MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Actualités, Madagascar, justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rogerpfaff

avatar

Masculin Nombre de messages : 288
Age : 63
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Actualités, Madagascar, justice   Ven 21 Avr - 22:57

Justice
Madagascar : Le président malgache accorde une remise de peine de 4 mois pour tous les prisonniers



Le président malgache Marc Ravalomanana a accordé une remise de peine de 4 mois pour tous les détenus condamnés, a rapporté jeudi la presse malgache. Il a annoncé cette décision mercredi à Moramanga, à quelque 120 km à l'est d'Antananarivo. Le président n'a fait aucune mention d'exclusion de cas. En d'autres termes, cette remise de peine est généralisée. Ce geste traduit, d'après lui, le pardon que tout Malgache doit avoir envers son prochain. Pour certains observateurs politiques, cette décision traduit la prédisposition du régime à effacer les séquelles de la crise post-électorale de 2002, car ceux qui ont été condamnés pour la crise ont pu aussi bénéficier de cette mesure. Cependant, le geste est loin de satisfaire les revendicateurs d'une amnistie générale pour les détenus de 2002. Pour eux, la réconciliation nationale souhaitée ne se concrétisera sans la libération de tous "les prisonniers politiques".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rogerpfaff

avatar

Masculin Nombre de messages : 288
Age : 63
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Actualités, Madagascar, justice   Ven 26 Mai - 12:54

Trafic des portables au Port de Toamasina

Un Indopakistanais dans le coup


Un opérateur économique d’origine indopakistanaise se trouve actuellement dans le collimateur du Sénat pour trafic de téléphones portables.
La corruption est loin d’être éradiquée au Port automone de Toamasina. La preuve parmi tant d’autres, un opérateur économique d’origine indopakistanaise a pu sortir du Port des conteneurs (en provenance d’Asie) qui contiennnent des téléphones portables alors qu’il a déclaré à la douane des appareils électro-ménagers et électroniques. Cet importateur, preuve que ses conteneurs a contenu des téléphones portables et non des appareils électro-ménagers et électroniques, a déposé dans le courant du mois de mars une plainte à la Police d’Antananarivo, se plaignant du vol d’une partie de ses téléphones portables durant l’acheminement vers la Capitale. Là où la question se pose : Pourquoi cet opérateur ose-t-il porter plainte sur des appareils qui n’ont jamais été déclarés au niveau de la douane malgache tout en ayant l’esprit serein sans aucun remords ? Mais, une autre question se pose : comment cet importateur d’origine indopakistanaise a-t-il pu sortir du Port ces marchandises qui ont fait l’objet de fausse déclaration alors que normalement, tous les conteneurs doivent passer sous scanner pour identifier leur contenu ? Cette opération de fausse déclaration a un nom: un trafic. Ce trafic a-t-il pu se faire sans l’intervention d’un ou des agents, d’un ou des hauts responsables de la douane ou du Port ?
Ouverture d’enquête parlementaire
Heureuseument, « un Malgache qui ne veut que le bien de son pays », a informé par lettre sur l’existence de ce gros trafic de téléphones portables le président du Sénat, les six vice-présidents et tous les présidents des commissions. Suite à cette « note d’information » adressée au Sénat par ce citoyen qui trouve anormale cet acte répréhensible et malsain, Anosikely procédera bientôt à l’ouverture d’une enquête parlementaire pour que la lumière soit faite sur cette affaire. Selon nos sources, cette ouverture d’enquête serait précédée de la saisine des autorités compétentes dont la douane et le Port autonome de Toamasina. Mais que font le BIANCO et la Justice en attendant la mise sur pieds de la commission qui prendra en charge cette enquête parlementaire ? Affaire à suivre.
En tout cas, le fait qu’un simple citoyen investi d’aucun pouvoir de contrôle ou de repression ose prendre sa responsabilité en dénonçant ce genre de trafic est déjà un bon signe pour la promotion de la participation citoyenne au développement du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rogerpfaff

avatar

Masculin Nombre de messages : 288
Age : 63
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Actualités, Madagascar, justice   Ven 26 Mai - 13:02

La Justice à l’écoute


« 16 % seulement des firmes pensent que la Justice est honnête ! » ; c’est le taux de confiance que les entrepreneurs et hommes d’affaires membres du Groupement des entreprises de Madagascar (GEM) accordent à notre justice. Afin de redorer son blason et améliorer le climat des investissements, le ministère de la Justice a décidé d’écouter opérateurs et entrepreneurs. Une rencontre entre secteur privé et ministère de la Justice s’est déroulée mercredi dernier à la Chambre de Commerce d’Antananarivo. Il s’agit pour la Justice, selon la ministre Lala Ratsiharovala, de recueillir, de disséquer et d’identifier les problèmes que rencontre le secteur privé. Quelque part la ministre Lala Ratsiharovala souhaite vivement qu’une plateforme de la sorte puisse faire des recommandations et contribue à ce niveau à l’assainissement de la Justice.
A croire le GEM, la Justice bloque en partie l’investissement ou les investisseurs. Les litiges fonciers et l’ingérence de la politique surtout en province sont des écueils à l’investisseur. A tout ceci viennent s’ajouter des comportements anti-libéral qui ne se préoccupent que des gains immédiats. Or trop souvent ces comportements génèrent plutôt des dégâts plus importants, et qui non seulement s’installent mais se développent dans la durée. En tout cas, le GEM pense qu’il faut sérieusement travailler en faveur de la dépénalisation des affaires. Lors de l’atelier sur le climat des investissements à Madagascar qui s’est tenu au Hilton Madagascar le 20 janvier 2006, le président du GEM, Naina Andriantsitohaina, a fait comprendre que les mandats de dépôt systématiques et la corruption visible ou non, sont autant de facteurs qui bloquent les investissements. À l’inverse de l’atelier de chez Colbert qui était plutôt tourné contre la presse, on croit savoir que cette fois en face du secteur privé, la Justice a plutôt tendu l’oreille et pris note.
Le président de la République a déjà exprimé son intention d'avoir « une justice forte et respectée, une justice moderne et efficace, qui inspire confiance au citoyen et qui fait honneur à notre pays... ». Comment peut-on sécuriser les investisseurs et l'investissement à Madagascar ? Cette implication du secteur privé dans le processus de la recherche de solution sur la sécurisation des affaires pourrait apporter ses fruits. La dépénalisation est, elle aussi, réclamée par la presse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités, Madagascar, justice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités, Madagascar, justice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plan d'action WWF 2010-2015 conservation Madagascar
» Livre "The Tortoises and Turtles of Madagascar"
» Madagascar frappé par le cyclone Ivan
» Rapport WWF Madagascar septembre 2010
» Madagascar, toujours en état d'alerte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******DIVERS******* :: ACTUALITES-
Sauter vers: