AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Le riz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ppjc
Mbre TOP
Mbre TOP


Masculin Nombre de messages: 327
Age: 61
Localisation: Bruxelles
Date d'inscription: 04/04/2006

MessageSujet: Le riz   Sam 10 Mar - 18:24

Notre ami R@koto nous offre une fois de plus une rubrique superbe"La vie aux champs"

Les premières photos nous montrent la culture du riz.

A madagascar l'année derniére nous avons mangé du riz à tous les repas.

J'ai été surpris de ne manger que du riz "blanc", alors que sur les marchés, différentes sortes de riz étaient proposés à la vente (même du rouge).

Même ma belle fille sur place n'a pu me renseigner sur ces différents riz.

Pour celles et ceux qui ont des papilles plus aventureuses que les miennes, pouvez-vous m'informer des qualités culinaires de ces différents riz ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages: 5854
Localisation: dans la brousse
Date d'inscription: 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le riz   Sam 10 Mar - 21:53

On peut déjà lire celà sur le riz de luxe , le " Vary lava"


http://sciencesvieterre.free.fr/Dossiers/APOI/riz.htm


Le Vary mena ou riz rouge est une des plus anciennes variétés de riz à Mada et date de l'arrivée des Indonésiens sur l'ïle rouge. Par tradition , elle est réservée aux enfants , aux vieillards et aux malades pour parait -il ses propriétés reconstituantes
j'ai en mémoire un bon article de Tribune sur le sujet
http://www.madagascar-tribune.com/index.php?JOURNAL=179&ART=2761

"Rojomena". C'est le riz rouge entier, non blanchi, non débarrassé de sa fine écorce enveloppe. Un riz unique au monde. Il faut savoir que, dans le riz rouge, les propriétés antioxydantes des OPC (oligo-proanthocyanidines) sont présentes. Ces derniers constituent une famille de composés (flavonoïde) présents dans bon nombre de végétaux. On estime que leur activité antioxydante est 50 fois plus importante que celle des vitamines C et E. Comme son nom l'indique, un antioxydant a pour effet d'inhiber l'oxydation de diverses substances physiologiques, laquelle est à l'origine de nombreuses pathologies.



La Légende du Riz Rouge

"On immola le coq rouge, on en ouvrit le jabot d'où sortirent les graines de paddy. Les graines furent semées ça et là et poussèrent avec succès. Quand il fut mûr, on moissonna le premier riz, on le fit sécher, on le décortiqua. Le grain qui en sortit était d'un beau rouge. Rouge comme le plumage du coq, rouge comme la latérite dans laquelle il fut cultivé, un rouge comme il n'en existe qu'à Madagascar. On le fit cuire, il avait un goût de miel et un parfum de noisette. "... ](Merci à - Mariette Andrianjaka pour toutes ces précisions)

En ce moment , c'est la promotion du Vary Nerica



http://www.madagascar-tribune.com/index.php?JOURNAL=1154&ART=22507

une fine gastronome déclare :

Citation :
Nous avons une variété de riz rouge dit "Rojo menan'ny Ntaolo", étuvé et non décortiqué, le "vary botry" à petit grain, le "vary lava rambo" aujourd'hui, tous menacés par les riz étrangers qui arrivent aujourd'hui en masse et qui sont pourtant fades. Les autorités devraient sérieusement se pencher sur le cas du riz. On nous l'envie, vous savez. Et le Malgache aime le riz qu'il produit.
suite de l'intervention :
http://www.haisoratra.org/imprimersans.php3?id_breve=178


Le Vara fotsy, c'est le riz blanc
Le Vara lava, c'est le riz long[quote]
Citation :
[url]


Dernière édition par le Sam 10 Mar - 22:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages: 5854
Localisation: dans la brousse
Date d'inscription: 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le riz   Sam 10 Mar - 21:59

Recette du riz aux brèdes : VARY AMIN'ANANA

c'est sur ce lien

http://ikalapiso.free.fr/Recette_malgache_23.htm


le vary sosoa , c'est là
http://razafimalala.free.fr/Recette/varysosoa.htm


le vary maina , ci dessous
http://razafimalala.free.fr/Recette/varymaina.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages: 5854
Localisation: dans la brousse
Date d'inscription: 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le riz   Lun 13 Avr - 12:36

à méditer !

un article de l'Express du 11 avril 2009
source : http://www.lexpressmada.com/display.php?p=display&id=25723

Citation :


Riziculture
Des producteurs s'inquiètent
La vente du riz à 500 ariary le kilo pénalise les producteurs ruraux. Leur malheur fait le bonheur des consommateurs citadins.

«Si la vente du riz à Ar 500 continue, il vaut mieux que nous remblayons nos rizières et que nous nous reconvertissions. » C'est avec de tels propos que les riziculteurs de la commune rurale de Talatamaty ont manifesté leur contestation face à la situation. Selon eux, l'initiative prise par la Haute autorité de la transition pour améliorer l'accès de la population à des produits de première nécessité à coût réduit, est plutôt une arme à double tranchant.
« Ce riz à Ar 500 le kilo nous pénalise car pour produire, il nous faut un investissement assez important. Il faut que les responsables révisent ce prix sinon il est préférable que nous nous reconvertissions dans d'autres activités et que les consommateurs se nourrissent de riz importé », s'énerve Claudine Ravaoarimanga, une productrice vivant dans le fokontany d'Ambohipotsy.
L'envolée des prix des intrants pénalise en effet les producteurs. « Les semences et les engrais coûtent cher. Le kilo de l'engrais est à Ar 2 400. Tous ces facteurs doivent être pris en considération », argumente Pierre Rabenantoandro, président de groupement des riziculteurs de Talamaty. « Le kilo du paddy est vendu à 650 ariary le kilo actuellement, le riz décortiqué doit coûter un peu moins du double de ce prix », explique-t-il.
Sur le marché, les prix du riz ont connu une baisse depuis le début de la semaine.
Baisse de prix
Outre le début de la moisson dans les régions productrices, la mise en vente du riz dans les fokontany qui s'est répercutée sur leurs commerces a conduit les détaillants à adopter cette disposition. « Le kilo du riz à 500 ariary a engendré une diminution de près de 10 % sur nos ventes. L'arrivée de la récolte peut cependant nous aider car nous pouvons appliquer une baisse », témoigne Hery Razaiarimanana, une vendeuse de Besarety.
La réduction s'affiche en moyenne à 100 ariary. Pour le riz rouge local, le prix du kilo est passé de 1 250 à 1 150 ariary. Pour le « Tsipala », le kilo coûte 1 150 ariary tandis que le « Makaolika » garde son prix de 1 200 ariary.
Lantoniaina Razafindramiadana
Date : 11-04-2009


function mail()
{
var win = window.open('mail.php?id=25723&key=ml','HEBDO','width=430,height=330,top=5,left=5,resizable=yes,scrollbars=no,toolbar=no,menubar=no')
}



[url=http://mada.forumactif.com/javascript:mail() ;] - Envoye[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R@koto
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages: 5854
Localisation: dans la brousse
Date d'inscription: 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le riz   Mar 14 Avr - 6:17

DANS le journal Tribune du 14 avril

source : http://www.madagascar-tribune.com/Non-au-riz-a-500Ar-Kg,11682.html

Citation :


Riziculteurs des environs de la capitale
« Non au riz à 500Ar/Kg »


mardi 14 avril 2009


}




Les riziculteurs des environs de la capitale disent non à l’opération riz à 500Ar le kilo. Ils évoquent le coût de la production qu’un tel prix aux consommateurs ne peut couvrir. C’est une politique démagogique qui étouffe le riziculteur et qui n’encourage guère à la production.
A Alasora, à Anjomakely, à Andoharanofotsy, à Antsahadinta, à Fenoarivo, à Ambohitrimanjaka, à Talatamaty, à Ambohidratrimo, à Mahitsy, une rizière d’une superficie de 10m2, équivalent au travail d’une repiqueuse, engloutit la somme de 30 000Ar. En plus de cela, il faut ajouter les prix de la semence, des fertilisants et de l’appui technique du vulgarisateur. Ces dernières années, heureusement remarquent ces riziculteurs, que les communes ont apporté leur contribution aux paysans riziculteurs en matière de semences et d’intrants.
Quoi qu’il en soit, d’après les explications de ces riziculteurs, il faut que les dirigeants actuels révisent les prix de vente du riz blanchi. Car un kilo de paddy vaut généralement auprès du producteur entre 600Ar et 650Ar le kilo. Or ce kilo de paddy donne, après décorticage ou blanchissement chez les riziers, entre 0,630 kg et 0,690 kg de riz blanc. Bref, à leur avis, le kilo du riz ne devrait pas être de 500Ar mais d’au moins le double du prix du kilo de paddy, soit 1200Ar ou à la rigueur 1000Ar/kg.
L’opération riz à 500Ar/kg a été lancée par le président de la Haute Autorité de Transition aux lendemains de son investiture pour récompenser les couches vulnérables partisanes qui étaient sur la Place 13 mai disent les mauvaises langues. En fait, c’est pour aider les populations des grandes agglomérations en situation difficile à se préserver contre la disette en cette période des pluies. L’opération de prévention a été étendue à l’huile alimentaire dont le prix a été réduit à 2500Ar/litre contre 4500Ar d’habitude.
Recueilli par Bill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le riz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MADALAND :: *******L'ILE EN PHOTOS******* :: Recettes Locales-