MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le moustique dit "Chantale Goya"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: le moustique dit "Chantale Goya"   Sam 10 Déc - 21:39

Attention , un de mes amis qui rentre de la Réunion vient de ma prévenir, pour le "Chantale Goya" la meilleure défense, c'est l'attaque !

Les autorités ne voulant pas avertir les touristes , et la presse presque silencieuse à ce sujet , j'ai quand même trouvé sur le net un lien sur le sujet épique et pique et pique vilain moustique :

http://www.mi-aime-a-ou.com/moustique_chikungunya.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie
FONDATRICE
FONDATRICE


Féminin Nombre de messages : 1845
Age : 37
Localisation : Mon corps en France, Le reste à Mada
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Dim 11 Déc - 12:01

pourquoi tu appelles ce truc Chantal Goya? Tu trouves que l'insecte et la chanteuse se ressemblent?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 1186
Localisation : France SUD
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Dim 11 Déc - 13:26

Beurk ! Grossi comme ça, C dégueu' !

Bon dimanche à tous et je viens de me faire mon 1er marché de Noël pour acheter les 13 desserts !
Qui connaît ? C'est typiquement provençal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/aquisianben06/
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Dim 11 Déc - 13:51

c'est pas mon invention, c'est le surnom donné par les créoles à la Réunion même !


chikungunya = Chantale Goya , comme le moustique elle virevolte tout le temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie
FONDATRICE
FONDATRICE


Féminin Nombre de messages : 1845
Age : 37
Localisation : Mon corps en France, Le reste à Mada
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Dim 11 Déc - 14:03

Robinson a écrit:
Beurk ! Grossi comme ça, C dégueu' !

Bon dimanche à tous et je viens de me faire mon 1er marché de Noël pour acheter les 13 desserts !
Qui connaît ? C'est typiquement provençal.

, connait pas!! c'est quoi? Un autre genre de moustique à 13 pattes?

R@koto a écrit:
comme le moustique elle virevolte tout le temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 1186
Localisation : France SUD
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Dim 11 Déc - 14:40

Ah AH !
Mystère !

Les 13 desserts comme les 13 convives de la Céne !

(mais je suis athé, je précise ! cependant j'aime conserver nos coutumes régionales, familiales.....une certaine garantie de nos valeurs ...que l'on a si souvent tendance à oublier !)
Donc, revenons aux 13 desserts !


SPECIALITES DU SUD EST
LES 13 DESSERTS DE NOEL EN PROVENCE

Comme un dernier rayon du soleil de l'été à l'entrée de l'hiver.


Dans ces 13, doivent figurer des fruits frais,
tous les desserts sont servis sur la table en même temps et en bonne quantité.
Les listes de ces 13 desserts divergent en Provence d'une ville à l'autre. Le mieux reste encore de partir des 4 mythiques mendiants, des deux 2 nougats et de la pompe à l'huile.

Les 4 mendiants :

- Les noisettes ou noix (symbole des Augustins)
- Les figues sèches (symbole des Franciscains)
- Les amandes (symbole des Carmes)
- Les raisins secs (symbole des Dominicains)

La pompe à l'huile (ou le gibassié - ou la fougasse à Arles)
Selon la tradition, il faut rompre la pompe à huile comme le Christ a rompu le pain et ne pas la couper pour ne pas se retrouver ruiné l'année suivante.

Le nougat blanc
aux noisettes, pignons de pins et pistaches
Le nougat noir
Miel fondu cuit avec des amandes

Vous pouvez ensuite compléter avec les desserts suivants, les plus communément utilisés dans diverses coutumes locales ou familiales :

Les dattes
Elles peuvent être farcies de pâte d'amande verte ou rose.
Les calissons d'Aix
Indispensables à Aix en Provence
La pâte de coing ( ou confiture)
Les 13 desserts étaient composés à l'origine avec les fruits récoltés dans les campagnes et on trouvait beaucoup de cognassiers en Provence.
Le raisin blanc (servan)
Un raisin de fin de saison qui a la particularité de bien se conserver.
Le melon de Noël (ou Verdau)
Autrefois conservé sur la paille de septembre à décembre dans les campagnes.
Les oranges (ou clémentines, ou mandarines)
Signe de richesses.
Les melons confits (ou autres fruits confits)
Spécialité d'Apt
Les pommes et les poires d'hiver
La conservation des pommes et des poires d'hiver pouvait durer 3 à 4 mois.
Les prunes
Si possible les prunes de Brignoles ou les Pistoles
Les figues séchées
Des noix ou des amandes peuvent être piquées dans les figues

Et pourquoi pas:

La galette au lait
Les cédrats confits
Les croquants aux amandes
Les biscotins d'Aix
Les oreillettes
Les gâteaux aux pignons de pains
Le Cachat
Un fromage blanc piquant
Les papillotes
Une réjouissance pour les enfants
La panade

Mais attention, faut planter le décor aussi ! avec les nappes de table !
Qui connaît ?
Puis, il y a les santons et leur Histoire !

C'est notre patrimoine culturel ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/aquisianben06/
Mélodie
FONDATRICE
FONDATRICE


Féminin Nombre de messages : 1845
Age : 37
Localisation : Mon corps en France, Le reste à Mada
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Jeu 15 Déc - 1:21

T'as raison, il faut être fier de ses origines et de ses traditions, on a tous une culture différente, comme on dit "c'est dans la différence que nait la richesse"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 1186
Localisation : France SUD
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Jeu 15 Déc - 2:18

Tout à fait d'accord avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/aquisianben06/
Langevine974
V.I.P.
V.I.P.


Féminin Nombre de messages : 1211
Age : 59
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Sam 17 Déc - 12:54

Chantale Goya = Chikungunia c'est bien la première fois que j'entends cela. C'est vrai que je suis dans le Sud Sauvage !!! Bref il ne faut pas que cela devienne une psychose, on est sous les Tropiques et bien il y a des moustiques, rien de plus normal. Au moins cela a permis de faire le ménage dans les ravines et de redonner aux gens les bons vieux reflexes de protection individuelle, surtout que ce moustique travaille toute la journée....et la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Langevine.uniterre.com
Mélodie
FONDATRICE
FONDATRICE


Féminin Nombre de messages : 1845
Age : 37
Localisation : Mon corps en France, Le reste à Mada
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Sam 24 Déc - 0:00

Vous avez vu aux infos de TF1 hier soir? ils parlaient justement de notre cher bébête, eh bien !! il faut quand mm faire attention, surtout avec les temps de pluies qui arrivent . Apparemment, une fois piqué, on a de grosses fièvres, état de grande fatigue ... à part les pommades sur la peau et les spirales vertes à allumer, il n'y a pas de "anti chikungunia" réel!!! Mieux vaut éviter sa piqûre quoi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 1186
Localisation : France SUD
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Sam 24 Déc - 0:13

Grrrrrrrrrrr
ça risque d'être difficile de l'éviter
Je vais revenir tout boutonneux.............. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/aquisianben06/
Mélodie
FONDATRICE
FONDATRICE


Féminin Nombre de messages : 1845
Age : 37
Localisation : Mon corps en France, Le reste à Mada
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Sam 24 Déc - 0:17

lol! c'est à la Reunion et non à Mada!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 1186
Localisation : France SUD
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Sam 24 Déc - 0:25

oupps !
Je suis fatigué !!
Ok c'est bon alors, nous, nous n'aurons que des sales méchants moustics !

à nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/aquisianben06/
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Jeu 19 Jan - 12:45

Le point sur cette question :

http://www.clicanoo.com/article.php3?id_article=121122


et les échanges Mada -Réunion -Comores ne nous protègent vraiment pas de cette catastrophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie
FONDATRICE
FONDATRICE


Féminin Nombre de messages : 1845
Age : 37
Localisation : Mon corps en France, Le reste à Mada
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Ven 20 Jan - 22:42

oh oh R@koto ! de retour!! et le séjour? EXCELLENT je suppose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Sam 21 Jan - 0:18

Séjour mémorable , sauf que j'ai 40 de fièvre depuis 15 jours
d'après les analyses , c'est pas le palu et je suis pas sous perfusion comme ma belle soeur de Vohipeny

Alors mon Chantale Goya , vous voyez que c'était pas un canular

dans le clicanoo du 20 janvier , la suite de notre feuilleton :


Les responsables sanitaires avouent enfin l’ampleur de l’épidémie.
SANTÉ
Chikungunya : Hors contrôle
10 383 cas recensés. Hier, lors de la réunion “chikungunya” hebdomadaire, le préfet a reconnu que l’épidémie était en hausse, notamment dans l’Est et le Sud. Un plan de lutte “renforcé-renforcé” est lancé... mais les moyens de la Drass restent pour le moins insuffisants.

[20 janvier 2006]


Changement de discours, hier, lors de la conférence de presse organisée par le préfet sur le chikungunya. Alors que les chiffres officiels faisaient état de 7 600 cas mercredi, ils ont flambé à 10 383 en deux jours avec un bémol de taille lâché par le Dr Philippe Renault de la Cire (cellule interrégionale d’épidémiologie) : “Ces chiffres sont sous-estimés, bien sûr”. L’explication à cette évidence récente n’a pas traîné. Le système de repérage actif des nouveaux cas est dépassé par l’ampleur de la tâche. Et il ne marche plus que hors des foyers... nombreux. On évalue à 1 200 par semaine les nouvelles victimes de l’ennemi réunionnais, toujours répertoriées principalement dans l’Est et le Sud. La Cire réfléchit ainsi avec l’Institut de veille sanitaire à la mise en place d’une nouvelle méthode d’estimation pour mettre un terme à ce flou, dont on apprenait hier qu’il datait de trois semaines. D’où l’appel solennel du préfet aux médecins (et notamment à ceux qui contestaient ouvertement les chiffres officiels) : l’efficience du dispositif relève de la précision des informations qu’ils veulent bien transmettre. Mais pas question pour autant que la Drass envoie des enquêteurs pour relever le nombre exact de nouveaux cas. Cela ferait autant d’agents en moins sur le terrain. Des agents qui justement ne s’en sortent plus. Ainsi, le dépistage et la démoustication éventuelle des dix maisons entourant celle du malade répertorié n’est plus à l’ordre du jour que dans les nouveaux sites, pour étouffer le chikungunya avant qu’il ne ravage la rue. à Saint-Louis ou dans les autres foyers déjà infestés, la démoustication ne peut se faire que de façon plus massive, en général quartier par quartier. Les moyens humains et financiers devraient toutefois être renforcés. Une cellule de crise permanente est mise en place à la préfecture. Une réunion bi-hebdomadaire sera organisée, réunissant notamment le rectorat (rentrée des classes oblige, 150 agents de l’Éducation nationale ont été formés) et, nouveauté, le conseil général. Onze brigades spéciales vont aussi être créées. Les quatre premières, composées de vingt militaires et d’un agent de la Drass ainsi que d’un véhicule 4x4 et du matériel de pulvérisation, devraient être opérationnelles dès lundi. Enfin, le plan de communication sera étoffé, un spécialiste en matière de crise de la santé étant attendu prochainement. À ce jour, la mobilisation financière de l’État s’élève à un million d’euros.

Anne Dalaine





COMMENTAIRE SOS cyclone ! Officiellement, ban chikungunyés lé passé en une semaine de 7 600 cas officiels à 10 383 cas... officiellement sous-estimés. Le grand mamaouchi des toubibs que l’on n’avait pas beaucoup entendu ces derniers mois, aurait parlé de 40 000 cas, peut-être plus... Drôle d’arithmétique quand même qui voit les moustiques décomptés à partir de variables aléatoires, dont on finit par admettre qu’elles sont purement virtuelles, faute de système de recensement sérieux. Tout ça parce que le chikungunya n’est pas une maladie à déclaration obligatoire. C’était pas prévu. Pas plus que les méningoencéphalites, les comateux, les transmissions mère-enfant et tutti quanti. C’est donc sur cette base mouvante que le plan “Vigimoustik-renforcé-renforcé” est mis en œuvre, supposément proportionné à l’ardeur de l’offensive de l’aedes albopictus. Cette sale bête urticante met en déroute l’organisation de la santé du plus développé des Dom ! Nos amis Mahorais pourraient en rire, eux qui avec leurs maigres moyens ont coupé les ailes au chik avant même qu’il n’attaque l’île aux parfums. De toutes façons, 10 000, 20 000, 30 000 cas ou plus, c’est du pareil au même, car La Réunion n’a jamais été en état de contrôler une arbovirose comme la dengue ou le CHIK. Avec 40 agents, la Drass était incapable de réagir. C’était un cerveau sans membres. Économies budgétaires, départs à la retraite... On n’allait quand même pas s’emmerder avec des moustiques qui volettent à 10 000 km de Paris. Et le conseil général, dont c’était la responsabilité première que de contrôler les moustiques vecteurs de nuisances, une fois débarrassé de la prophylaxie, en 1986, il a même oublié jusqu’au nom du moustique. Ce n’est pas Mâme Dindar qui dira le contraire. Elle affirmait il y a peu que le département ne souhaitait pas se doter d’un service de démoustication, quand bien même la loi l’y obligeait. Beau sens de la responsabilité, non ? Alors que reste-t-il à espérer ? Passer à travers les piqûres, donner dans l’autodéfense ? Les vieux créoles qui savent que l’on ne joue pas impunément avec la nature espèrent un bon cyclone... La version météo du Kärcher de Sarko.

Philippe Le Claire

http://www.clicanoo.com/article.php3?id_article=121171

COMMENT SE PROTEGER :

UN BON ARTICLE DE CHEZ CLICANOO :

La solution la plus sûre pour contrer le moustique consiste encore à associer tous les moyens dont on peut disposer : serpentins, répulsifs et moustiquaires...(photo Frédéric Laï-Yu)
SANTÉ
Chikungunya : Comment se protéger ?
Comment se prémunir contre les agressions du diptère ? La première mesure de défense consiste à se couvrir au maximum les parties du corps et porter des vêtements amples, manches longues et pantalons. S’asperger de répulsifs ou pulvériser sa case d’insecticides constituent aussi des modes de protection individuelle à l’efficacité prouvée... Mais la solution la plus simple, la moins chère et la plus efficace reste encore la traditionnelle moustiquaire. Parce qu’il est important de choisir les bons remèdes, voici un tour d’horizon de produits disponibles sur le marché...

[20 janvier 2006]



LES SPRAY RÉPULSIFS Les sprays répulsifs sont des substances que l’on applique sur la peau exposée ou sur les vêtements afin d’éviter un contact avec les moustiques. Certains de ces sprays sont composés d’extraits naturels, comme la citronnelle ou le géranium. D’autres sont composés de substances synthétiques, beaucoup plus efficaces. Ces répulsifs contiennent un principe actif qui éloigne les insectes sans toutefois les tuer. Il peut s’agir du EHD (efficace à une concentration de 30 à 50%), du DEET (à 35-50%) ou du DMP (à 40%). Toxiques (surtout pour les plus efficaces), ils peuvent représenter un danger pour l’homme, dans le cas d’une utilisation trop répétée, par exemple. D’ailleurs, les répulsifs cutanés sont contre-indiqués pour les nourrissons de moins de trois mois et les femmes enceintes. Mieux vaut donc demander l’avis d’un pharmacien pour l’achat de ce type de produit. Le répulsif doit être appliqué sur le cou, les poignets et les chevilles en évitant de toucher les muqueuses (le nez et les yeux). Une fois sur la peau, il peut rester efficace de 15 minutes à 8 heures, en fonction d’un certain nombre de facteurs comme le climat, le taux d’humidité ou la formulation du produit. En général, il est conseillé de renouveler l’application cutanée du produit toutes les 8 heures. Enfin, appliqué sur des vêtements, le répulsif reste plus longtemps efficace.

LES SERPENTINS Les serpentins, ou spirales à brûler, constituent l’exemple le mieux connu des vaporisateurs d’insecticides, dont le principe actif est généralement un pyréthrinoïde de synthèse. Ils se vendent tellement à la Réunion que l’on risque parfois de ne plus en trouver. Ils peuvent être utilisés sous une véranda ou dans une pièce aérée et protègent normalement pendant 6 à 8 heures. On peut trouver ces serpentins dans les supermarchés, les pharmacies ou les épiceries de quartier.

LES DIFFUSEURS ÉLECTRIQUES Il ne faut pas hésiter à utiliser des diffuseurs électriques, ils protègent une chambre pendant plusieurs nuits (8 à 10 heures par nuit) en diffusant régulièrement un insecticide inoffensif (alléthrine ou pyréthroide). Néanmoins, pour la chambre de bébé, il est conseillé de ne pas en faire une utilisation prolongée. Il existe un dispositif plus élaboré, tout aussi efficace : la plaquette insecticide diffusante, qui libère l’insecticide par évaporation lorsqu’elle est placée sur une grille chauffée électriquement. Les plaquettes contiennent généralement un indicateur coloré qui s’évapore au même rythme que l’insecticide.

LES BOMBES INSECTICIDES Les bombes insecticides permettent d’abattre efficacement et immédiatement les insectes. Elles contiennent une formulation insecticide et un gaz propulseur qui la diffuse sous forme d’aérosol dans la pièce. Elles offrent une protection de très courte durée, juste quelques minutes après leur pulvérisation mais elles sont utiles, par exemple, avant d’entrer dans une pièce, ou avant d’aller dormir pour tuer tout insecte ayant pu pénétrer dans la pièce pendant la journée. Elles complètent donc l’action rémanente des diffuseurs d’insecticides électriques, par exemple...

LES CREÈMES, LAIT ET GELS Les crèmes, laits et gels sont aussi efficaces que les sprays, voire plus, à condition de contenir comme principe actif du EHD à une concentration importante, du DEET ou du DMP. Ces produits s’appliquent sur la peau de préférence une heure avant le coucher du soleil puis au moment d’entrer dans son lit.

LA TRADITIONNELLE MOUSTIQUAIRE Les toiles moustiquaires constituent la solution idéale pour se protéger, qu’elles soient ou non imprégnées d’insecticide (voir par ailleurs). On en trouve au mètre ou prêt à poser, dans les boutiques de tissus et les pharmacies. La dimension des mailles et la résistance du matériau sont des points importants : les mailles doivent être inférieures à 1,5 mm. Appliquées aux portes et fenêtres ou placées autour du lit, c’est l’idéal pour protéger les jeunes enfants et les femmes enceintes qui ne peuvent pas toujours utiliser les autres mesures de prévention contre le chikungunya. Pour un maximum de protection, assurez-vous quand même que la moustiquaire ne soit pas déchirée ou trouée et n’oubliez pas de rabattre les bords sous le matelas.

PRODUITS "GOBE-MOUCHES" Par les temps qui courent, force est de constater que la panoplie d’anti-moustiques vendue dans les commerces et les parapharmacies a tendance à se développer presque aussi vite que l’épidemie. Pourtant, tous sont loin d’avoir prouvé une quelconque efficacité. Alors, restez vigilants...

Huiles essentielles : aucunes d’entre elles n’a l’efficacité du DEET. Certaines plantes contiennent des huiles essentielles qui s’évaporent et éloignent les moustiques. Il s’agit entre autres de la citronnelle, du cèdre, du géranium, de la lavande, du pin, de la menthe, de la cannelle, du thym et de l’ail. La protection cutanée offerte dure rarement plus de deux heures et est très faiblement efficace...

Lampes à ultraviolets : elles peuvent tuer beaucoup d’insectes (papillons, mouches, moucherons, etc.) mais pas toujours ceux qui transmettent des maladies...

Bracelets anti-moustiques : les avis divergent sur l’efficacité de ce produit. Ces bracelets existent depuis près d’un an en métropole. A base d’huiles essentielles (girofle, lavande, citronnelle, géranium bourbon, etc.) et de molécules de support (vanilline et mentho carboxamide), ils se portent au choix, à la cheville ou au poignet. L’effet durerait 30 jours (15 pour une performance maximale). “On ne peut pas dire que ce soit un produit 100% efficace mais disons que sur 100 moustiques, le risque d’être piqué redescend alors à 10”, avance une pharmacienne. Ouf, on est rassuré...

Patch et lingettes : il y avait le patch anti-tabac, maintenant il y a aussi le patch anti-moustiques. Le principe est simple (mais l’effet n’est pas le même). Le patch diffuse des émanations de citronnelle réputée détestée par les moustiques, le tout, pendant six heures. Efficacité douteuse... Un peu comme les lingettes répulsives. Là, il ne s’agit pas de citronnelle mais bien de substances synthétiques. Cependant, la durée d’action est moindre comparée à un spray ou à une crème.

Les ultrasons : ils n’ont aucune efficacité prouvée contre les moustiques. Attention enfin aux répulsifs type sprays, crèmes et gels vendus dans le commerce, car ils ne sont pas soumis aux même contrôles que ceux vendus en pharmacie. Trop souvent, si les principes actifs sont bien présents, les concentrations ne sont en revanche pas précisées. D’où le risque de se procurer un produit sans grande efficacité...





REPÈRES
Les moustiques ont leurs préférences Jusqu’à récemment, on pensait que les personnes assaillies par les moustiques produisaient certaines substances chimiques attractives pour les insectes. Il semblerait que ce soit l’inverse : les sujets épargnés émettraient davantage de composés répulsifs que les autres... En clair, on dit souvent qu’il y a des sangs ou des peaux à moustique. Mais, en réalité, il n’y a que des transpirations à “repousse-moustiques”. Selon les biologistes, c’est notre système hormonal qui dicte la loi. Une manière élégante de dire qu’on ne naît pas tous égaux devant cette charmante bestiole... Si cette explication venait à se confirmer, elle pourrait être utilisée pour la fabrication de produits anti-moustiques.

Et la climatisation ? La climatisation serait également efficace pour empêcher les moustiques et autres insectes de pénétrer dans une chambre, car le froid ralentit leur activité. Mais qu’on se le dise, cela n’est pas pour autant un moyen répulsif au même titre qu’un serpentin, par exemple...



--------------------------------------------------------------------------------


MOUSTIQUAIRE CHIMIQUE : LA SOLUTION C’est de loin la protection la plus facile et la plus efficace contre les insectes. On en trouve difficilement dans l’île, et à des prix élevés. Elles sont disponibles dans certaines pharmacies et souvent pour les berceaux, lits d’enfants et poussettes. Pourtant, il s’est avéré que c’est une protection aussi efficace à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison. Elle doit être imprégnée deux fois par an à la perméthrine ou à la deltaméthrine, qui sont d’excellents insecticides. L’utilisation de moustiquaires imprégnées d’insecticide a déjà fait ses preuves dans le monde, puisqu’elle réduit de 70 % le risque de transmission du paludisme dans une région où le virus est endémique... La voilà la solution. Alors, à quand la moustiquaire chimique vendue en masse, à la Réunion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrys
Invité



MessageSujet: le fléau du Chikungunya...   Sam 21 Jan - 21:17

J'ai passé 2 semaines à la Réunion à la Rivière St Louis...Et évidemment j'ai très peur d'avoir été piqué par cette vilaine bètes!!!
Et en plus je ne sais pas combien de temps met cette "maladie" pour se déclarer...Je n'ai rien vu d'écrit la dessus???
Bon sinon bon courage à tous les chikungouiés!!!
Revenir en haut Aller en bas
Langevine974
V.I.P.
V.I.P.


Féminin Nombre de messages : 1211
Age : 59
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Sam 21 Jan - 22:09

environ une semaine d'incubation !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Langevine.uniterre.com
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Sam 21 Jan - 23:26

La Rivière St Louis? Bizare c'est le coin de mon ex et j'ai 2 fils zoréoles là bas.

Sinon, une forte fièvre, une grande fatigue et des problèmes articulaires pour fermer ou ouvrir la main et t'es piqué

j'ai été prévenu par une copine sur place , un des premiers cas déclaré quand les médecins cherchaient encore le coupable
Ensuite, comme il fallait pas faire peur aux touristes , on est arrivé à la situation dramatique actuelle
Et comme la DDE et les communes ne traitent plus , faute de moyen les zones à rique , le tour est piqué.Bravo la décentralisation et le transfert de compétences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrys
Invité



MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Lun 23 Jan - 10:00

Bon alors si ce n'est qu'une semaine, je devrais etre épargnée!!! Je suis rassurée!!! Sinon j'ai passé d'exellente vacances à la Réunion...
Actuellement je vis à Mayotte et cela fait vraiment du bien de retrouver la "civilisation "chez vous...et les bouchons gratinés quel délice!!!
Gros bizzzz @ vous tous!!!
Revenir en haut Aller en bas
Robinson
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 1186
Localisation : France SUD
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Lun 23 Jan - 10:24

Nous avons utilisé une armada de protections lors de notre séjour sur Mada'.
Serpentins, diffuseurs, moustiquaire, drêmes répulsives mais surtout une lotion que nous avions fait préparer avant notre départ dans une usine de parfums, à savoir :1/4 de citronnelle, 1/4 d'eucalyptus citronné, 1/4 de géranium bourbon; à disposer sur quelques cotons disposés dans les pièces et garantie d'absence de moustics.
Si ça peut-être utile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/aquisianben06/
Dad Cool
Mbre TOP
Mbre TOP


Nombre de messages : 243
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Mer 25 Jan - 12:42

Robinson a écrit:
Nous avons utilisé une armada de protections lors de notre séjour sur Mada'.
Serpentins, diffuseurs, moustiquaire, drêmes répulsives mais surtout une lotion que nous avions fait préparer avant notre départ dans une usine de parfums, à savoir :1/4 de citronnelle, 1/4 d'eucalyptus citronné, 1/4 de géranium bourbon; à disposer sur quelques cotons disposés dans les pièces et garantie d'absence de moustics.
Si ça peut-être utile ?

Il me semble que dans la formule il manque 1/4 de quelque chose???
Quel est donc le dernier ingrédient mystère de cette formule miraculeuse???
C'est pour mon prochain départ!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
V.I.P.
V.I.P.


Masculin Nombre de messages : 1186
Localisation : France SUD
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Mer 25 Jan - 12:55

Désolé de mon erreur car aprés vérification, c'est 1/3 de chaque et non 1/4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/aquisianben06/
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 5875
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Mer 25 Jan - 13:04

Avec 1/4 de crème de protection solaire le mélange est efficace !
ils se collent tous sur toi !!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamiko
V.I.P.
V.I.P.


Nombre de messages : 341
Localisation : ile de la reunion
Date d'inscription : 28/08/2005

MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Mer 25 Jan - 18:58

Robinson a écrit:
Désolé de mon erreur car aprés vérification, c'est 1/3 de chaque et non 1/4

robinson a chopé le chantal goya

il sait plus ce qu'il raconte

help 3 suppo et au lit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le moustique dit "Chantale Goya"   Aujourd'hui à 2:12

Revenir en haut Aller en bas
 
le moustique dit "Chantale Goya"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aliments spéciaux "vieux cheval"
» Sylvie Joly - "Le Cantal"
» Cataracte "sénile"???
» Crevette Caridina cf. cantonensis "Crystal red" / Caridine crystal red
» HYERES LES PALMIERS "jardins secs"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******SEJOURS ET VOYAGES******* :: Pour ceux qui veulent y aller-
Sauter vers: