MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Actualités, Île de Madagascar, fêtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rogerpfaff

avatar

Masculin Nombre de messages : 288
Age : 63
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Actualités, Île de Madagascar, fêtes   Sam 22 Avr - 9:59

Asaramanitra : le nouvel an malgache en mal de célébration


Date: 16 avril 2006 à 21:21:22 CEST
Sujet: Reportage/Interview Madanight



Asaramanitra

.... le nouvel an malgache en mal de célébration

L’asaramanitra, le nouvel an malgache, est devenu un spectacle folklorique dépourvu de signification pour monsieur tout le monde. En cette période de fervent christianisme de tout genre, la culture malgache perd un peu plus de son âme. Pour éviter cette perdition culturelle, la petite communauté d’artiste et d’intellectuels du Tahala Rarihasina essaie de promouvoir à nouveau cet événement qui était au départ une fête cultuelle durant laquelle on remercie le Dieu créateur.



Ils ont tous les mêmes convictions, les mêmes passions. Ils revendiquent une identité culturelle originelle fondée sur l’âme Malagasy. Réunis dans le cercle Rarihasina, Vazimba produktion de l’Olombelo Ricky, Rary ou la troupe de danse d’Ariry Andriamoratsiresy et l’ISA Atelier Galerie du peintre Richard Razafindrakoto ont organisé un spectacle éducatif en plein air à Analakely. Après une minute de silence en souvenir des héros morts pour le pays en 1947, la fête a repris son droit. Du chant, du hira gasy, de la chorégraphie contemporaine, des « amponga » ou percussions, des contes, des « kabary » ou discours étaient au programme. Les aspects folkloriques et spectaculaires de l’événement sont essentiels pour faire passer le message aux citadins.



Objectif lune donc pour les fervents gardiens de la culture malgache. Il s’agit de faire connaître le calendrier lunaire. Le mois malgache comporte 28 jours. Ainsi, on dit par exemple que la femme est enceinte durant dix mois. Le mois commence à chaque apparition d’une nouvelle lune. Une année peut donc compter 13 mois. Le calendrier lunaire est encore appliqué en milieu rural, notamment par les agriculteurs. L’asaramanitra coïncide en réalité avec la moisson. Les hommes montrent alors leur reconnaissance envers le Dieu créateur. La moisson, comme tout autre sources d’aliments accessibles par les humains, est considérée comme étant le fruit de l’accouplement entre le ciel et la terre. Cette union est possible grâce à la pluie. C’est donc le ciel qui est le mâle qui féconde la terre, la femelle.



Le zanahary est bienveillant. Il préserve la vie des humains tout en pouvant l’enlever. L’asaramanitra est donc une journée parfumée dédié au créateur à l’époque de la royauté merina. Elle correspond à l’apparition de la nouvelle lune du mois Alahamady selon le calendrier arabe. Tout cela datait du XVI siècle. Il y a une dizaine d’année, les autorités malgaches ont célébré avec faste l’Alahamadibe, sous l’ère Zafy Albert. Un tel retour de la tradition est inimaginable aujourd’hui. Avec la forte poussée du christianisme actuelle et l’étroite relation entre l’église et l’Etat, ce serait tout simplement politiquement incorrecte. Cette année, le ministère de la culture avait une excuse valable puisque la célébration de l’Asaramanitra coïncidait avec la commémoration de l’insurrection populaire du 29 mars 1947.



Le roi Ralambo (1575-1610) a été fait de l’asaramanitra une fête gigantesque, celle du bain royale. Durant le fandroana, la réjouissance fait place à la spiritualité. Aujourd’hui encore, l’asaramanitra est assimilée à un jour de fête durant lequel l’on chante et danse. Par contre, le conte est complètement oublié à l’instar de la tradition orale en général. Lors de l’événement qui s’est tenu sur le parvis du Tahala Rarihasina à Analakely, le conteur a été à l’honneur. Le comédien Ramaka est incontournable à ce sujet. Cette figure emblématique de la glorieuse troupe Landy volafotsy captive l’attention des spectateurs avec ses histoires invraisemblables. Il pourrait donner une deuxième vie au géant Rapeto, celui qui peut vous décrocher la lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamiko
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 341
Localisation : ile de la reunion
Date d'inscription : 28/08/2005

MessageSujet: Re: Actualités, Île de Madagascar, fêtes   Dim 23 Avr - 7:46

merci pour ce reportage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie
FONDATRICE
FONDATRICE
avatar

Féminin Nombre de messages : 1845
Age : 37
Localisation : Mon corps en France, Le reste à Mada
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: Actualités, Île de Madagascar, fêtes   Dim 23 Avr - 15:19

OUI, malheureusement, il y a des traditions qui se perdent dans plusieurs pays, dûs à plusieurs facteurs, ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités, Île de Madagascar, fêtes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités, Île de Madagascar, fêtes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plan d'action WWF 2010-2015 conservation Madagascar
» Livre "The Tortoises and Turtles of Madagascar"
» Madagascar frappé par le cyclone Ivan
» Rapport WWF Madagascar septembre 2010
» Madagascar, toujours en état d'alerte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******DIVERS******* :: ACTUALITES-
Sauter vers: