notre société, et que le succès d’autres personnes puisse nous bénéficier. Nous devons apprendre à tolérer, apprécier, et célébrer la réussite des autres.

Maintenant, si un mpamosavy s’approche de vous dans le milieu de la nuit, et vous fait la même offre qu’il avait faite aux politiciens, que diriez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vivre dans une société à somme nulle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Documentaire : Les animaux dans la société
» [Habitation] Vivre dans une boutique!
» Le chien devait vivre dans le coffre de la voiture
» Vivre dans un fourgon amenagé ?
» Et vous ?...vous aimeriez vivre dans un phare ? ( VIDEO)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******DIVERS******* :: HUmour lol-
Sauter vers: