MADALAND


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 l’ilménite à Taolagnaro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robinson
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1186
Localisation : France SUD
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: l’ilménite à Taolagnaro   Sam 3 Juin - 14:42

Exploitation de l’ilménite à Taolagnaro:2 millions de dollars déboursés à titre de compensation


La direction de Qit Madagascar Minerals S.A qui entre actuellement dans quasiment la phase finale avant l’extraction de gisement d’ilménite dans le Sud à Toalagnaro ainsi que le chef de région de l’Anosy, Harifidy Ramilison, ont présenté hier au Hilton Madagascar au cours d’une conférence de presse le processus de relocalisation des familles et des biens touchés par le projet.

C’est ainsi que l’on apprend que 2 millions de dollars ont été déboursés sur un total prévu de 3 millions dollars afin de compenser les éventuelles expropriations pour les besoins de l’exploitation.

En fait, les terrains requis pour les infrastructures sont déclarés d’utilité publique suivant un processus bien défini.

D’ailleurs, avant le déclenchement du processus, une étude socio-économique et socio-culturelle a été menée par des spécialistes durant trois ans en parallèle à des concertations permanentes avec la communauté concernée.
Une commission locale présidée par le chef de région de l’Anosy et composée par des représentants étatiques, les comités locaux comme les chefs quartiers, le QMM assure la mise en œuvre de ce processus d’appropriation publique.
A ce titre, quatre types d’infrastructures seront aménagés : le nouveau port entièrement localisé sur des terrains domaniaux sur une superficie de 450 Ha, la construction d’une nouvelle route de 15 km et la carrière sur un espace de 150 Ha touchant à la fois des terrains domaniaux et privés, le campement pour les travailleurs situé sur des terrains privés en cours de négociation et enfin les trois points de gisement proprement dit couvrant 6 280 Ha qui sont sur des terrains domaniaux.
Au total, 70 % des espaces requis sont des terrains domaniaux et seules quelque 270 Ha feront l’objet d’une déclaration d’utilité publique.
D’après les explications Ny Fanja Rakotomalala, Directeur régional de QMM, 200 ménages ont été concernés par la relocalisation.

La compensation des pertes de revenus peut prendre trois formes, le remplacement des maisons, le développement de nouveaux champs de culture et la compensation financière.

A ce jour, une dizaine de maisons sont construites sur la centaine prévue. Un organisme de micro-finances a été recruté pour aider les personnes affectées par le projet dans l’utilisation des compensations nouvellement obtenues.
De même qu’une Ong pour conduire un programme d’accompagnement pour les personnes affectées par le projet.
La commission locale a également mis en place une cellule de règlement des litiges. Au final, le Dg de QMM, Guy Larin a indiqué que le processus sera « un modèle de réussite d’un partenariat public-privé ».
Dans le business plan du projet Ilménité, la production est estimée 750 000 t an en phase de développement. Le premier envoi se fera probablement fin 2008. Les sites sont exploitables pendant 40 ans.

Selon les observateurs, si on prend autant de gant pour calmer les opinions, c’est qu’il y a forcément des résistances.

La Gazette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/aquisianben06/
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: l’ilménite à Taolagnaro   Mar 19 Mai - 18:48

a lire ce jour dans l'Express

source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=26535

Citation :
Tolagnaro

Première exportation d’ilménite


Qit Madagascar Minerals a expédié sa première production de minerai. La société avait commencé à construire les infrastructures en novembre 2005.

Le bateau minéralier Fereral Elbe a embarqué la première quantité d’ilménite extraite du gisement de Mandena.
Il a quitté le port d’Ehoala, Tolagnaro, jeudi 14 mai pour rejoindre le Sorel Tracy au Québec. Le voyage va durer 28 jours pour arriver à destination vers le 11 juin.
L’embarquement a duré trois jours, et malgré la pluie l’opération a pu être effectuée de façon professionnelle et sécuritaire.
« La quantité d’ilménite expédiée n’est pas révélée pour cette première fois. Vu la situation de crise économique mondiale, Qit Madagascar minerals (QMM) veut rester prudente par rapport aux autres concurrents sur le marché », explique un responsable au sein de cette société.
Il a aussi mentionné que tous les documents sur l’envoi de ce minerai d’ilménite ont respecté les conditions requises par l’administration malgache.
Il a conclu que l’opération constitue une réussite pour la société pour QMM. SA Rio Tinto, tant sur le plan professionnel, que sécuritaire, technique et administratif.
Secret
Certaines personnes de Tolagnaro ont été intriguées par le secret entourant cette première expédition. Elles ont remarqué que QMM a caché l’arrivée du minéralier jusqu’à son départ.
Elles estiment que la population de Tolagnaro doit être au courant de tout ce qui se passe dans la ville. En fait, il n’est pas nécessaire de dissimuler l’information, car il n’y a rien à cacher dans l’exportation de l’ilménite.

Rado Andrianantoandro
Date : 19-05-2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: l’ilménite à Taolagnaro   Dim 21 Juin - 20:31

cette semaine dans l'Express

source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=27177

Citation :
RéGION

Extraction d'ilménite
Début de forage à Sainte-Luce
L'exploitation de l'ilménite va s'étendre à un autre gisement que celui de Mandena. QMM procède à Belavenoka un sondage pour estimer le taux de minerai.

Qit Madagascar minerals (QMM) entame la phase préparatoire sur son deuxième site d’extraction, le premier étant celui de Mandena.
L’exploitation de la zone de Sainte-Luce est prévue dans une vingtaine d’années. Les géologues et les experts de la société QMM ont initié le premier forage en vue d'un échantillonnage pour l'étude d’impact environnemental et social, vendredi 5 juin.
Il consiste à déterminer les lieux et l’endroit où l’on peut extraire de l’ilménite, sur le terrain de Belavenoka, dans la commune de Mahatalaky.
Cet échantillonnage sera étudié en laboratoire afin de connaître le taux et la quantité d’ilménite passible d'être extraite sur ce gisement.
Selon un géologue spécialiste, le forage durera six mois et s’étalera sur quelques hectares, du nord au sud et de l’est à l’ouest de Belavenoka.
En tant qu’entreprise étrangère, QMM a voulu respecter la tradition, comme elle l'a fait à Mandena ou à d’autres endroits. Ainsi, un abattage de zébu en faveur des habitants de Belavenoka a été effectué avant de commencer le forage proprement dit.
Dans son discours, le directeur social de Rio Tinto QMM a bien précisé que ce n’est que le forage que la société entame. L'exploitation proprement dite de l'ilménite dans la zone de Sainte-Luce aura lieu dans 20 ans.
Pas de trace
Les experts ont effectué une démonstration de forage devant les villageois.
« Ce forage ne laissera pas de trace, contrairement à l'inquiétude générale. Les foreurs ne laisseront pas de grands trous après leur passage», avance Jean Pascal un technicien de QMM.
A la fin de la cérémonie, le maire de la commune de Mahatalaky a procédé au « Fafirano », c'est-à-dire une prière et une demande de la bénédiction divine et ancestrale.
Les techniciens vont devoir rester six mois sur place, jusqu’à la fin du forage. L’étude d’impact environnemental suivra ensuite.

Rado Andrianantoandro
Date : 15-06-2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: l’ilménite à Taolagnaro   Dim 21 Juin - 20:34

toujours dans l'Express


source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=27360

Citation :
Exploitation de l'ilménite
Le suivi environnemental satisfaisant
La mission de suivi environnemental du projet ilménite a duré une semaine. Les résultats s’avèrent positifs, malgré certaines préoccupations de la population au sujet des eaux usées.

La semaine du 8 juin en entier a été consacrée au suivi et à l’évaluation des impacts environnementaux et sociaux dans la zone d’extraction de Mandena, ainsi que dans la zone portuaire d’Ehoala.
Les membres du comité national et régional, regroupant l’Office National pour l’Environnement, les services des mines, l’ANGAP, et les représentants des autorités ont été sur place pour cette mission.
Les résultats qu’ils ont présentés à la fin s’avèrent positifs. Les critiques ont été soulevées fortement pour voir de plus près la réalité en face, mais cela ne signifie pas pour autant dire que d’autres points importants sont omis, a fait remarqué un des membres de la délégation.
En effet, les missionnaires pouvaient se conformer au cahier des charges. La société QMM a expliqué les points sur lesquels ils devront entreprendre sur la réalisation des Des explications précises ont été données, surtout sur la manière dont on sépare ces particules minérales de l’ilménite.
« Cette séparation ne pourra en aucun cas causer une contamination que ce soit pour les personnels de l’opération ou pour les villageois », explique un responsable de la société.
« La quantité de monazite extraite avec l’ilménite est de très faible quantité et après sa séparation elle est mélangée avec les silices qui sont à 95 % du sable extrait. Cette séparation est hautement sécurisée », ajoute ce dernier.
Insuffisance rénale
L’assainissement, la purification et le traitement des eaux usées aussi sont au programme de ce suivi. Elles méritent un peu d’attention car cela fait aussi des principaux soucis des gens. De fait, des rumeurs circulent sur l’augmentation du taux de maladies dont l’insuffisance rénale. Elle serait causée par la consommation d’eau tirée du lac Lanirano que la société utilise aussi pour le seuil déversoir.
Sur ce sujet, QMM a reconnu que des failles ont bien existé, surtout au moment où des évacuations chimiques ont donné une pigmentation rouge de la rivière d’Andrakaraka.
Ce suivi se fait périodiquement et les deux comités ont pu s’échanger des informations et d’expériences.

Rado Andrianantoandro
Date : 20-06-2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Langevine974
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Féminin Nombre de messages : 1211
Age : 59
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: l’ilménite à Taolagnaro   Dim 28 Juin - 21:27

Bonjour à tous,

Le 19 juin dernier une émission télévisée sur ARTE a été diffusée.
A visionner en cliquant sur ce lien :

http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/GLOBALmag---Tous-les-vendredis-a-19h00-/2706944.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Langevine.uniterre.com
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: l’ilménite à Taolagnaro   Jeu 28 Jan - 22:58

dans le Courrier de Mada du 28 janvier 2010

source : http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=3482:exploitation-de-lilmenite--20-000-ha-de-forets-epargnes&catid=35:economie&Itemid=61




Citation :
Exploitation de l'ilménite : 20 000 ha de forêts épargnés
Écrit par Herizo A.
Jeudi, 28 Janvier 2010 12:36

Le port d’Ehoala.
L'exploitation de l'ilménite des sables littoraux de la région de Taolagnaro est une des priorités de la société Quit Madagascar Minerals (QMM). Cependant, la protection de l'environnement local est une des activités que QMM préconise. En effet, Les impacts de la mine apparaissent pourtant nombreux, principalement sur l'environnement. Dans la mesure où l'analyse quant aux éventuelles répercussions de l'exploitation de l'ilménite sur l'environnement nécessite une vingtaine d'années, cette société minière estime donc l'importance de mettre en place une méthode pour la conservation du milieu naturel. Par conséquent, il est prévu que les forêts de la localité de Toalagnaro seront préservées. Rappelons que le QMM travaille sur près de 350 000 ha de terre, et 0,4% de cette superficie est composée de forêts, soit environ 20 000ha. Par conséquent, le QMM a décidé de protéger les 30 à 40 % de cet espace. Pour ce faire, avec le soutien de l'USAID et du ministère de l'Environnement et des Forêts, le QMM y a consacré 2 millions d'Ar. QMM s'est mis en place à partir de 2005, d'où la création d'un port sur la toute proche péninsule d'Ehoala, équipé d'une centrale électrique de 23,8 mégawatts.

Création de nouvelles aires protégées

Toujours dans cette optique, et principalement en vue d'apporter son soutien à la communauté locale, la société minière QMM projette de créer diverses aires protégées. Pour ne citer que celle de Sainte Lena qui s'étend sur 274 ha et celle de Mandena avec ces 230 ha. Les espèces endémiques de la localité seront ainsi regroupées, d'abord pour la préservation du milieu naturel, mais également pour favoriser leur reproduction. Par ailleurs, des plantes qui ont la particularité de croître rapidement sont mises en terre. Notamment l'Acacia, le Ravintsara et le Pawlonia. 1 500 ha seront consacrés à la culture de ces plantes à croissance rapide. Pareillement, 300 ha seront destinés à la plantation d'une forêt primaire et 300 ha seront pour la mise en place de marécages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: l’ilménite à Taolagnaro   Ven 5 Fév - 12:26

5 février dans l'Express

source : http://www.lexpressmada.com/index.php?p=display&id=33509

Citation :

Mines
109 000 tonnes d'ilménite exportées
La compagnie QMM a envoyé quatre bateaux chargés d'ilménite depuis mai 2008. Elle a ainsi payé 11 millions de dollars de taxes et droit divers à l'État.

C'est le premier chiffre officiel depuis le début des exportations d'ilménite par Qit Madagascar Mineral (QMM)en mai 2008. 109 000 tonnes au total ont été envoyées au Canada ces neuf derniers mois selon les informations du directeur général des mines au sein du ministère des Mines et des hydrocarbures. C'était hier à Ampandrianomby, au cours d'une séance d'information sur le projet. Cette quantité a été répartie sur quatre envois embarqués au nouveau port d'Ehoala qui est entré en fonction en juillet 2009.
Grande discrétion
« Ce tonnage reste bien au-dessous des prévisions initiales du projet. Nous pensons qu'elles ne seront atteintes qu'en 2012 », explique Daniel Andriamanjaka, directeur de la communication et des informations gouvernementales au sein de QMM.
Autrement dit, le projet ilménite est encore loin d'atteindre son seuil de rentabilité aujourd'hui. C'est l'impact de la crise financière mondiale ainsi que du retard du début effectif des exportations. C'est pour cette raison que le projet entreprend à l'heure actuelle la réduction du coût de la production et l'augmentation de la production. La maîtrise de ces paramètres est capitale pour éviter le recours au chômage technique.
QMM a l'obligation de déclarer la quantité qu'elle a exportée tous les trois mois auprès de la direction locale des Mines. Cette dernière calcule ensuite le montant des redevances à payer. Le montant est directement versé auprès de la direction régionale du Trésor à Tolagnaro car la gestion du projet ilménite est décentralisée. Mais les représentants du gouvernement malgache et les représentants de QMM sont restés discrets sur le montant total de la somme déjà versée dans les caisses de l'État.
« La compagnie préfère garder secrètes certaines informations stratégiques. En tout cas, la totalité de ces redevances sont déjà payées», argumente Daniel Andriamanjaka. Par ailleurs, 60% des redevances minières sont partagés par trois communes à savoir Tolagnaro-ville, Mandromodromotra et Ampasinampoana.
Mahefa Rakotomalala
Date : 05-02-2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5876
Localisation : dans la brousse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: l’ilménite à Taolagnaro   Lun 1 Nov - 11:02

Le site extraction d’ilménite de Fort-Dauphin fermé
5Clicanoo.com
publié le 1er novembre 2010
09h35




Selon AfriSCOOP, le site ultramoderne d’extraction d’ilménite, propriété de la Qit Madagascar Minerals (QMM), situé à Fort-Dauphin est fermé depuis presque une semaine.

En cause, un barrage routier qui bloque toute la chaine de production, érigé par une association de jeunes de la région d’Anosy, qui revendique le recrutement local et les approvisionnements locaux.

Pour les représentants de l’entreprise canadienne, ce combat n’est pas juste car "sur les 560 employés que compte actuellement l’entreprise, 62% sont des natifs de la région".

Depuis son lancement en janvier 2006, l’énorme chantier d’extraction minier a profondément changé la paysage local - des routes, un hôpital, un port et une nouvelle ville ont été construits - mais beaucoup à Fort-Dauphin estime que les retombées sur la population malgache ne sont pas assez conséquentes.


source : http://www.clicanoo.re/11-actualites/30-ocean-indien/262528-le-site-extraction-ilmenite-de.html



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l’ilménite à Taolagnaro   

Revenir en haut Aller en bas
 
l’ilménite à Taolagnaro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’Adénite Sébacée
» ARCANE, akita inu 12 ans, atteinte d'Adénite sébacée
» Sialodacryoadénite
» combiné pierre bénite
» montre luminox & nite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******DIVERS******* :: ACTUALITES-
Sauter vers: