MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Actualités, Madagascar, Activités politiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rogerpfaff

avatar

Masculin Nombre de messages : 288
Age : 63
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Actualités, Madagascar, Activités politiques   Lun 1 Mai - 16:02

La recomposition politique en marche 27/04/2006 | 12:58:43

L’environnement politique s’anime, exacerbé par l’imminence des élections.





« A bas les masques ! ». Pour Midi Madagasikara, « l’heure de l’hypocrisie semble être finie » et le temps est à la recomposition politique. Les mois à venir précèdent l’élection présidentielle seront « mis à profit pour renforcer la solidarité de ceux qui peuvent faire la route ensemble ».

« Le pacte est signé », exulte Madagascar Tribune qui prédit la fin de la politique de « Misabaka » (grand écart politique) et les « retournement de veste » grâce à une «Charte » que 19 des 183 partis politiques enregistrés à Madagascar viennent de signer. Ce quotidien classifie cet événement dans la série « une grande première dans l’histoire politique malagasy » et « redorer le blason de la politique, des formations ainsi que des hommes politiques ». Tout un programme.

Face à tous ces « code, charte, pacte », Le Quotidien se demande lui si l’esprit est vraiment là. Celui qui « dicte à tout un chacun le geste consacré : respecter autant l’esprit que la lettre, et s’y tenir, et non se raviser au dernier moment parce que le ciel, la conjoncture n’est pas favorable à ses intérêts ».

La Gazette de la Grande Ile (GDI) remet ces genres d’« assises empoisonnées » dans le contexte de l’imminence des élections. « On participe à ces assises quand on y trouve son intérêt, et on s’abstient de venir quand l’avantage appartient aux autres. Ce qu’il fallait démontrer. La (GDI) rappelle en effet qu’en moins d’une semaine, deux rencontres « éthiques et déontologiques » se sont tenues. Les participants n’étaient jamais les mêmes.

Donc, retour à la case départ et se focaliser sur cette journée du mardi 02 mai. « La date d’ouverture officielle des hostilités » pour (GDI) où la tension sera dans l’air à Tsimbazaza, selon L’Express de Madagascar. Le premier mardi du mois de mai est consacré à l’ouverture officielle de la première session parlementaire ordinaire. Cette fois, elle pourrait revêtir un cachet particulier avec « ces bruits autour d’une tentative de destitution de Jean Lahiniriko, le Président de la Chambre basse, du perchoir » par son actuelle famille politique.

Enfin, relevons l’Edito du quotidien Les Nouvelles du 26 avril analysant les propos d’un cadre de la Banque mondiale. Dans un contexte de fièvres électorales, « les investissements ralentissent neuf mois avant les élections pour ne reprendre que quinze mois après… les investisseurs craignent que leur argent ne prenne le chemin du vase communiquant des fonds électoraux». Sommes-nous, comme l’avance Les Nouvelles, « condamné à perdre du temps pour gagner de l’argent » ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rogerpfaff

avatar

Masculin Nombre de messages : 288
Age : 63
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Actualités, Madagascar, Activités politiques   Mer 24 Mai - 14:01

Madagascar: 29 mai à Iavoloha : le président du FFKM pour des résolutions écrites


Midi Madagasikara (Antananarivo)
23 Mai 2006
Publié sur le web le 24 Mai 2006
B.A.


Selon le président du FFKM actuel, Monseigneur Rabenirina, il faut tirer des leçons des événements de 2002, et éviter à tout prix de revivre les mêmes scénarios. Il propose ainsi, pour la rencontre du 29 mai prochain à Iavoloha, la conclusion de la rencontre par une résolution entre les participants, afin que tous les candidats aux élections se conforment aux mêmes règles.

« L'unité (le fihavanana) est déjà sur le point de se rompre. J'espère que tout le monde aura la volonté d'y mettre du sien pour les élections, et qu'il n'y ait pas de troubles », a-t-il déclaré, en réponse à nos questions. Il rappelle que le FFKM avait déjà pris des initiatives de ce genre à l'époque des KMMR (comité de soutien de Marc Ravalomanana) et des KMDR (comité de soutien de Didier Ratsiraka) en 2002, mais que les choses avaient quand même tourné aux troubles. Le FFKM lui-même ne s'est pas encore réuni pour discuter de cette rencontre. « N'étant pas une entité politique, je ne vois pas pourquoi le FFKM serait représenté. Mais si nous recevons une invitation, ce qui n'est pas encore le cas, nous ne manquerons pas d'y envoyer un représentant » a expliqué Monseigneur Rabenirina.

Pour ce qui est de l'opposition, le CRN, dixit Emmanuel Rakotovahiny, est farouchement contre cette rencontre, « si c'est pour parler des élections ». « Nous voulons d'abord assainir la situatio n actuelle, et non pas tout de suite procéder aux élections » a expliqué ce ténor de l'opposition, qui a maintenu que leur lettre adressée au régime n'a pas trouvé écho. « Ultimatum est un bien grand mot, c'est juste une lettre qui explique nos revendications », précise ce politique. Bien que le Secrétaire général de la Présidence ait donc lancé un appel à tous les partis politiques, le CRN va rester hermétique, car il sera bien question d'élections à ces rencontres. Mais d'autres entités politiques honoreront sûrement les invitations qui leur seront adressées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rogerpfaff

avatar

Masculin Nombre de messages : 288
Age : 63
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Actualités, Madagascar, Activités politiques   Mer 24 Mai - 14:11

Madagascar: Mahajanga : réunion interdite pour le leader Fanilo !




Midi Madagasikara (Antananarivo)
22 Mai 2006
Publié sur le web le 24 Mai 2006
Ando Ramanantsoa


Consternation, samedi, au sein du Leader Fanilo qui s'est trouvé devant les portes fermées de l'Hôtel Les Roches Rouges alors que ce parti de Herizo Razafimahaleo devait y tenir un débat portant sur l'économie malgache sur une invitation de Boina Mandroso et à l'endroit de la population majungaise. Les raisons de ce refus ne sont pas claires mais des indiscrétions parlent d'une grève des employés alors que d'autres personnes n'hésitent pas à qualifier cet incident de politique.

Selon Herizo Razafimahaleo en personne qui a tenu une conférence de presse à l'Hôtel du Phare, la réunion en question avait pourtant reçu l'autorisation du Chef la Région du Boeny et il ne comprenait cette attitude mesquine des responsables de l'hôtel qui n'avaient même pas pris la peine d'avertir les organisateurs à temps.

Résultat, tous les invités qui comprennent curieusement moins d'intellectuels et plus de politiciens de l'opposition ont dû rentrer bredouilles.

Les mêmes personnes ont également assisté à ce qui devait être une conférence de presse faussant ainsi les données car incitant ainsi Hezizo Razafimahaleo à parler de la politique après qu'il a expliqué ces débats sur l'économie, il tenait à le faire en tant que citoyen.

Comme il fallait s'y attendre, le Président du Leader Fanilo réserva la part belle aux questions des journalistes au grand dam des politiciens venus sans doute pour autre chose.

Herizo Razafimahaleo parla alors de la nécessité d'avoir un nouveau code électoral car les propositions du Leader Fanilo sont, jusqu'ici, restées sans réponse au bureau du Sénat.



Il parla aussi du dialogue entre le pouvoir et l'opposition mais aussi de l'incohérence des textes et en particulier de la date du 3 décembre que ce parti juge non conforme aux textes et à laquelle la HCC devait s'opposer puisque le Président Ravalomanana n'a pu prendre véritablement les rênes du pouvoir que le 6 mai 2002.

« Je crains fort pour ces élections car les règles du jeu ne sont pas bien définies », explique Herizo Razafimahaleo.

Le Président du Leader se défend toutefois de faire une propagande avant la lettre car à l'heure où il parlait, il ne sait même pas s'il va se porter candidat pour les présidentielles. Il estime enfin que Ravalomanana doit démissionner avant les élections car il ne peut être à la fois juge et partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités, Madagascar, Activités politiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités, Madagascar, Activités politiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plan d'action WWF 2010-2015 conservation Madagascar
» Livre "The Tortoises and Turtles of Madagascar"
» Carnaval de Québec: dix activités à ne pas rater
» Madagascar frappé par le cyclone Ivan
» Cuba Cayo Largo Excursion et Activité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******DIVERS******* :: ACTUALITES-
Sauter vers: